HAL HJT-36 Sitara

Rappels

  • Catégorie : Avion d'entraînement avancé
  • Constructeur : HAL drapeau du pays
  • Premier vol : 7 mars 2003
  • Production : 6 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Attaque au sol, Entraînement
HAL HJT-36 Sitara

Historique

L'arrivée d'appareils modernes au sein de l'IAF, tel que le MiG-29 et le Mirage 2000, obligea cette dernière à demander un appareil d'entraînement avancé plus moderne que le HJT-16. Le travail déjà effectué sur le LCA permit à HAL de se lancer dans la conception d'un nouvel appareil. Les travaux d'études commencèrent en 1997, et une maquette fut dévoilée en 1998 au salon de Singapour. En 1999, un contrat portant sur 2 prototypes IJT (Intermediate Jet Trainer) fut signé. Il est désigné HJT-36 Sitara (Etoile).

Le prototype PT-1, codé S3466, effectua son vol inaugural le 7 mars 2003, aux mains de Baldev Singh. Il fut présenté au salon de Farnborough en 2006. Cet appareil s'écrasa en février 2007 lors d'une démonstration, la verrière s'étant détachée. Il fut reconstruit, et revola le 9 mai 2009 avec un moteur AL-55I. Le 2e prototype PT-2 vola le 26 mars 2004, mais dut atterrir sur le ventre le 4 février 2009. Les crashs (non mortels), ainsi que les retards de livraisons du moteur russe, retardèrent le programme. Plus de 280 vols d'essais eurent lieu.

Il s'agit d'un biplace en tandem monoréacteur à ailes basse, avec une légère flèche. Il est construit en alliage léger et matériaux composites. La cellule peut supporter entre + 7 G et -2,5 G. Il partage des composants avec le Tejas. Sa verrière offre une excellente vision sur 360°. Bien que sa silhouette fasse relativement classique, avec de faux airs de L-39, ses petites entrées d'air latérales rappellent plutôt le Kiran. Il est équipé de sièges éjectables Zvesda type K-36LT zéro-zéro et d'écrans à cristaux liquides. Son réacteur est un Larzac 04H20 de 14 kN.

Il emporte 1000 kg de charge offensives, répartis sous 5 points d'emport : l'un en position ventrale et 2 sous chaque aile. Il peut ainsi emporter des bombes, des nacelles canons ou des lance-roquettes. Un canon de 23 mm est disponible en option.

Une présérie de 12 appareils fut commandée en mars 2006 et Le premier appareil de série vola en janvier 2010. La capacité opérationnelle devrait intervenir en juillet 2011. L'Inde a commandé 73 exemplaires et prévoit d'en acheter 211, 187 pour l'armée de l'air et 24 pour la Marine. 16 appareils doivent équiper la patrouille acrobatique Surya Kiran en remplacement des HJT-16, et furent commandés en 2003.



Les appareils de série seront équipés de sièges éjectables Mk.16 IN16S et d'un réacteur NPO Saturn AL-551 plus puissant et construit sous licence, conformément à un contrat signé en 2005.

Pays utilisateur

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 4 600 kg (10 141 lbs)
  • Masse normale au décollage : 3 500 kg (7 716 lbs)
  • Surface alaire : 17,5 m² (188,368 sq. ft)
  • Hauteur : 4,13 m (13,55 ft)
  • Envergure : 9,8 m (32,152 ft)
  • Longueur : 10,91 m (35,794 ft)

Équipage

Performances

  • Facteur de charge maximal : 7 G
  • Facteur de charge minimal : 2,5 G
  • Endurance maximale : 3 h
  • Distance franchissable : 1 000 km (621 mi, 540 nm)
  • Plafond opérationnel : 12 000 m (39 370 ft)
  • Vitesse maximale BA : 700 km/h (435 mph, 378 kts)
  • Vitesse maximale HA : 960 km/h (597 mph, 518 kts)
  • Rapport poussée/masse à sec maxi au décollage : 0.44
  • Charge alaire maxi au décollage : 262.86 kg/m²

Motorisation

  • 1 × réacteur AL-55I de 2 041 kgp (20 kN, 4 500 lbf)
  • Carburant (masse) : 917 kg (2 022 lbs)

Armement

  • Nombre de points d'emport : 5
  • Charge militaire : 1 000 kg (2 205 lbs)

Sur le forum…

  • Le "Sitara" reprend enfin ses essais en vol…  smiley
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par jericho le Jan. 11, 2022, 4:45 p.m.
  • L'arrivée d'appareils modernes au sein de l'IAF, tel que le MiG-29 et le Mirage 2000, obligea cette dernière à demander un appareil d'entraînement avancé plus moderne que le HJT-16. Le travail déjà effectué sur le LCA permit à HAL de se lancer dans la conception d'un nouvel appareil. Les travaux d'études commençèrent en 1997, et une maquette fut dévoilée en 1998 au salon de Singapour. En 1999, un contrat portant sur 2 prototypes IJT (Intermediate Jet Trainer) fut signé. Il est désigné HJT-36 Sitara (Etoile).

    Le prototype PT-1, codé S3466, effectua son vol inaugural le 7 mars 2003, aux mains de Baldev Singh. Il fut présenté au salon de Farnborough en 2006. Cet appareil s'écrasa en février 2007 lors d'une démonstration, la verrière s'étant détachée. Il fut reconstruit, et revola le 9 mai 2009 avec un moteur AL-55I. Le 2e prototype PT-2 vola le 26 mars 2004, mais dut atterrir sur le ventre le 4 février 2009. Les crashs (non mortels), ainsi que les retards de livraisons du moteur russe, retardèrent le programme. Plus de 280 vols d'essais eurent lieu.

    Il s'agit d'un biplace en tandem monoréacteur à ailes basse, avec une légère flèche. Il est construit en alliage léger et matériaux composites. Il partage des composants avec le Tejas. Sa verrière offre une excellente vision sur 360°. Bien que sa silhouette fasse relativement classique, avec de faux airs de L-39, ses petites entrées d'air latérales rappellent plutôt le Kiran. Il est équipé de sièges éjectables Zvesda type K-36LT zéro-zéro et d'écrans à cristaux liquides. Son réacteur est un Larzac 04H20.

    Il emporte 1000 kg de charge offensives, répartis sous 5 points d'emport : l'un en position ventrale et 2 sous chaque aile. Il peut ainsi emporter des bombes, des nacelles canons ou des lance-roquettes.

    Une présérie de 12 appareils fut commandée en mars 2006 et Le premier appareil de série vola en janvier 2010. La capacité opérationnelle devrait intervenir en juillet 2011. L'Inde a commandé 73 exemplaires et prévoit d'en acheter 211, 187 pour l'armée de l'air et 24 pour la Marine. 16 appareils doivent équiper la patrouille acrobatique Surya Kiran en remplacement des HJT-16, et furent commandés en 2003.

    Les appareils de série seront équipés de sièges éjectables Mk.16 IN16S et d'un réacteur NPO Saturn AL-551 plus puissant et construit sous licence, conformément à un contrat signé en 2005.


    La fiche sur le site



    http://fr.wikipedia.org/wiki/HAL_HJT-36_Sitara


    http://en.wikipedia.org/wiki/HAL_HJT-36_Sitara


    http://www.airforce-technology.com/projects/hjttrainer/


    http://www.globalsecurity.org/military/world/india/hjt-36.htm


    http://www.bharat-rakshak.com/IAF/Aircraft/Current/604-IJT-Niranjan.html


    http://www.bharat-rakshak.com/IAF/Images/Current/Trainers/HJT36/
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer