PZL-Okecie PZL-230F

Rappels

PZL-Okecie PZL-230F

Historique

Version alourdie pour répondre aux spécifications de l'armée de l'air polonaise.

Caractéristiques

  • Masse normale au décollage : 11 000 kg (24 251 lbs)
  • Surface alaire : 25,4 m² (273,403 sq. ft)
  • Hauteur : 4,2 m (13,78 ft)
  • Envergure : 10 m (33 ft)
  • Longueur : 12,1 m (39,698 ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Performances

  • Vitesse maximum : 1 000 km/h (621 mph, 540 kts)
  • Distance de décollage : 400 m (1 312 ft)
  • Rayon d'action : 300 km (186 mi, 162 nm)
  • Plafond opérationnel : 12 000 m (39 370 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 90 m/s (295 ft/s)
  • Mach maximal HA : Mach 0,85

Motorisation

Armement

  • Charge militaire : 4 000 kg (8 818 lbs)
Armement fixe

Sur le forum…

  • Clansman a écrit

    Par contre, je me demande à quel point ces caractéristiques étaient vraiment réalistes ; quand on lit, on a un peu l'impression d'un avion pas cher, performant, solide, furtif, bien armé, etc. Bref, un tout petit trop beau pour être vrai, non ?

    Bien d'accord avec toi. Rien que la taille me pose problème. :S
    Et sa masse au décollage, justement par rapport à sa taille. Malgré tout, le poste de pilotage semble mieux réfléchi que sur le Qaher-313 iranien… :mrgreen:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Par contre, je me demande à quel point ces caractéristiques étaient vraiment réalistes ; quand on lit, on a un peu l'impression d'un avion pas cher, performant, solide, furtif, bien armé, etc. Bref, un tout petit trop beau pour être vrai, non ?

    Bien d'accord avec toi. Rien que la taille me pose problème. :S
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je me souviens très bien de cet appareil, dont le physique détonne quand même pas mal.
    Par contre, je me demande à quel point ces caractéristiques étaient vraiment réalistes ; quand on lit, on a un peu l'impression d'un avion pas cher, performant, solide, furtif, bien armé, etc. Bref, un tout petit trop beau pour être vrai, non ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Et là, ce sont des textes vieux d'un an et demi…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Et c'est reparti avec les fiches Clansmanesques… Merci! :bieres:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Puisqu'on en parlait ici :

    <!– l –><a class="postlink-local" href="https://forum.aviationsmilitaires.net/viewtopic.php?f=22&t=1262&start=90#p155891
    ">viewtopic.php?f=22&t=1262&start=90#p155891</a><!– l –>



    Dans les années 1980, un ingénieur de PZL-Okęcie, Andrzej Frydrychewicz, analysa les données issus des conflits du Vietnam et de l'Afghanistan (alors en guerre contre les soviétiques).

    Il en résulta un projet d'appareil d'attaque au sol, avec des capacités ADAC, léger et manœuvrant (avec un angle d'attaque de 50°) mais correctement blindé : le PZL-230 "Skorpion". Il prenait également en compte l'expérience venant d'autres projets polonais.

    Le PZL-230 était conçu pour être peu onéreux, facile à construire ou à modifier grâce à une construction modulaire. Les premières études montraient un appareil monoplace biréacteur doté de plans canards, avec les réacteurs montés en nacelle à l'arrière du fuselage à l'instar du A-10 Thunderbolt.

    Le projet de base était un appareil très petit (10 m de long), capable de décoller sur 250 m d'un terrain peu préparé, d'atterrir sur 220 m et de voler à 640 km/h. L'armement était constitué d'un canon de 25 ou 30 mm (avec 750 obus) et de 2000 kg de charge offensive, aussi bien des minutions du Pacte de Varsovie que de l'OTAN. La construction aurait fait appel aux matériaux composites et les commandes de vol auraient été électriques. Après 1989, il fut plus facile de faire appel à l'avionique occidentale.

    En compétition avec d'autres projets, l'IL Kobra 2000 et le PZL Mielec M-97/M-99ch, il fut présenté dans sa première version en décembre 1988. Plusieurs variantes furent envisagées, dont une version D, une version DT d'entraînement ou encore une version à turbopropulseurs PT6A-67A actionnant des hélices propulsives.

    En 1990, le ministère polonais de la défense réclama un appareil plus performant, capable de voler à 1000 km/h et d'emporter 4 tonnes de charge. Cela donna naissance à la variante F, alourdie, plus longue (12,1 m au lieu de 10), dont les réacteurs étaient placés sous les dérives à la jonction aile-fuselage. Il lui fallait désormais 400 mètres pour décoller, mais en revanche il gagnait en furtivité.

    Les ailes, en double delta, avaient une partie externe monobloc. Les commandes électriques étaient fournies par Lear Astronics, les réacteurs LF507 de 6250 lbf par AlliedSignal, le siège éjectable Mk 10L zero/zero par Martin-Baker et incliné à 34°. Le cockpit était protégé contre des munitions de 12,7 mm.

    Une maquette grandeur nature en bois du PZL-230F fut construite en 1992 et la force aérienne polonaise accepta le projet en 1993, après qu'une équipe nommée par le vice-premier ministre ait conclu à sa faisabilité. L'entrée en service était prévue vers 2000.

    Mais la difficulté de la transition entre système communiste et capitaliste firent que le gouvernement eut d'autres priorités que l'armée, ce qui entraîna une coupure budgétaire sur ce programme.

    Le PZL-230 fut critiqué dès le départ car considéré comme trop ambitieux pour la Pologne. La guerre du Golfe montra qu'un concept plus simple comme le A-10 était suffisant. Ses défenseurs arguaient que l'appareil aurait été un des plus efficaces avions d'attaque de l'époque et un potentiel succès à l'export.




    https://en.wikipedia.org/wiki/PZL-230_Skorpion


    http://www.globalsecurity.org/military/world/europe/pzl-230.htm


    https://theaviationist.com/tag/pzl-230-skorpion/


    http://www.diseno-art.com/news_content/2014/07/pzl-230f-skorpion-prototype-polish-jet-fighter/


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=pl&u=http://www.polot.net/pzl_230_skorpion_oraz_pirania_i_kobra_2000/historia&prev=search
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer