DFS 193

Rappels

  • Catégorie : Projet
  • Constructeur : DFS drapeau du pays
  • Missions : Observation

Historique

Le DFS 193 était un avion expérimental de l’entre-deux-guerres à ailes hautes. Il est resté à l’état de projet.

Alexander Lippisch, déjà à l'origine de plusieurs appareils expérimentaux de Storch, mena dans les années 1930 plusieurs projets. Il décida de travailler sur un nouveau projet d'avion expérimental sans queue, destiné à une éventuelle utilisation militaire. En effet, l’absence d’empennage arrière devait permettre d’obtenir une excellente visibilité et un champ de tir plus efficace à l’arrière de l’appareil.

Sûr de son projet, Lippisch lança le développement en 1936 en se basant sur l’expérience acquise avec le Storch IX. Mais au cours de la phase de développement, la conception de l’appareil fut remise en question par l'ingénieur Roth de chez DFS (le constructeur qui soutenait le projet de Lippisch). Il conseillait un appareil très particulier, un monoplan biplace avec une aile en mouette, sans queue. Une configuration très similaire au projet Gotha Go 147.

Les différences entre les dessins de Lippisch et le futur appareil de chez DFS montrent une très nette évolution. En effet, Lippisch dû se plier aux exigences de Roth et le DFS 193 fut conçu comme un avion à double expérience. Tout d'abord, pour ses caractéristiques en vol et surtout, DFS souhaitait l'utiliser comme avion de reconnaissance rapprochée, grâce à l'absence de queue.

Au final, le DFS 193 devait être un monoplan biplace avec une aile en mouette, sans queue, avec les dérives et les gouvernes de direction en bout d'aile. Pour son moteur il utiliserait un Argus As 10C à refroidissement à air de 8 cylindres, d’une puissance de 240 ch. Le train d’atterrissage n’était pas rétractable.

Toujours en 1936, la première maquette du projet en taille réelle fut construite et ses essais furent effectués dans la soufflerie AVA Göttingen. Mais les premiers problèmes commençèrent à apparaître, notamment sur la stabilité latérale. Cependant, plusieurs modifications dans le fuselage et sur le train d’atterrissage furent apportées pour régler ces soucis.



Malgré des résultats en soufflerie prometteurs, le DFS 193 n’est resté qu’à l’état de maquette car plusieurs exigences, notamment sur des moteurs plus puissants, n'aboutirent pas. Le prototype ne fut jamais construit et le projet fut abandonné durant l’année 1937.


Texte de Wastrick, avec son aimable autorisation.

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 065 kg (2 348 lbs)
  • Masse à vide : 750 kg (1 653 lbs)
  • Surface alaire : 17,08 m² (183,848 sq. ft)
  • Hauteur : 3,1 m (10,171 ft)
  • Envergure : 11,06 m (36,286 ft)
  • Longueur : 5,97 m (19,587 ft)

Équipage

  • Équipage : 2

Motorisation

  • 1 × moteur à cylindres en v Argus As 10C de 177 kW (240 ch, 237 hp)

Sur le forum…

  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci ;)

    Clansman a écrit

    La configuration est en effet très proche, c'est le même moteur, par contre il pèse nettement moins lourd. A moteur égal il aurait peut-être eu des performances un peu meilleures. Pas sûr que ç'aurait été transcendant de toute manière.

    Oui c’est vrai et malgré un bon potentiel surtout au niveau de la visibilité, un avion de ce type aurait été une vrai cible volante.
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    La configuration est en effet très proche, c'est le même moteur, par contre il pèse nettement moins lourd. A moteur égal il aurait peut-être eu des performances un peu meilleures. Pas sûr que ç'aurait été transcendant de toute manière.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • DFS 193

    Le DFS 193 était un avion expérimental de l’entre-deux-guerres à ailes hautes. Il est resté à l’état de prototype.

    Dans les années 1930, plusieurs projets menés par un grand ingénieur, M.Alexander Lippisch, qui fut notamment à l'origine de plusieurs appareils expérimentaux de Storch. Décida de commencer à travailler sur un nouveau projet d'avion expérimental sans queue, pour une éventuelle utilisation militaire. En effet, l’absence d’empennage arrière aurait permis d’obtenir une excellente visibilité et un champ de tir plus efficace à l’arrière de l’appareil.

    Sûr de son projet, Lippisch lança le développement en 1936 sur l’expérience acquise avec le Storch IX, mais au cours de la phase de développement, la conception de l’appareil a été remis en question par les propos de Roth de chez DFS (le constructeur qui soutenait le projet de Lippisch) Il conseillait un appareil très particulier, un monoplan biplace avec une aile en mouette, sans queue. Une configuration très similaire au projet Gotha Go 147.

    Les différences entre les dessins de Lippisch et le futur appareil de chez DFS montrent plusieurs incohérences entre ces appareils. Malgré cela, Lippisch a dû faire avec les exigences de Roth et le DFS 193 a été conçu comme un avion à double expérience. Tout d'abord, pour ses caractéristiques en vol et surtout, DFS, souhaitait l'utiliser comme avion de reconnaissance rapproché, en raison de l'absence de queue.

    Au final, pour sa conception le DFS 193 devait être un monoplan biplace avec une aile en mouette, sans queue, avec les dérives et les gouvernes de direction en bout d'aile. Pour son moteur il utiliserait un Argus As 10 C à refroidissement à air de 8 cylindres, d’une puissance de 240 ch. Le train d’atterrissage n’était pas rétractable.

    Toujours en 1936, la première maquette du projet en taille réel fut construite et ces essais ont été effectués dans la soufflerie AVA Göttingen mais les premiers problèmes commença à apparaître notamment sur la stabilité latérale. Cependant, plusieurs modifications dans le fuselage et sur le train d’atterrissage ont été apporté pour régler ces soucis.

    Malgré des résultats en soufflerie prometteurs, le DFS 193 n’est resté qu’à l’état de maquette car plusieurs exigences, notamment sur des améliorations moteurs de plus en plus puissant et d’autres accords non aboutis, la construction du prototype, n'a jamais eu lieu. C’est pour cela, que le projet fut abandonné durant l’année 1937.


    Rappels:
    Premier vol: Aucun
    Mission: Experimental
    Constructeur: DFS
    Exemplaires: 1 prototype (Maquette taille réel)

    Caractéristiques DFS 193:
    Equipage: 2
    Longueur: 5,97m
    Envergure: 11,06m
    Hauteur: 3,10m
    Surface alaire: 17,08,m2
    Masse à vide: 750 kg
    Masse maximale au décollage: 1 065 kg

    Performances :
    Vitesse max: ?
    Vitesse de croisière: ?
    Plafond: ?

    Moteurs :
    1 Argus As 10 C de 240ch (180kW)

    Armement :
    Sans



    Image :
    https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:DFS_193#/media/File:Lippisch_DFS-193.jpg


    https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:DFS_193#/media/File:DFS-193.svg




    Lien :
    https://en.wikipedia.org/wiki/DFS_193


    https://it.wikipedia.org/wiki/DFS_193


    http://www.airwar.ru/enc/xplane/dfs193.html


    https://civilianmilitaryintelligencegroup.com/23731/the-dfs-193
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer