AIDC T-CH-1 Chung-Hsing

Rappels

  • Catégorie : Avion d'entraînement avancé
  • Constructeur : AIDC drapeau du pays
  • Premier vol : 23 novembre 1973
  • Production : 52 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir aussi… : North American T-28 Trojan

Historique

Le T-CH-1 fut développé par AIDC dès novembre 1970 à partir du T-28 Trojan, qui servait au sein de la ROCAF. Il répondait ainsi à une demande de la ROCAF au début de l'année 1970. Il en reprend la silhouette générale, c'est-à-dire d'un avion biplace en tandem, à ailes basses, dont l'équipage placé en tandem était très haut perché. Il conservait le même train d'atterrissage tricycle et rétractable.

Le moteur à pistons d'origine fut cependant remplacé par un turbopropulseur Avco Lycoming T53-L-701, construit sous licence dans l'usine de Kang Shang Aero Engineering Division. Le choix de ce moteur rendait le nez de l'appareil plus profilé. Les performances restaient pratiquement inchangées, mais l'appareil pouvait utiliser un carburant moins riche en octane.

2 prototypes furent construits : le XT-CH-1A effectua son vol inaugural le 23 novembre 1973. Le second prototype, appelé XT-CH-1B, voyait son envergure accrue et l'adjonction de 2 points d'emport sous les ailes. Il vola pour la première fois le 27 novembre 1974 et apportait des capacités d'attaque air-sol et de lutte anti-guérilla, équipé de bombes légères et de roquettes. Il servit de base au modèle de série.

La ROCAF commanda 50 appareils de série, désigné T-CH-1 et baptisés Chung-Hsing. Ils furent produits de mai 1976 à 1981, au rythme d'un appareil par mois, à Taizhong. Il commença à remplacer les T-28 ou à les compléter en 1977. Ils servirent à l'entraînement de base et intermédiaire des pilotes au sein de l'Air Force Academy.

En 1985, il commença â être remplacé par le T-34. Une trentaine furent modifiés en A-CH-1 d'entraînement au tir et d'attaque au sol. L'appareil disposant déjà de points d'emports, les modifications furent simples. Ils servirent au sein du 72 e Escadron du 1 er Wing Tactique de chasse et patrouillèrent le détroit de Taïwan.

Quelques appareils furent également modifiés en R-CH-1 de reconnaissance. Ils étaient totalement désarmés mais emportaient des caméras sous le fuselage.



Il ne fut pas exporté. Le T-28 dont il dérivait n'était déjà pas un zinc facile, et il semble que le T-CH-1 fut encore pire. Mais il fut manifestement un des premiers avions d'entraînement doté d'un turbopropulseur, et en tout cas le premier avion conçu à Taïwan.

Ancien pays utilisateur

Versions

  • AIDC A-CH-1 : Appareils modifiés pour l'attaque au sol, une trentaine de T-CH-1 modifiés.
  • AIDC R-CH-1 : Quelques T-CH-1 modifiés pour la reconnaissance.
  • AIDC T-CH-1 : Version d'entraînement de base.
  • AIDC XT-CH-1 : Prototypes, 2 exemplaires.

Sur le forum…