Lockheed T-1 SeaStar

Rappels

  • Avant la réforme américaine de 1962 : T2V
  • Catégorie : Avion embarqué
  • Constructeur : Lockheed drapeau du pays
  • Premier vol : 15 décembre 1953
  • Production : 150 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : Lockheed T-33 T-Bird

Historique

Le T-33 intéressa rapidement la Navy, qui s'équipait elle aussi d'avions à réaction. Il fut d'ailleurs utilisé tel quel par l'US Navy, sous la dénomination T-33B puis TV-2. Seulement, il était impossible de l'utiliser sur porte-avions.

Lockheed décida de sa propre initiative de concevoir un T-33 navalisé. Ce fut le projet L-245, désigné T2V Seastar par la Navy. Ce n'était pas un simple T-33 auquel on aurait rajouté une crosse, mais un avion à la cellule revue et corrigée.

La queue fut redessinée, la cellule renforcée, l'avionique adaptée aux opérations navales, le siège arrière surélevé. La cellule, légèrement raccourcie, fut traitée afin de résister à la corrosion. Une arête dorsale fut rajoutée afin d'améliorer la stabilité longitudinale. Toutes ces modifications permirent de baisser la vitesse d'approche. Les bidons d'ailes n'étaient plus largables et le réacteur était un Allison J33.

L'appareil effectua son premier vol le 15 décembre 1953 et la Navy en passa immédiatement commande. Il entra en service le 27 mai 1957 au Naval Air Advanced Training Command à Corpus Christi . Il fut construit à 150 exemplaires, dans une seule version : le T2V-1. Dès 1958, la Navy initia la procédure qui visait à accomplir tout l'entraînement sur jet. L'US Marine Corps en acquit également quelques exemplaires. En 1962, il fut rebaptisé T-1A. Il fut plus tard remplacé par le T-2 Buckeye, mais resta en service jusque dans les années 1970.

Sa carrière fut cependant écourtée, à cause de problèmes de maintenance. Au moins un exemplaire est conservé au Pima Air & Space Museum.

Versions

  • Lockheed T-1A : Unique version de série, 150 exemplaires.
  • Lockheed L-245 : Désignation constructeur du Lockheed T-1 SeaStar.

Sur le forum…

  • T-1A
    US Navy
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Oui, il a un look sympa, un peu plus moderne que le T-33.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tiens, encore un appareil que je ne connaissais pas… Cependant, on ne peut pas dire que celui-ci aura marqué l'histoire, contrairement à son T-33 de parent. Je trouve que le siège arrière surélevé ne lui va pas si mal, finalement :)
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • A ne pas confondre avec le T-1 Jayhawk.


    Le T-33 intéressa rapidement la Navy, qui s'équipait elle aussi d'avions à réaction. Il fut d'ailleurs utilisé tel quel par l'US Navy, sous la dénomination TV-2. Seulement, il était impossible de l'utiliser sur porte-avions.

    Lockheed décida de sa propre initiative de concevoir un T-33 navalisé. Ce fut le projet L-245, désigné T-33B puis T2V Seastar par la Navy. Ce n'était pas un simple T-33 auquel on aurait rajouté une crosse, mais un avion à la cellule revue et corrigée.

    La queue fut redessinée, la cellule renforcée, l'avionique adaptée aux opérations navales, le siège arrière surélevé. La cellule, légèrement raccourcie, fut traitée afin de résister à la corrosion. Une arête dorsale fut rajoutée afin d'améliorer la stabilité longitidunale. Toutes ces modifications permirent de baisser la vitesse d'approche. Les bidons d'ailes n'étaient plus largables et le réacteur était un Allison J33.

    L'appareil effectua son premier vol le 15 décembre 1953 et la Navy en passa immédiatement commande. Il entra en service le 27 mai 1957 au Naval Air Advanced Training Command à Corpus Christi . Il fut construit à 150 exemplaires, dans une seule version : le T2V-1. Dès 1958, la Navy initia la procédure qui visait à accomplir tout l'entraînement sur jet. En 1962, il fut rebaptisé T-1A. Il fut plus tard remplacé par le T-2 Buckeye, mais resta en service jusque dans les années 1970.

    Sa carrière fut cependant écourtée, à cause de problèmes de maintenance. Au moins un exemplaire est conservé au Pima Air & Space Museum.

    http://en.wikipedia.org/wiki/T2V_SeaStar


    http://www.facebook.com/pages/T2V-SeaStar/113578068691589


    http://www.aero-web.org/specs/lockheed/t-1a.htm


    http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/t-33.htm



    Sa fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer