Northrop-Grumman X-47 Pegasus

Rappels

  • Catégorie : Drone
  • Constructeur : Northrop-Grumman drapeau du pays
  • Premier vol : 23 février 2003
  • Production : 3 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Le DARPA lança en 2000 le programme J-UCAS (Joint Unmanned Combat Air Systems) afin d'expérimenter un drone furtif de combat commun à l'USAF et à l'US Navy. D'habitude, le DARPA ne s'implique pas dans de véritables programmes d'armements, mais se lance plutôt dans des études ou des concepts à plus long terme. Cependant, le programme J-UCAS donna naissance à deux démonstrateurs : le X-45 de Boeing et le X-47 de Northrop-Grumman.

L'US Navy avait une faible expérience des drones lorsqu'elle signa un contrat à la mi-2000 avec les 2 partenaires, de 2 millions de dollars chacun. Il s'agit d'un programme exploratoire de 15 mois, destiné à montrer la faisabilité d'un drone embarqué. Outre les contraintes habituelles du milieu marin (résistance à la corrosion, catapultage et appontage possibles), il y avait de plus l'exigence d'être utilisable dans l'environnement électromagnétique d'un porte-avions. Ce qui intéressait particulièrement l'US Navy, c'était un drone de reconnaissance capable de pénétrer un espace aérien ennemi afin de désigner des cibles à une première vague d'assaut.

Le contrat pour la construction d'un démonstrateur fut signé début 2001. Le Pegasus était en fait développé plus tôt par Northrop-Grumman sur fonds propres, et reçut la désignation X-47A en juin 2001. Le démonstrateur se présente comme une pointe de flèche, sans empennages. La flèche à l'avant est de 55° et de 35° à l'arrière. Le train est tricycle et rétractable. 2 ailerons et 4 volets intégrés permettent de contrôler le X-47A en vol.

Le moteur est un Pratt & Whitney Canada JT15D-5C de 3190 lbf, alimenté par une prise d'air située au-dessus du fuselage et d'ailleurs très étroite. Ce moteur, placé sur l'extrados du fuselage, permet au X-47A de voler en vitesse haut subsonique. En revanche, la tuyère n'intègre pas de dispositifs réduisant l'émission de chaleur ou la réflexion d'ondes radars, afin de limiter les coûts. Le X-47A est construit en matériaux composites par l'usine de Burt Rutan, qui dispose d'une grande expérience en la matière.



Le X-47A sortit d'usine le 30 juillet 2001 et effectua son vol inaugural le 23 février 2003 à l'US Naval Air Warfare Center de China Lake, en Californie. Bien que le programme n'impliquait pas d'emport d'armes, le X-47A dispose tout de même de 2 soutes à armement, contenant chacune une bombe factice de 227 kg. Bien qu'il ne dispose pas de crochet d'arrêt, il effectua tout de même des simulations d'appontage, la compatibilité entre furtivité et opérations sur pont d'envol, et la résistance des panneaux d'entretien aux forts vents. Il emporte 472 kg de carburant, et peut en emporter jusqu'à 717 kg si besoin est.

Le programme J-UCAS fut terminé en février 2006, l'US Navy et l'USAF décidant de développer un nouveau démonstrateur chacun de leur côté. La Navy se décida pour le X-47B pour son nouveau programme, l'UCAS-D (Unmanned Combat Air System Demonstration) en août 2007. En fait, le contrat pour la construction de 3 X-47B avait été signé en août 2004 et la construction du prototype avait commencée en juin 2005.

Le prototype AV-1 du X-47B sortit de l'usine Air Force Plant 42 à Palmdale, en Californie, le 16 décembre 2008. Le premier vol, prévu à l'origine pour novembre 2009, fut retardé jusqu'au 4 février 2011 à Edwards AFB. Le second prototype, l'AV-2 vola pour la première fois le 22 novembre 2011. L'AV-1 et l'AV-2 semblent avoir depuis été codés respectivement 501 et 502.

Le X-47B est nettement plus grand que son prédécesseur (19 mètres d'envergure au lieu de 8,5 mètres), dispose d'ailes repliables. Le X-47B est une aile volante à double flèche, motorisé par un Pratt & Whitney F100-PW-220U (variante sans PC et navalisée du moteur des F-15 et F-16). Il vole en vitesse haut subsonique.

Le programme UCAS-D semble se subdiviser en projet UCAS d'une part, et en projet UCAS-D proprement dit d'autre part. L'UCAS dispose d'un GPS, de capteurs électro-optiques et infrarouges, d'un radar à synthèse d'ouverture, de deux indicateur de cibles mouvantes (l'un pour le sol, l'autre pour la mer), de contre-mesures électroniques. L'UCAS-D définitif disposera d'un système de ravitaillement en vol. En 2007, le projet était évalué à 635 millions de $. En 2012, ce coût a été réévalué à 813 millions.



Le programme d'essais devait durer à l'origine 3 ans, avec 50 vols, pour culminer sur des essais à la mer en 2013. Cependant, le démonstrateur est si performant que seuls 16 vols suffirent pour boucler les tests préliminaires. Les essais en milieu électromagnétique et de guerre électronique commencèrent en mai 2012 à Patuxent River. Le premier catapultage (au sol) eut lieu le 29 novembre 2012, et le premier appontage (au sol également) le 4 mai 2013.

Les essais sur porte-avions (en l'occurrence le CVN-75 USS Harry S. Truman) commencèrent le même mois et les premiers tests se terminèrent le 18 décembre 2012. Il s'agissait de tester l'ergonomie en général, par exemple la compatibilité avec les ascenseurs, les hangars et les communications.

Le 14 mai 2013, le X-47B fut catapulté du CVN-77 USS George H.W. Bush, ce qui constitue une première pour un drone. Il fut suivi le 10 juillet 2013 par le premier appontage d'un drone en conditions réelles. Le 100e vol fut atteint le 18 septembre 2013.

3 catapultages et 16 approches furent effectués, dont 2 appontages, 9 touch & gos et 5 "wave-off" (remise des gaz en urgence) planifiés. Cependant, 2 appontages échouèrent à cause d'un défaut de navigation. Si les officiels estimèrent qu'un seul appontage réussi validait le programme, les ingénieurs chargés des tests estimèrent qu'un minimum de 3 appontages réussis était nécessaire.

Une campagne d'essais à la mer est actuellement en cours, pendant laquelle le X-47B a effectué son premier vol de nuit le 10 avril. Les essais cet été prévoient de vérifier si le X-47B est capable d'évacuer le pont en 90, voire 60 secondes, afin de limiter les interférences avec les autres avions. Une nouvelle campagne d'essais est programmée pour 2015.

Le X-47B ayant démontré une autonomie de 6 heures ou de 3900 km, l'US Navy envisage des tests de ravitaillement en vol autonomes pour 2014. Un Learjet 25 équipé des systèmes de vol du X-47B s'est ravitaillé en vol auprès d'un Boeing 707 le 28 août 2013. Aucun emport d'armement n'est prévu pour le X-47B, en revanche il dispose toujours de deux soutes d'armement, qui lui permettraient d'emporter 2 tonnes de charge utile.



Le 7 mars 2014, le X-47B fut récompensé par Aviation Week pour son avancée majeure dans la technologie aéronautique. 3 X-47 ont été construits : un X-47A et 2 X-47B, le troisième ayant sans doute été annulé.

Une version encore plus grande, d'une envergure de plus de 50 mètres et capable d'emporter 4500 kg de charge utile est proposée : il s'agit du X-47C. Il pourrait voir le jour à l'horizon 2018. Northrop-Grumman prévoit aussi de tirer partie de l'expérience du X-47B pour participer à l'appel d'offres UCLASS (Unmanned Carrier-Launched Surveillance and Strike), un drone furtif de combat embarqué à l'horizon 2019. Il est en compétition avec le Lockheed Sea Ghost, le Boeing Phantom Ray et le General Atomics Sea Avenger.

Versions

Sur le forum…

  • Note : si jamais vous voyez d'autres soucis de ce genre, n'hésitez surtout pas à nous le dire :) Nous sommes toujours prêts à améliorer les fiches !
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Très bon choix, je n'avais pas noté que ce n'était pas le cas jusqu'alors.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bon ben après en avoir discuté avec D9 et Jericho, nous nous sommes dit qu'il serait plus logique que le X-47 soit classé avec les autres drones. Donc hop.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nico2 a écrit

    Oui :) .

    La sélection iconographique est excellente je trouve.

    Merci !

    C'est ce qui manque sur certaines fiches, des photos libres de droit pour les illustrer

    On y travaille, on y travaille…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Oui :) .

    La sélection iconographique est excellente je trouve.

    C'est ce qui manque sur certaines fiches, des photos libres de droit pour les illustrer.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nico2 a écrit

    Merci pour cette fiche Clans. :)
    +1!

    Une fiche d'un appareil dont on parle régulièrement et qui va servir à beaucoup de monde cherchant à se renseigner sur le sujet. :hehe:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour cette fiche Clans. :)
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le DARPA lança en 2000 le programme J-UCAS (Joint Unmanned Combat Air Systems) afin d'expérimenter un drone furtif de combat commun à l'USAF et à l'US Navy. D'habitude, le DARPA ne s'implique pas dans de véritables programmes d'armements, mais se lance plutôt dans des études ou des concepts à plus long terme. Cependant, le programme J-UCAS donna naissance à deux démonstrateurs : le X-45 de Boeing et le X-47 de Northrop-Grumman.

    L'US Navy avait une faible expérience des drones lorsqu'elle signa un contrat à la mi-2000 avec les 2 partenaires, de 2 millions de dollars chacun. Il s'agit d'un programme exploratoire de 15 mois, destiné à montrer la faisabilité d'un drone embarqué. Outre les contraintes habituelles du milieu marin (résistance à la corrosion, catapultage et appontage possibles), il y avait de plus l'exigence d'être utilisable dans l'environnement électromagnétique d'un porte-avions. Ce qui intéressait particulièrement l'US Navy, c'était un drone de reconnaissance capable de pénétrer un espace aérien ennemi afin de désigner des cibles à une première vague d'assaut.

    Le contrat pour la construction d'un démonstrateur fut signé début 2001. Le Pegasus était en fait développé plus tôt par Northrop-Grumman sur fonds propres, et reçut la désignation X-47A en juin 2001. Le démonstrateur se présente comme une pointe de flèche, sans empennages. La flèche à l'avant est de 55° et de 35° à l'arrière. Le train est tricycle et rétractable. 2 ailerons et 4 volets intégrés permettent de contrôler le X-47A en vol.

    Le moteur est un Pratt & Whitney Canada JT15D-5C de 3190 lbf, alimenté par une prise d'air située au-dessus du fuselage et d'ailleurs très étroite. Ce moteur, placé sur l'extrados du fuselage, permet au X-47A de voler en vitesse haut subsonique. En revanche, la tuyère n'intègre pas de dispositifs réduisant l'émission de chaleur ou la réflexion d'ondes radars, afin de limiter les coûts. Le X-47A est construit en matériaux composites par l'usine de Burt Rutan, qui dispose d'une grande expérience en la matière.

    Le X-47A sortit d'usine le 30 juillet 2001 et effectua son vol inaugural le 23 février 2003 à l'US Naval Air Warfare Center de China Lake, en Californie. Bien que le programme n'impliquait pas d'emport d'armes, le X-47A dispose tout de même de 2 soutes à armement, contenant chacune une bombe factice de 227 kg. Bien qu'il ne dispose pas de crochet d'arrêt, il effectua tout de même des simulations d'appontage, la compatibilité entre furtivité et opérations sur pont d'envol, et la résistance des panneaux d'entretien aux forts vents. Il emporte 472 kg de carburant, et peut en emporter jusqu'à 717 kg si besoin est.

    Le programme J-UCAS fut terminé en février 2006, l'US Navy et l'USAF décidant de développer un nouveau démonstrateur chacun de leur côté. La Navy se décida pour le X-47B pour son nouveau programme, l'UCAS-D (Unmanned Combat Air System Demonstration) en août 2007. En fait, le contrat pour la construction de 3 X-47B avait été signé en août 2004 et la construction du prototype avait commencée en juin 2005.

    Le prototype AV-1 du X-47B sortit de l'usine Air Force Plant 42 à Palmdale, en Californie, le 16 décembre 2008. Le premier vol, prévu à l'origine pour novembre 2009, fut retardé jusqu'au 4 février 2011 à Edwards AFB. Le second prototype, l'AV-2 vola pour la première fois le 22 novembre 2011. L'AV-1 et l'AV-2 semblent avoir depuis été codés respectivement 501 et 502.

    Le X-47B est nettement plus grand que son prédécesseur (19 mètres d'envergure au lieu de 8,5 mètres), dispose d'ailes repliables. Le X-47B est une aile volante à double flèche, motorisé par un Pratt & Whitney F100-PW-220U (variante sans PC et navalisée du moteur des F-15 et F-16). Il vole en vitesse haut subsonique.

    Le programme UCAS-D semble se subdiviser en projet UCAS d'une part, et en projet UCAS-D proprement dit d'autre part. L'UCAS dispose d'un GPS, de capteurs électro-optiques et infrarouges, d'un radar à synthèse d'ouverture, de deux indicateur de cibles mouvantes (l'un pour le sol, l'autre pour la mer), de contre-mesures électroniques. L'UCAS-D définitif disposera d'un système de ravitaillement en vol. En 2007, le projet était évalué à 635 millions de $. En 2012, ce coût a été réévalué à 813 millions.

    Le programme d'essais devait durer à l'origine 3 ans, avec 50 vols, pour culminer sur des essais à la mer en 2013. Cependant, le démonstrateur est si performant que seuls 16 vols suffirent pour boucler les tests préliminaires. Les essais en milieu électromagnétique et de guerre électronique commencèrent en mai 2012 à Patuxent River. Le premier catapultage (au sol) eut lieu le 29 novembre 2012, et le premier appontage (au sol également) le 4 mai 2013.

    Les essais sur porte-avions (en l'occurrence le CVN-75 USS Harry S. Truman) commencèrent le même mois et les premiers tests se terminèrent le 18 décembre 2012. Il s'agissait de tester l'ergonomie en général, par exemple la compatibilité avec les ascenseurs, les hangars et les communications.

    Le 14 mai 2013, le X-47B fut catapulté du CVN-77 USS George H.W. Bush, ce qui constitue une première pour un drone. Il fut suivi le 10 juillet 2013 par le premier appontage d'un drone en conditions réelles. Le 100e vol fut atteint le 18 septembre 2013.

    3 catapultages et 16 approches furent effectués, dont 2 appontages, 9 touch & gos et 5 "wave-off" (remise des gaz en urgence) planifiés. Cependant, 2 appontages échouèrent à cause d'un défaut de navigation. Si les officiels estimèrent qu'un seul appontage réussi validait le programme, les ingénieurs chargés des tests estimèrent qu'un minimum de 3 appontages réussis était nécessaire.

    Une campagne d'essais à la mer est actuellement en cours, pendant laquelle le X-47B a effectué son premier vol de nuit le 10 avril. Les essais cet été prévoient de vérifier si le X-47B est capable d'évacuer le pont en 90, voire 60 secondes, afin de limiter les interférences avec les autres avions. Une nouvelle campagne d'essais est programmée pour 2015.

    Le X-47B ayant démontré une autonomie de 6 heures ou de 3900 km, l'US Navy envisage des tests de ravitaillement en vol autonomes pour 2014. Un Learjet 25 équipé des systèmes de vol du X-47B s'est ravitaillé en vol auprès d'un Boeing 707 le 28 août 2013. Aucun emport d'armement n'est prévu pour le X-47B, en revanche il dispose toujours de deux soutes d'armement, qui lui permettraient d'emporter 2 tonnes de charge utile.

    Le 7 mars 2014, le X-47B fut récompensé par Aviation Week pour son avancée majeure dans la technologie aéronautique. 3 X-47 ont été construits : un X-47A et 2 X-47B, le troisième ayant sans doute été annulé.

    Une version encore plus grande, d'une envergure de plus de 50 mètres et capable d'emporter 4500 kg de charge utile est proposée : il s'agit du X-47C. Il pourrait voir le jour à l'horizon 2018. Northrop-Grumman prévoit aussi de tirer partie de l'expérience du X-47B pour participer à l'appel d'offres UCLASS (Unmanned Carrier-Launched Surveillance and Strike), un drone furtif de combat embarqué à l'horizon 2019. Il est en compétition avec le Lockheed Sea Ghost, le Boeing Phantom Ray et le General Atomics Sea Avenger.






    http://fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_Grumman_X-47_Pegasus


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_Grumman_X-47B


    http://www.journal-aviation.com/actualites/s/X-47.html


    http://en.wikipedia.org/wiki/Northrop_Grumman_X-47A_Pegasus


    http://en.wikipedia.org/wiki/Northrop_Grumman_X-47B


    http://en.wikipedia.org/wiki/Northrop_Grumman_X-47C


    http://www.northropgrumman.com/Capabilities/X47BUCAS/Pages/default.aspx


    http://www.airforce-technology.com/projects/x47/


    http://www.naval-technology.com/projects/x-47b-unmanned-combat-air-system-carrier-ucas/


    http://www.navaldrones.com/X-47B.html


    http://www.theuav.com/x47a_x47b_ucas_uav.html
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je pensais plutôt à lui. :-)
      Lien   Revenir ici   Citer