Ikarus Kurir

Rappels

  • Catégorie : Avion utilitaire
  • Constructeur : Ikarus drapeau du pays
  • Premier vol : 1955
  • Production : 145 appareils construits (cellules neuves)

Historique

L’Ikarus "Kurir" est un avion monomoteur léger, muni d’ailes hautes, d’un train d’atterrissage classique fixe et capable de transporter jusqu’à trois personnes.

L’entreprise yougoslave Ikarus met au point, au milieu des années 1950, un avion utilitaire léger aux capacités de décollage et atterrissage courts pour la force aérienne yougoslave. L’équipe de développement, menée par les ingénieurs Boris Tsiyan et Micah Mazovich, s’inspirent du Fieseler Fi-156 "Storch".
L’appareil, qui est désigné "Kurir", possède une structure entièrement métallique. Le moteur, qui est un DM-6R de 116kW (155cv), entraine une hélice bipale à vitesse constante. Le cockpit est habituellement équipé de deux sièges, mais un troisième peut y être installé si besoin. Il est également possible de le configurer pour le transport de blessés, il suffit d’ôter les sièges passagers pour laisser la place à deux civières. Le fuselage et les ailes hautes cantilevers ont un revêtement métallique, par contre, l’empennage est recouvert de tissus. Le train d’atterrissage classique est fixe et le train principal est équipé de freins hydrauliques.

Le premier vol est effectué en 1955 et les premiers exemplaires de série sont livrés à partir de 1958.
Par la suite, certains appareils sont remotorisés avec un moteur Lycoming O-435-1 de 182cv, ils sont alors désignés "Kurir L". Quelques appareils ont également été équipés de moteurs tchécoslovaques Walter Minor.

Une version dont les roues sont remplacées par des flotteurs est développée sous la désignation de Kurir H. Le manque de budget n’a pas permis à Ikarus de le produire en série.

Au total, environ 145 Ikarus "Kurir" sont construits entre 1958 et 1961. Ils sont en service au sein de la force aérienne yougoslave jusqu’en 1972 où ils sont utilisés pour des missions de liaison, d’observation et de transport sanitaire. Une fois retirés du service, la plupart sont revendus à des privés et à des aéroclubs.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation

Versions

  • Ikarus Kurir : Version standard propulsé par un moteur DM-6R de 116 kW (155 cv), parfois aussi désignée Kurir DM-6R.
  • Ikarus Kurir H : Version équipée de flotteurs, jamais produite en série.
  • Ikarus Kurir L : Appareils remotorisés avec un moteur Lycoming O-435-1 de 134 kW (182 cv).

Sur le forum…

  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci Clans. ;)


    Clansman a écrit

    Hélas, j'ai beau Kurir, pas de photos…
    C'est bon, tu peux t'arrêter pour souffler près de la fontaine, puisque de toutes façons "rien ne sert de Kurir… etc." :bonnet:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Hélas, j'ai beau Kurir, pas de photos…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bon, il en reste dans ta besace Jericho … :mrgreen: (tant des fiches que de l'humour).
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Paxwax a écrit

    Jericho a écrit

    L’entreprise yougoslave Ikarus met au point, au milieu des années 1950, un avion utilitaire léger aux capacités de décollage et atterrissage courts

    De fait, chez Icare, ca a fini par un atterrissage tres court :mrgreen: .

    C'est la fête au jeu de mots, avec celui-ci. :mrgreen:
    C'est toi qui a commencé… :p
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Paxwax a écrit

    Jericho a écrit

    L’entreprise yougoslave Ikarus met au point, au milieu des années 1950, un avion utilitaire léger aux capacités de décollage et atterrissage courts

    De fait, chez Icare, ca a fini par un atterrissage tres court :mrgreen: .

    C'est la fête au jeu de mots, avec celui-ci. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Paxwax a écrit

    Jericho a écrit

    L’entreprise yougoslave Ikarus met au point, au milieu des années 1950, un avion utilitaire léger aux capacités de décollage et atterrissage courts

    De fait, chez Icare, ca a fini par un atterrissage tres court :mrgreen: .
    Après m'être plongé dans un dédale de documentations écrites en alphabet cyrillique, je pense pouvoir vous assurer que dans ce cas, Ikarus n'y a pas laissé des plumes, bien au contraire… :bonnet:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    L’entreprise yougoslave Ikarus met au point, au milieu des années 1950, un avion utilitaire léger aux capacités de décollage et atterrissage courts

    De fait, chez Icare, ca a fini par un atterrissage tres court :mrgreen: .
    "En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ….Kamikaze : Banzaï !Etonnant, non?"Desproges
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Celle-là, tu peux toujours kurir pour que je la mette sur le site.

    :mrgreen:
    :lol:

    Toutes les excuses sont bonnes à ce que je vois… Bah! C'est pas grave, elle fera partie des 95% des fiches entrées sur le site par Garfield ! :p
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Celle-là, tu peux toujours kurir pour que je la mette sur le site.

    :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • L’Ikarus "Kurir" est un avion monomoteur léger, muni d’ailes hautes, d’un train d’atterrissage classique fixe et capable de transporter jusqu’à trois personnes.

    L’entreprise yougoslave Ikarus met au point, au milieu des années 1950, un avion utilitaire léger aux capacités de décollage et atterrissage courts pour la force aérienne yougoslave. L’équipe de développement, menée par les ingénieurs Boris Tsiyan et Micah Mazovich, s’inspirent du Fieseler Fi-156 "Storch".
    L’appareil, qui est désigné "Kurir", possède une structure entièrement métallique. Le moteur, qui est un DM-6R de 116kW (155cv), entraine une hélice bipale à vitesse constante. Le cockpit est habituellement équipé de deux sièges, mais un troisième peut y être installé si besoin. Il est également possible de le configurer pour le transport de blessés, il suffit d’ôter les sièges passagers pour laisser la place à deux civières. Le fuselage et les ailes hautes cantilevers ont un revêtement métallique, par contre, l’empennage est recouvert de tissus. Le train d’atterrissage classique est fixe et le train principal est équipé de freins hydrauliques.

    Le premier vol est effectué en 1955 et les premiers exemplaires de série sont livrés à partir de 1958.
    Par la suite, certains appareils sont remotorisés avec un moteur Lycoming O-435-1 de 182cv, ils sont alors désignés "Kurir L". Quelques appareils ont également été équipés de moteurs tchécoslovaques Walter Minor.

    Une version dont les roues sont remplacées par des flotteurs est développée sous la désignation de Kurir H. Le manque de budget n’a pas permis à Ikarus de le produire en série.

    Au total, environ 145 Ikarus "Kurir" sont construits entre 1958 et 1961. Ils sont en service au sein de la force aérienne yougoslave jusqu’en 1972 où ils sont utilisés pour des missions de liaison, d’observation et de transport sanitaire. Une fois retirés du service, la plupart sont revendus à des privés et à des aéroclubs.


    Versions :
    Kurir : Version standard propulsé par un moteur DM-6R de 116kW (155cv), parfois aussi désignée Kurir DM-6R.

    Kurir H : Version équipée de flotteurs, jamais produite en série.

    Kurir L : Appareils remotorisés avec un moteur Lycoming O-435-1 de 134kW (182cv).


    Utilisateurs militaires :
    Yougoslavie : 145 Ikarus "Kurir" en service au sein de la force aérienne de 1958 à 1972.


    Caractéristiques Kurir :
    Equipage : 1
    Passagers : 1 (éventuellement 2)
    Longueur : 9,68m
    Envergure : 14,9m
    Hauteur : 2,5m
    Surface alaire : 23,40m2
    Masse à vide : 980kg
    Masse maximale au décollage : 1’400kg

    Moteurs :
    Un moteur DM-6R de 116kW (155cv).

    Performances :
    Vitesse max : 189km/h
    Vitesse de croisière : 160km/h
    Plafond opérationnel : 3’300m
    Endurance : 5h
    Distance franchissable : 760km

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Ikarus_Kurir

    http://sr.wikipedia.org/wiki/%D0%98%D0%BA%D0%B0%D1%80%D1%83%D1%81_%D0%9A%D1%83%D1%80%D0%B8%D1%80

    http://www.airwar.ru/enc/other/kurir.html
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par jericho le March 9, 2020, 5:30 p.m.