Kawasaki OH-1 Ninja

Rappels

  • Catégorie : Hélicoptère
  • Constructeur : Kawasaki drapeau du pays drapeau du pays
  • Premier vol : 6 août 1996
  • Production : 38 appareils construits (cellules neuves)

Historique

En 1989, l'armée de terre japonaise, soucieuse de remplacer ses OH-6D, lança le programme OH-X. Kawasaki, Fuji et Mitsubishi présentèrent des projets et Kawasaki fut sélectionné le 18 septembre 1992. Ses concurrents malheureux devinrent des sous-traitants du programme. Une maquette fut dévoilée au public le 2 septembre 1994. L'OH-X, devenu OH-1 à la fin 1996, est le premier hélicoptère entièrement conçu au Japon.

4 prototypes XOH-1 furent construits, le premier d'entre eux effectuant le vol inaugural le 6 août 1996 à Akeno AFB. Le deuxième vola le 12 novembre 1996. En mars 1997, tous les prototypes avaient pris l'air. 2 cellules de tests au sol furent également construites. Les 4 prototypes furent livrés à l'armée de terre japonaise pour tests opérationnels entre juin et août 1997.

L'OH-1 (également surnommé Ninja depuis 2002) est un hélicoptère léger d'observation et de reconnaissance, biplace en tandem, avec des capacités légères d'attaque au sol. Il est motorisé par 2 turbines Mitsubishi TS1-M-10 contrôlés par FADEC et actionnant un rotor quadripale en composites. Il dispose d'un fenestron à l'arrière. Son train d'atterrissage est fixe. Son fuselage est construit en composites, sa verrière et ses pales sont à l'épreuve des balles. Son cockpit contient des écrans multifonctions.

Il est équipé d'un capteur électro-optique monté juste devant le rotor, contenant un FLIR, un désignateur laser et une caméra en couleurs. Il dispose de 4 points d'emport d'une capacité totale de 132 kg, lui permettant d'emporter 4 missiles Type 91 et des réservoirs supplémentaires. Aucun autre armement n'est disponible, mais une version dotée de moteurs plus puissants (MTR-390 ou T-800) et d'une avionique adaptée, le OH-1Kai, aurait pu emporter un armement plus important (roquettes, nacelles canon) et remplacer les AH-1. L'AH-64 fut sélectionné à la place.

La production démarra en 1998, alors que l'armée de terre japonaise espérait en acquérir entre 150 et 200 exemplaires chargés de remplacer 297 OH-6D. Le premier exemplaire de série vola en juillet 1999 et entra en service le 24 janvier 2000.



Cependant, les réalités budgétaires rattrapèrent le programme et les livraisons se font à très faible cadence. En 2004 par exemple, seuls 2 exemplaires furent livrés. En février 2014, seuls 38 exemplaires ont été construits, dont les 4 prototypes et 34 exemplaires de série. Les prototypes ont été convertis en appareils de série et sont considérés en service actif. Les OH-1 se contentent de seconder les OH-6D toujours en service, et qui sont toujours les principaux hélicoptères de reconnaissance de l'armée de terre japonaise. Cependant, l'OH-1 est officiellement toujours en production, l'armée japonaise espérant encore en acquérir 112 exemplaires supplémentaires.

Pays utilisateur

Versions

  • Kawasaki OH-1 : Version de série. 34 exemplaires.
  • Kawasaki OH-1Kai : Projet de version d'attaque au sol avec des moteurs plus puissants. L'AH-64 lui fut préféré.
  • Kawasaki XOH-1 : Prototypes. 4 exemplaires.

Sur le forum…

  • Un nez tout lisse, bien droit, sans ces pustules de tourelles et capteurs, c'est vrai qu'il fait pas naturel… Se seraient-ils laissés tenter par une Rhinoplastie? :mrgreen:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bref, tu l'as dans le nez, quoi. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'aime pas trop son pif à celui là…
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Idem :)

    Clans est sur tous les fronts (bis).
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour la fiche, Clansman, je ne connaissais pas ce ventilo! :hehe:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • En 1989, l'armée de terre japonaise, soucieuse de remplacer ses OH-6D, lança le programme OH-X. Kawasaki, Fuji et Mitsubishi présentèrent des projets et Kawasaki fut sélectionné le 18 septembre 1992. Ses concurrents malheureux devinrent des sous-traitants du programme. Une maquette fut dévoilée au public le 2 septembre 1994. L'OH-X, devenu OH-1 à la fin 1996, est le premier hélicoptère entièrement conçu au Japon.

    4 prototypes XOH-1 furent construits, le premier d'entre eux effectuant le vol inaugural le 6 août 1996 à Akeno AFB. Le deuxième vola le 12 novembre 1996. En mars 1997, tous les prototypes avaient pris l'air. 2 cellules de tests au sol furent également construites. Les 4 prototypes furent livrés à l'armée de terre japonaise pour tests opérationnels entre juin et août 1997.

    L'OH-1 (également surnommé Ninja depuis 2002) est un hélicoptère léger d'observation et de reconnaissance, biplace en tandem, avec des capacités légères d'attaque au sol. Il est motorisé par 2 turbines Mitsubishi TS1-M-10 contrôlés par FADEC et actionnant un rotor quadripale en composites. Il dispose d'un fenestron à l'arrière. Son train d'atterrissage est fixe. Son fuselage est construit en composites, sa verrière et ses pales sont à l'épreuve des balles. Son cockpit contient des écrans multifonctions.

    Il est équipé d'un capteur électro-optique monté juste devant le rotor, contenant un FLIR, un désignateur laser et une caméra en couleurs. Il dispose de 4 points d'emport d'une capacité totale de 132 kg, lui permettant d'emporter 4 missiles Type 91 et des réservoirs supplémentaires. Aucun autre armement n'est disponible, mais une version dotée de moteurs plus puissants (MTR-390 ou T-800) et d'une avionique adaptée, le OH-1Kai, aurait pu emporter un armement plus important (roquettes, nacelles canon) et remplacer les AH-1. L'AH-64 fut sélectionné à la place.

    La production démarra en 1998, alors que l'armée de terre japonaise espérait en acquérir entre 150 et 200 exemplaires chargés de remplacer 297 OH-6D. Le premier exemplaire de série vola en juillet 1999 et entra en service le 24 janvier 2000.

    Cependant, les réalités budgétaires rattrapèrent le programme et les livraisons se font à très faible cadence. En 2004 par exemple, seuls 2 exemplaires furent livrés. En mars 2012, seuls 34 exemplaires ont été construits, dont les 4 prototypes et 30 exemplaires de série. Ils se contentent de seconder les OH-6D toujours en service, et qui toujours les principaux hélicoptères de reconnaissance de l'armée de terre japonaise. Cependant, il est officiellement toujours en production, mais à priori seulement 3 appareils restent à livrer.


    Versions :

    XOH-1 : Prototypes, 4 exemplaires.

    OH-1 : Version de série, 30 exemplaires.

    OH-1Kai : Projet de version d'attaque au sol avec des moteurs plus puissants. L'AH-64 lui fut préféré.




    http://fr.wikipedia.org/wiki/Kawasaki_OH-1


    http://aviation-militaire.kazeo.com/helicopteres-japonais/kawasaki-oh-1-ninja,a1747231.html


    http://skymaster.fr.free.fr/helicos/japon/ninja/ninja.htm


    http://www.helicopassion.com/fr/05/tag-oh1.htm


    http://en.wikipedia.org/wiki/Kawasaki_OH-1


    http://www.army-technology.com/projects/oh-1-ninja-light-observation-helicopter/


    http://www.airforceworld.com/heli/eng/oh1.htm


    http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=993


    http://www.helis.com/Since80s/h_xoh1.php


    http://www.aviastar.org/helicopters_eng/japan.php


    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_kawasaki_oh1_en.php
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sympa. :)

    Ils ont aussi du matos d'origine locale, y compris pour les voilures tournantes :!:
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Hélicoptère léger de reconnaissance de construction japonaise
    en production depuis 1996

    OH-1
    JGSDF Image
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par stanak le Feb. 14, 2016, 12:45 p.m.