Sud-Ouest Deltaviex

Rappels

  • Catégorie : Avion expérimental
  • Constructeur : Sud-Ouest drapeau du pays
  • Premier vol : 1954
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Essais en vol

Historique

Le Delta VX fut conçu par l'ingénieur Aliette de l'ONERA, afin d'étudier l'utilisation des gaz expulsé par le réacteur sur le contrôle des empennages. En dépit de son nom, l'avion dispose à très forte flèche (70°), et non d'une aile delta. Il est finalement baptisé Deltaviex.

L'unique exemplaire, immatriculé F-WBHA, est construit en 1953 par la SNCASO à Courbevoie et vole pour la première fois en 1954, entre les mains de Robert Fouquet. C'est un très petit appareil (7,1 m de long et 3,4 mètres d'envergure), propulsé par un réacteur Marboré II de 400 kgp.

L'appareil est monoplace, avec une canopée qui a été modifiée 3 fois au cours de son existence. Le train d'atterrissage, avec une voie très étroite, est tricycle et rétractable. Les ailes sont basses et en flèche (bord de fuite de 40°, ratio de 6%). Les entrées d'air, dotées d'une "cuillère" pour piéger la couche limite, sont latérales et situées au-dessus de l'aile. L'empennage est conventionnel et en flèche. Une quille ventrale fait son apparition lors des essais.

2% des gaz éjectés par le réacteur servaient à souffler les bords de fuite des volets d'atterrissage, en passant par un système de rampe avec plusieurs sorties. Le retard était de 5/100 de seconde et correspondait à un débattement angulaire de l'aileron de 2°. Cela augmentait la portance tout en stabilisant le roulis, favorisé par la très faible envergure pour les besoins de l'expérience. Concrètement, ce jet d'air contrôle le lacet et remplace la gouverne de direction. A terme, un tel système devait remplacer les ailerons.

Les essais ont lieu à Brétigny-sur-Orge. C'est le 21 septembre 1955 qu'on teste pour la première fois les volets soufflés. Les essais sont secrets et l'on sait que l'appareil a également été testé en soufflerie, d'abord à Meudon puis à Modane en Savoie. D'après son unique pilote, il volait très bien. Il est présenté pour la première fois à la presse et au président René Coty le 8 novembre 1956, puis officiellement ferraillé peu après.

En réalité, il fut récupéré par un garage savoyard qui s'en servit comme panneau d'affichage, puis par les Ailes anciennes de Toulouse en 1984. Il fut graduellement restauré depuis. En 2015, le travail de restauration était presque terminé.

Caractéristiques

  • Flèche des ailes : 70 °
  • Masse maxi au décollage : 920 kg (2 028 lbs)
  • Masse à vide : 550 kg (1 213 lbs)
  • Surface alaire : 5 m² (54 sq. ft)
  • Hauteur : 2,5 m (8,202 ft)
  • Envergure : 3,4 m (11,155 ft)
  • Longueur : 7,1 m (23,294 ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Performances

  • Vitesse maximum : 400 km/h (249 mph, 216 kts)
  • Distance franchissable : 300 km (186 mi, 162 nm)
  • Rapport poussée/masse à sec maxi au décollage : 0.43
  • Charge alaire maxi au décollage : 184.00 kg/m²
  • Rapport poussée/masse à sec à vide : 0.73
  • Charge alaire à vide : 110.00 kg/m²

Motorisation

Sur le forum…