Breguet Br.890 Mercure

Rappels

  • Catégorie : Prototype
  • Constructeur : Breguet drapeau du pays
  • Premier vol : 1er mars 1949
  • Production : 3 appareils construits (cellules neuves)

Historique

En 1948, l'Armée de l'Air française demanda un remplaçant à ses C-47 et ses AAC-1 Toucan (des Junkers Ju 52 construits en France). Breguet proposa son modèle 890, un appareil de transport moyen. Plusieurs variantes furent étudiées simultanément : la première à voler fut le Br.892R Mercure, le 1er mars 1949. Il s'agissait en fait d'une version civile, convertible entre transport de fret et de passagers, quadrimoteur. Le prototype était immatriculé F-WFDO.

Elle fut suivie du Br.891R Mars, la version militaire, qui était elle bimoteur, le 15 novembre 1949. Son prototype était immatriculé F-WFRB. Le dernier appareil à voler, immatriculé F-WFRF, fut le prototype du Br.890H Mercure, une autre version civile mais bimoteur qui vola le 5 avril 1950.

Le Br.890 était à ailes hautes, de construction entièrement métallique, avec un train tricycle rétractable et une rampe de chargement pour le fret lourd et les véhicules. Si l'avant faisait penser au Noratlas, l'arrière par contre était plus classique avec une unique dérive et un empennage cruciforme. Les ailes étaient dérivées de modèles précédents comme le Br.500, et dotées de dispositifs hypersustentateurs et de systèmes de dégivrage.

Son prototype devait d'abord être motorisé par deux Jumo 211 de 1200 cv construits par Arsenal, et avait reçu la désignation 890J en conséquence. Mais il put recevoir des Bristol Hercules 739 de 2000 hp et fut donc rebaptisé 890H. Ses hélices étaient des Rotol quadripales.

Le 891 recevait deux Gnome-Rhône 14R-200 de 1600 CV et des hélices tripales (rebaptisé Snecma 14R après la guerre, ce moteur déçut les espoirs placés en lui) et le 892 quatre moteurs Renault 12S de 500 CV avec des hélices tripales. Le 892 pouvait emporter 40 passagers et le 891 20 parachutistes, 24 blessés ou 2 jeeps. Le 892, moins performant, fut finalement porté au standard 890H.

D'autres versions ne furent pas construites : le 893S de 1949 qui devait utiliser 4 Armstrong-Siddeley Mamba II, le 894 qui devait être équipé de Pratt & Whitney R-2800 et le 895H, une version agrandie de 1953.

Mais la force aérienne française lui préféra le Noratlas. Quand aux compagnies aériennes, elles se satisfirent des très nombreux DC-3 en surplus. Seuls les 3 prototypes furent construits.

Les Breguet 890H furent transférés au CEV et il semblent qu'ils remplirent des missions de transport de fret à Colomb-Bechar et Reggane, très certainement sous le sceau du secret.

Versions

  • Breguet Br.890H Mercure : Version civile bimoteur, Bristol Hercules 739 de 2000 hp. 2 prototypes dont le Br.892S modifié.
  • Breguet Br.890J Mercure : Version motorisée par deux Jumo 211 de 1200 cv, non construite.
  • Breguet Br.891R Mars : Version militaire bimoteur (Snecma 14R de 1600 cv), un prototype.
  • Breguet Br.892S Mercure : Version civile quadrimoteur (Renault 12S de 580 cv), un prototype modifié plus tard en Br.890H.
  • Breguet Br.893S : Version quadrimoteur (Armstrong-Siddeley Mamba II) de 1949, non construite.
  • Breguet Br.894 : Version motorisée par des Pratt & Whitney R-2800, non construite.
  • Breguet Br.895H : Version agrandie de 1953, non construite.

Sur le forum…

  • Ahahah tu m'as tué Clans ! Merci pour la fiche !
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • :mrgreen:

    La fiche sur le site

    Et juste un plan 3 vues…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Le Br.890 Mercure fut le concurrent malheureux du Noratlas. Ouais je sais je casse le suspense comme ça.
    Ah ben c'est clair qu'une intro comme celle-là n'a rien d'hitchcockienne, mais bon, c'est comme pour "le petit chaperon rouge": on a tous une vague idée de la fin de l'histoire… :bonnet:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Prototype d'avion de transport multi-moteurs français de la fin des années 1940.

    Le Br.890 Mercure fut le concurrent malheureux du Noratlas. Ouais je sais je casse le suspense comme ça.

    En 1948, l'Armée de l'Air française demanda un remplaçant à ses C-47 et ses AAC-1 Toucan (des Junkers Ju 52 construits en France). Breguet proposa son modèle 890, un appareil de transport moyen. Plusieurs variantes furent étudiées simultanément : la première à voler fut le Br.892R Mercure, le 1er mars 1949. Il s'agissait en fait d'une version civile, convertible entre transport de fret et de passagers, quadrimoteur. Le prototype était immatriculé F-WFDO.

    Elle fut suivie du Br.891R Mars, la version militaire, qui était elle bimoteur, le 15 novembre 1949. Son prototype était immatriculé F-WFRB. Le dernier appareil à voler, immatriculé F-WFRF, fut le prototype du Br.890H Mercure, une autre version civile mais bimoteur qui vola le 5 avril 1950.

    Le Br.890 était à ailes hautes, de construction entièrement métallique, avec un train tricycle rétractable et une rampe de chargement pour le fret lourd et les véhicules. Si l'avant faisait penser au Noratlas, l'arrière par contre était plus classique avec une unique dérive et un empennage cruciforme. Les ailes étaient dérivées de modèles précédents comme le Br.500, et dotées de dispositifs hypersustentateurs et de systèmes de dégivrage.

    Son prototype devait d'abord être motorisé par deux Jumo 211 de 1200 cv construits par Arsenal, et avait reçu la désignation 890J en conséquence. Mais il put recevoir des Bristol Hercules 739 de 2000 hp et fut donc rebaptisé 890H. Ses hélices étaient des Rotol quadripales.

    Le 891 recevait deux Gnome-Rhône 14R-200 de 1600 CV (rebaptisé Snecma 14R après la guerre, ce moteur déçut les espoirs placés en lui) et le 892 quatre moteurs Renault 12S de 500 CV. Le 892 pouvait emporter 40 passagers et le 891 20 parachutistes, 24 blessés ou 2 jeeps. Le 892, moins performant, fut finalement porté au standard 890H.

    D'autres versions ne furent pas construites : le 893S de 1949 qui devait utiliser 4 Armstrong-Siddeley Mamba II, le 894 qui devait être équipé de Pratt & Whitney R-2800 et le 895H, une version agrandie de 1953.

    Mais la force aérienne française lui préféra le Noratlas. Quand aux compagnies aériennes, elles se satisfirent des très nombreux DC-3 en surplus. Seuls les 3 prototypes furent construits.

    Les Breguet 890H furent transférés au CEV et il semblent qu'ils remplirent des missions de transport de fret à Colomb-Bechar et Reggane, très certainement sous le sceau du secret.



    http://avions-de-la-guerre-d-algerie.over-blog.com/article-le-breguet-890-h-mercure-103904255.html


    http://jn.passieux.free.fr/html/Breguet890.php


    http://www.aviafrance.com/breguet-br-890h-aviation-france-10130.htm


    http://www.aviafrance.com/breguet-br-891r-aviation-france-9834.htm


    http://www.aviafrance.com/breguet-br-892s-mercure--aviation-france-1930.htm


    http://www.maquettes-de-soufflerie.com/maquette_de_soufflerie_Breguet_890.html


    https://en.wikipedia.org/wiki/Breguet_890_Mercure


    http://www.aviastar.org/air/france/breguet_892.php


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/craft/br890.html&prev=search


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/craft/br891.html&prev=search


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/aliner/br892.html&prev=search
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer