TAI T625 Gökbey

Rappels

  • Catégorie : Hélicoptère
  • Constructeur : TAI drapeau du pays
  • Premier vol : 9 juin 2018
  • Missions : Transport de passagers, Transport de troupes, Transport tactique, Transport VIP et liaison

Historique

C’est en 2010 que TAI (Turkish Aerospace Industries) commence l’étude d’un hélicoptère de transport moyen biturbine. Le projet débute réellement en 2013, lorsqu’elle signe un contrat avec le sous-secrétariat de l’industrie de la défense, afin de développer un hélicoptère polyvalent de la classe 6 tonnes destiné aux opérations terrestres. L’appareil doit en premier lieu être certifié par l’AESA pour le marché civil, avant d’être modifié à des fins militaires pour remplacer les UH-1H Huey vieillissants de l’armée turque. L’hélicoptère sera également proposé aux forces armées des pays alliés de la Turquie.

Dans le cadre du programme, des systèmes critiques tels que les systèmes de transmission, les systèmes à rotors, le train d’atterrissage et les structures aérodynamiques sont conçus par TAI, parfois avec le soutien de consultants internationaux. Les moteurs prévus sont les LHTEC CTS800 qui équipent déjà les TAI/Agusta-Westland T129, mais le motoriste TUSAS Engine Industries veut proposer sa TS1400, une turbine indigène de nouvelle génération, lorsqu’elle sera prête. 

En janvier 2017, l’appareil reçoit officiellement la désignation de TAI T625, et il sera par la suite baptisé "Gökbey". Le cockpit, muni de deux sièges côte-à-côte, est équipé d’une planche de bord muni d’écrans multifonctions tactiles conçus par ASELSAN. Ses équipements permettent de voler de nuit et sans visibilité. Un système de commande de vol automatique à double redondance et à 4 axes doit fournir une qualité de pilotage supérieure. On accède à la cabine, qui peut accueillir jusqu’à 12 passagers, par une large porte coulissante de chaque côté du fuselage. Au-dessus, sont installées les deux turbines qui entraînent une hélice de sustentation à cinq pales et une hélice anticouple quadripale située à l’extrémité du stabilisateur vertical. Des stabilisateurs horizontaux, relevés à leurs extrémités, sont installés à l’extrémité de la poutre de queue. Le train d’atterrissage tricycle s’escamote sous le cockpit et sous deux carénages profilés situés de part et d’autre de l’appareil. 

Les pales des rotors sont dessinées de façon à limiter le bruit durant leur fonctionnement. Les moyeux du rotor principal et du rotor de queue sont entièrement articulés avec des dispositifs d’amortisseurs en élastomère, alors que les systèmes de transmission peuvent fonctionner pendant 30 minutes sans lubrification pour plus de sécurité. 

Le T625 est spécialement conçu pour effectuer des missions de transport de passagers, VIP, soldats équipés ou de matériel. Il devrait également pouvoir effectuer des missions de recherche et sauvetage, de transport sanitaire, de lutte anti-incendie et pour la sécurité intérieure et aux frontières.

Le 19 août 2018, un prototype incomplet est présenté au public. Le 6 septembre 2018, le prototype, enregistré TC-HLP, vole pour la première fois à Ankara. La production en série devrait commencer après 2021.

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 6 200 kg (13 669 lbs)
  • Masse à vide : 3 050 kg (6 724 lbs)
  • Diamètre du rotor principal : 13,8 m (45,276 ft)
  • Hauteur : 4,98 m (16,339 ft)
  • Longueur : 16,65 m (54,626 ft)

Équipage

  • Équipage : 2

Performances

  • Vitesse de croisière maximum : 278 km/h (173 mph, 150 kts)
  • Endurance maximale : 3,8 h
  • Distance franchissable : 1 000 km (621 mi, 540 nm)
  • Plafond opérationnel : 6 096 m (20 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 10,1 m/s (33,136 ft/s)
  • Vitesse maximale BA : 306 km/h (190 mph, 165 kts)
  • Rapport puissance/masse maxi au décollage : 0.33 kW/kg
  • Rapport puissance/masse à vide : 0.67 kW/kg

Motorisation

  • 2 × turbines LHTEC CTS800-4N de 1 015 kW (1 380 ch, 1 361 hp)
  • Carburant (masse) : 1 020 kg (2 249 lbs)

Charge utile

  • Nombre de passagers : 12

Sur le forum…

  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Hélicoptère bimoteur de transport turc des années 2010.

    C’est en 2010 que TAI (Turkish Aerospace Industries) commence l’étude d’un hélicoptère de transport moyen biturbine. Le projet débute réellement en 2013, lorsqu’elle signe un contrat avec le sous-secrétariat de l’industrie de la défense, afin de développer un hélicoptère polyvalent de la classe 6 tonnes destiné aux opérations terrestres. L’appareil doit en premier lieu être certifié par l’AESA pour le marché civil, avant d’être modifié à des fins militaires pour remplacer les UH-1H Huey vieillissants de l’armée turque. L’hélicoptère sera également proposé aux forces armées des pays alliés de la Turquie.

    Dans le cadre du programme, des systèmes critiques tels que les systèmes de transmission, les systèmes à rotors, le train d’atterrissage et les structures aérodynamiques sont conçus par TAI, parfois avec le soutien de consultants internationaux. Les moteurs prévus sont les LHTEC CTS800 qui équipent déjà les TAI/Agusta-Westland T129, mais le motoriste TUSAS Engine Industries veut proposer sa TS1400, une turbine indigène de nouvelle génération, lorsqu’elle sera prête.

    En janvier 2017, l’appareil reçoit officiellement la désignation de TAI T625, et il sera par la suite baptisé "Gökbey". Le cockpit, muni de deux sièges côte-à-côte, est équipé d’une planche de bord muni d’écrans multifonctions tactiles conçus par ASELSAN. Ses équipements permettent de voler de nuit et sans visibilité. Un système de commande de vol automatique à double redondance et à 4 axes doit fournir une qualité de pilotage supérieure. On accède à la cabine, qui peut accueillir jusqu’à 12 passagers, par une large porte coulissante de chaque côté du fuselage. Au-dessus, sont installées les deux turbines qui entraînent une hélice de sustentation à cinq pales et une hélice anticouple quadripale située à l’extrémité du stabilisateur vertical. Des stabilisateurs horizontaux, relevés à leurs extrémités, sont installés à l’extrémité de la poutre de queue. Le train d’atterrissage tricycle s’escamote sous le cockpit et sous deux carénages profilés situés de part et d’autre de l’appareil.

    Les pales des rotors sont dessinées de façon à limiter le bruit durant leur fonctionnement. Les moyeux du rotor principal et du rotor de queue sont entièrement articulés avec des dispositifs d’amortisseurs en élastomère, alors que les systèmes de transmission peuvent fonctionner pendant 30 minutes sans lubrification pour plus de sécurité.

    Le T625 est spécialement conçu pour effectuer des missions de transport de passagers, VIP, soldats équipés ou de matériel. Il devrait également pouvoir effectuer des missions de recherche et sauvetage, de transport sanitaire, de lutte anti-incendie et pour la sécurité intérieure et aux frontières.

    Le 19 août 2018, un prototype incomplet est présenté au public. Le 6 septembre 2018, le prototype, enregistré TC-HLP, vole pour la première fois à Ankara. La production en série devrait commencer après 2021.


    Versions :
    T625 : Version initiale capable de transporte 12 passagers.


    Caractéristiques :
    Equipage : 2
    Passagers : 12
    Longueur : 16,65m
    Hauteur : 4,98m
    Diamètre du rotor principal : 13,80m
    Masse à vide : 3’050kg
    Masse maximale au décollage : 6’200kg
    Capacité en carburant interne : 1’020kg
    Moteurs : deux turbines LHTEC-CTS800 de 1’400ch chacune.

    Performances :
    Vitesse max basse altitude: 306km/h
    Vitesse de croisière : 278km/h
    Vitesse ascensionnelle : 10,1m/s
    Plafond opérationnel : 6’096m
    Endurance : 3,8h
    Distance franchissable : 1’000km

    Armement :
    Sans.



    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/TAI_T625

    GÖKBEY | Turkish Aerospace

    GÖKBEY has successfully perfomed its first flight on 6th of September at Turkish Aerospace facilities in Ankara, Turkey. Serial production is expected to start after 2021.

     Lien vérifié par Google SafeBrowsing.



    Turkey's T625 helicopter makes first flight

    The first prototype of the Turkish Aerospace Industries (TAI) T625 multi-role helicopter successfully performed its first flight on 6th September at TAI facilities in Ankara, Turkey.

     Lien vérifié par Google SafeBrowsing.



    https://www.janes.com/article/82858/maiden-flight-for-turkish-t625-helo

    Turkey's T625 helicopter makes first flight

    The first prototype of the Turkish Aerospace Industries (TAI) T625 multi-role helicopter successfully performed its first flight on 6th September at TAI facilities in Ankara, Turkey.

     Lien vérifié par Google SafeBrowsing.



    https://aviationweek.com/paris-air-show-2017/tai-enters-commercial-rotorcraft-t625

    https://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1765

    TAI prépare les essais de son T625 !

    TAI-Turkish Aerospace Industries a terminé l’assemblage de son premier hélicoptère T625. Le T625 Multirole Helicopter est une nouvelle génération...

     Lien vérifié par Google SafeBrowsing.



    https://www.flightglobal.com/news/articles/tai-turkish-engine-for-t625-on-track-453669/
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par jericho le March 9, 2020, 10:59 a.m.