Comte AC-1

Rappels

  • Catégorie : Prototype
  • Constructeur : Comte drapeau du pays
  • Premier vol : 2 avril 1927
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Chasse
  • Voir aussi… : Dewoitine D.9

Historique

L’Alfred Comte AC-1 est un prototype d’avion de chasse monomoteur, monoplace, muni d’une aile droite haubanée en parasol, d’une dérive conventionnelle et d’un train d’atterrissage classique fixe.

Vers le milieu des années 1920, l’Armée suisse désire équiper ses unités d’aviation avec un monoplace de chasse capable d’évoluer à haute altitude. Le constructeur aéronautique suisse Alfred Comte Schweizerische Flugzeugfabrik, qui a pour l’instant construit des avions allemands sous licence, désire y répondre. Alfred Comte demande au directeur de son bureau technique, l’ingénieur H. Fierz, dont les travaux semblent avoir été à la base du développement du Dewoitine D.7, d’étudier un monoplan pouvant répondre aux exigences.

Un prototype est construit, équipé d’un moteur à pistons en étoile Gnome et Rhône-Bristol Jupiter IV entrainant une hélice bipale en bois. Le fuselage, de section circulaire, est constitué d’une structure tubulaire métallique recouverte d’une enveloppe en alliage léger. Les ailes parasol haubanées ont également une structure tubulaire métallique, mais elles sont recouvertes de toile peinte et traitée. Les empennages horizontaux sont rectangulaires et la dérive triangulaire. Le train d’atterrissage classique est fixe. L’armement prévu consiste, selon les sources, en une ou deux mitrailleuses synchronisées tirant à travers l’hélice.

Le premier vol de l’AC-1 est effectué le 2 avril 1927. Par la suite, l’appareil effectue des tests internes avec son fuselage peint en rouge. Selon certaines sources, il reçoit le N° d’immatriculation 171  avant de recevoir le N°174. À la fin de l’année 1927, il est livré à l’Armée suisse dans une livrée métallique avec le N°680, afin qu’elle l’évalue. Malgré de bonnes performances, il est finalement écarté au profit du Dewoitine D.27.

L’AC-1 ne sera donc jamais construit en série. L’Armée suisse achète néanmoins le prototype, quelle utilisera jusqu’en 1939 pour différentes tâches. Le 19 novembre 1928, après avoir été équipé des ailes d’un Dewoitine D.9, l’AC-1 a battu le record d’altitude au-dessus du territoire suisse.

Ancien pays utilisateur

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 340 kg (2 954 lbs)
  • Masse à vide : 837 kg (1 845 lbs)
  • Surface alaire : 25 m² (269 sq. ft)
  • Hauteur : 3 m (10 ft)
  • Envergure : 12,24 m (40,157 ft)
  • Longueur : 7,3 m (23,95 ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Performances

  • Endurance maximale : 2,5 h
  • Distance franchissable : 450 km (280 mi, 243 nm)
  • Vitesse ascensionnelle : 10,8 m/s (35,433 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 250 km/h (155 mph, 135 kts)
  • Charge alaire maxi au décollage : 53.60 kg/m²
  • Charge alaire à vide : 33.48 kg/m²

Motorisation

Charge utile

  • Charge utile : 503 kg (1 109 lbs)

Armement

  • Nombre de points d'emport : 0
Armement fixe

Sur le forum…

  • La fiche sur le site
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L’Alfred Comte AC-1 est un prototype d’avion de chasse monomoteur, monoplace, muni d’une aile droite haubanée en parasol, d’une dérive conventionnelle et d’un train d’atterrissage classique fixe.

    Vers le milieu des années 1920, l’Armée suisse désire équiper ses unités d’aviation avec un monoplace de chasse capable d’évoluer à haute altitude. Le constructeur aéronautique suisse Alfred Comte Schweizerische Flugzeugfabrik, qui a pour l’instant construit des avions allemands sous licence, désire y répondre. Alfred Comte demande au directeur de son bureau technique, l’ingénieur H. Fierz, dont les travaux semblent avoir été à la base du développement du Dewoitine D.7, d’étudier un monoplan pouvant répondre aux exigences.

    Un prototype est construit, équipé d’un moteur à pistons en étoile Gnome et Rhône-Bristol Jupiter IV entrainant une hélice bipale en bois. Le fuselage, de section circulaire, est constitué d’une structure tubulaire métallique recouverte d’une enveloppe en alliage léger. Les ailes parasol haubanées ont également une structure tubulaire métallique, mais elles sont recouvertes de toile peinte et traitée. Les empennages horizontaux sont rectangulaires et la dérive triangulaire. Le train d’atterrissage classique est fixe. L’armement prévu consiste, selon les sources, en une ou deux mitrailleuses synchronisées tirant à travers l’hélice.

    Le premier vol de l’AC-1 est effectué le 2 avril 1927. Par la suite, l’appareil effectue des tests internes avec son fuselage peint en rouge. Selon certaines sources, il reçoit le N° d’immatriculation 171 avant de recevoir le N°174. À la fin de l’année 1927, il est livré à l’Armée suisse dans une livrée métallique avec le N°680, afin qu’elle l’évalue. Malgré de bonnes performances, il est finalement écarté au profit du Dewoitine D.27.

    L’AC-1 ne sera donc jamais construit en série. L’Armée suisse achète néanmoins le prototype, quelle utilisera jusqu’en 1939 pour différentes tâches. Le 19 novembre 1928, après avoir été équipé des ailes d’un Dewoitine D.9, l’AC-1 a battu le record d’altitude au-dessus du territoire suisse.


    Utilisateurs militaires :
    Suisse : En essai, puis pour l’entrainement au sein de l’Armée suisse de 1928 à 1936, puis des Troupes d’aviation et de DCA jusqu’en 1939.


    Caractéristiques :
    Equipage : 1
    Passagers : 0
    Longueur : 7,30m
    Envergure : 12,24m
    Hauteur : 3,00m
    Surface alaire : 25,0m2
    Masse à vide : 837kg
    Masse maximale au décollage : 1’340kg
    Charge utile : 503kg
    Points d’attache : 0

    Moteurs :
    Un moteur à pistons en étoile Gnome et Rhône-Bristol Jupiter IV de 309kW (420ch).

    Performances :
    Vitesse max : 250km/h
    Vitesse ascensionnelle : 10,8m/s
    Plafond opérationnel : 9’000m
    Endurance : 2h30
    Distance franchissable : 450km

    Armement :
    Une ou deux mitrailleuses synchronisées tirant à travers l’hélice.


    Liens internet :
    https://it.wikipedia.org/wiki/Comte_AC-1

    https://en.wikipedia.org/wiki/Comte_AC-1

    http://www.swissair00.ch/ac-1--alfred-comte.html

    https://web.archive.org/web/20140915184449/http://old.hermannkeist.ch/alferd-comte-ac-1.html



    Plus diverses autres sources dans des livres.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer

Images