PZL-Okecie PZL-101 Gawron

Rappels

Historique

Le PZL-101 est un avion utilitaire léger pouvant transporter jusqu’à quatre personnes, muni d’ailes hautes contreventées en flèche, d’un moteur en étoile actionnant une hélice bipale et d’un train d’atterrissage classique.

PZL-Okecie construit déjà des Yakovley Yak-12M sous licence lorsqu’il se lance, durant les années 1960, dans la conception d’un avion utilitaire capable d’emporter une charge utile accrue et pouvant être utilisé pour le transport ou l’agriculture. Ces travaux sont réalisés par une équipe dirigée par Stanislas Lassota et le prototype effectue son premier vol le 14 avril 1958. 

La structure de l’avion est constituée d’un châssis en acier recouvert de duralumin à l’avant et de toile pour la queue et les ailes.
Le PZL-101 "Gawron" (corbeau freux) peut accueillir jusqu’à trois passagers, en plus du pilote. Le moteur Ivchenko AI-14R de 9 cylindres en étoile et d’une puissance de 191 kW (260 cv) entraine une hélice bipale en bois à pas variable. Le train d’atterrissage est de type classique, avec une roulette de queue. Il emporte un réservoir de carburant d’une capacité de 300 litres dans le fuselage et peut en emporter deux autres de 90 litres dans ses ailes. Bien que proche du Yak-12M, quelques modifications sont apportées.

Un réservoir de 605 litres, pouvant emporter jusqu’à 500 kg de produits chimiques, peut être installé derrière les deux sièges avant, mais pour l’intégrer il faut hausser la hauteur du plafond ce qui forme une sorte de bosse sur le dessus du fuselage. Pour résoudre le problème du déplacement du centre de gravité, les ailes contreventées sont modifiées afin qu’elles soient légèrement en flèche. Des plans verticaux formant des sortes d’ailettes sont installés à leurs extrémités pour améliorer le pilotage aux basses vitesses en guidant les flux d’air. Par la suite, ces ailettes sont souvent démontées lorsque l’avion est utilisé pour des vols ne nécessitant pas des vitesses particulièrement basses, car elles rendent les atterrissages et décollages par vent de côté plus difficiles.



Afin d’augmenter la charge utile, il a été décidé de diminuer le poids de l’appareil. Les sièges sont réduits à un strict minimum quasiment sans dossier, les équipements qui ne sont pas absolument nécessaires sont enlevés, de même que la porte du côté droit est abandonnée.
La production du "Gawron" commence en 1960.

En 1962, la version PZL-101A est proposée avec, entre autre, une porte également du côté droit du fuselage. À partir de 1965, c’est la version PZL-101B qui est produite. La bosse au dessus du fuselage est abandonnée et la prise d’air sous le moteur est agrandie.

Au total, 329 exemplaires des différentes versions sont construits entre 1960 et 1968. 215 sont équipés pour l’épandage agricole, 78 pour le transport de passagers et de fret et 32 sont équipés pour le transport de blessés sur civière. Par la suite, ces appareils sont également utilisés pour le transport de parachutistes ou pour tracter des planeurs.

La Pologne et la Bulgarie ont utilisé des PZL-101 au sein de leurs forces aériennes pour des missions de liaison, de transport de matériel, de passagers et de blessés.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Anciens pays utilisateurs

Versions

Sur le forum…

  • la Bulgarie c'est sûr, la Hongrie je vérifierai sur mes notes dès que j'ai un peu de temps.

    Bon, c'est corrigé sur le site. :)
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site

    Par contre, je n'ai pas compris qui de la Bulgarie ou de la Hongrie l'a utilisé militairement.
    Ouh la boulette… euh, la Bulgarie c'est sûr, la Hongrie je vérifierai sur mes notes dès que j'ai un peu de temps.


    Clansman a écrit

    En tout cas, il semble avoir eu du succès à l'export, peut-être comme avion civil : Autriche (5), Bulgarie (40), Finlande (3), Hongrie (67), Inde (6), Espagne (4), Union Soviétique (2), Turquie (5), Venezuela et Vietnam (1 chacun).
    ça j'ai laissé tombé: avec les appareils d'occases rachetés un peu partout, on se retrouve couramment avec plus d'appareils achetés que d'avions produits… (même si ce n'est pas le cas ici) :?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Par contre, je n'ai pas compris qui de la Bulgarie ou de la Hongrie l'a utilisé militairement. En tout cas, il semble avoir eu du succès à l'export, peut-être comme avion civil : Autriche (5), Bulgarie (40), Finlande (3), Hongrie (67), Inde (6), Espagne (4), Union Soviétique (2), Turquie (5), Venezuela et Vietnam (1 chacun).
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Jericho a écrit

    Si tu voyais ceux qui m'attendent maintenant… :lol:

    J'vois pas de quoi tu parles. :mrgreen:
    J'avoue que j'ai, moi aussi, du mal à voir à quoi ça peut bien ressembler… :bourre: :mrgreen:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Si tu voyais ceux qui m'attendent maintenant… :lol:

    J'vois pas de quoi tu parles. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nico2 a écrit

    Merci pour cette nouvelle fiche. :hehe:
    De rien. ;)


    Nico2 a écrit

    Encore une fois, tu sors des sentiers battus, bravo. :)
    Là, je n'y suis pour rien: je suis la liste que l'on m'a gentiment proposé.

    Si tu voyais ceux qui m'attendent maintenant… :lol:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour cette nouvelle fiche. :hehe:

    Encore une fois, tu sors des sentiers battus, bravo. :)
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le PZL-101 est un avion utilitaire léger pouvant transporter jusqu’à quatre personnes, muni d’ailes hautes contreventées en flèche, d’un moteur en étoile actionnant une hélice bipale et d’un train d’atterrissage classique.

    PZL-Okecie construit déjà des Yakovley Yak-12M sous licence lorsqu’il se lance, durant les années 1960, dans la conception d’un avion utilitaire capable d’emporter une charge utile accrue et pouvant être utilisé pour le transport ou l’agriculture. Ces travaux sont réalisés par une équipe dirigée par Stanislas Lassota et le prototype effectue son premier vol le 14 avril 1958.
    La structure de l’avion est constituée d’un châssis en acier recouvert de duralumin à l’avant et de toile pour la queue et les ailes.
    Le PZL-101 "Gawron" (corbeau freux) peut accueillir jusqu’à trois passagers, en plus du pilote. Le moteur Ivchenko AI-14R de 9 cylindres en étoile et d’une puissance de 191kW (260cv) entraine une hélice bipale en bois à pas variable. Le train d’atterrissage est de type classique, avec une roulette de queue. Il emporte un réservoir de carburant d’une capacité de 300 litres dans le fuselage et peut en emporter deux autres de 90 litres dans ses ailes. Bien que proche du Yak-12M, quelques modifications sont apportées.
    Un réservoir de 605 litres, pouvant emporter jusqu’à 500kg de produits chimiques, peut être installé derrière les deux sièges avant, mais pour l’intégrer il faut hausser la hauteur du plafond ce qui forme une sorte de bosse sur le dessus du fuselage. Pour résoudre le problème du déplacement du centre de gravité, les ailes contreventées sont modifiées afin qu’elles soient légèrement en flèche. Des plans verticaux formant des sortes d’ailettes sont installés à leurs extrémités pour améliorer le pilotage aux basses vitesses en guidant les flux d’air. Par la suite, ces ailettes sont souvent démontées lorsque l’avion est utilisé pour des vols ne nécessitant pas des vitesses particulièrement basses, car elles rendent les atterrissages et décollages par vent de côté plus difficiles.
    Afin d’augmenter la charge utile, il a été décidé de diminuer le poids de l’appareil. Les sièges sont réduits à un strict minimum quasiment sans dossier, les équipements qui ne sont pas absolument nécessaires sont enlevés, de même que la porte du côté droit est abandonnée.
    La production du "Gawron" commence en 1960.

    En 1962, la version PZL-101A est proposée avec, entre autre, une porte également du côté droit du fuselage. À partir de 1965, c’est la version PZL-101B qui est produite. La bosse au dessus du fuselage est abandonnée et la prise d’air sous le moteur est agrandie.

    Au total, 325 exemplaires des différentes versions sont construits entre 1960 et 1968. 215 sont équipés pour l’épandage agricole, 78 pour le transport de passagers et de fret et 32 sont équipés pour le transport de blessés sur civière. Par la suite, ces appareils sont également utilisés pour le transport de parachutistes ou pour tracter des planeurs.

    La Pologne et la Hongrie ont utilisé des PZL-101 au sein de leurs forces aériennes pour des missions de liaison, de transport de matériel, de passagers et de blessés.


    Versions :
    PZL-101 : Version de base essentiellement utilisée pour les travaux agricoles, son fuselage possède une sorte de bosse sur le dessus et n’est pourvu que d’une porte sur le côté gauche. Produit entre 1960 et 1962.

    PZL-101A : Version améliorée munie d’une porte de chaque côté. Produit entre 1962 et 1965.

    PZL-101B : Version produite entre 1965 et 1968, munie d’une entrée d’air plus grande sous le moteur mais dépourvue de bosse sur le dessus du fuselage.


    Utilisateurs militaires :
    Bulgarie : Au sein de la force aérienne, plus en service.

    Pologne : Au sein de la force aérienne, plus en service.


    Caractéristiques :
    Equipage : 1
    Passagers : 3
    Longueur : 9,00m
    Envergure : 12,68m
    Hauteur : 3,12m
    Surface alaire : 23,86m2
    Masse à vide : 1’004kg
    Masse maximale au décollage : 1’660kg

    Moteurs :
    Un moteur Ivchenko AI-14R de 9 cylindres en étoile, d’une puissance de 191kW (260cv) au décollage.

    Performances :
    Vitesse max : 170km/h
    Vitesse de croisière : 130km/h
    Vitesse de décrochage : 50km/h
    Vitesse ascensionnelle : 2,4m/s
    Plafond opérationnel : 3’600m
    Endurance : 4h
    Distance franchissable : 525km
    Distance de décollage : 102m
    Distance d’atterrissage : 90m

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    http://en.wikipedia.org/wiki/PZL-101_Gawron

    http://pl.wikipedia.org/wiki/PZL-101_Gawron

    http://www.aeroklub-czestochowa.org.pl/wp-content/uploads/2014/03/Instrukcja-u%C5%BCytkowania-w-locie-samolotu-PZL-101-Gawron.pdf

    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_pzlokecie_pzl101_en.php

    http://www.shopmybook.com/nl/--RA3643K--/Manuel-de-Vol-PZL-101A-Gawron

    http://www.pzl.eads.net/History.aspx

    http://www.probertencyclopaedia.com/browse/IP.HTM
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Aug. 20, 2020, 12:56 p.m.