Conflit en Irak et en Syrie

  • Ansierra117 a écrit

    Oui mine de rien le cumul est impressionnant. La coalition n'a pas ces pertes-là et pourtant elle engage elle aussi des AH-64 et un paquet de chasseurs
    On pourrait facilement en conclure, en se rengorgeant, que les appareils occidentaux sont plus fiables et que l'entretient des appareils est plus soigné… mais j'imagine que d'autres facteurs importants moins visibles doivent aussi être pris en compte, non?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour ce qui est du Su-24M2, un souci technique ça arrive à tout le monde, d'autant que l'appareil n'est pas tout jeune. Pour ce qui est des pertes en hélicoptères, l'essentiel est dû aux opérations en elles-mêmes…et là, que dire, on a pas forcément toutes les cartes en main. Lorsque un Mi-8AMTSh s'est pris un TOW au sol lors d'une mission CSAR, on peut blâmer la préparation ou le déroulement de l'opération en elle-même, lorsqu'un Mi-35M s'est fait descendre par une roquette tirée par son coéquipier, que blâmer ? L'entraînement ou simplement le "pas de chance" ?

    De tête les russes ont déjà perdu :

    - 2 Su-24M2
    - 2 Mi-8AMTSh
    - 2 Mi-28N
    - 2 Mi-35M

    On peut ajouter également :

    - 1 MiG-29K
    - 1 Su-33
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ansierra117 a écrit

    Autrement, merci beaucoup Fox pour tes chiffres sur les voilures tournantes. Je vais les comparer avec les miens mais je peux déjà te dire que je compte 61 Mi-25. En fait, il semblerait que la Syrie ait récupéré quelques Mi-24D dans le lot que le temps et le manque d'infos ont assimilé à des Mi-25.
    On doit avoir les mêmes : :hehe:
    Numéro MSN vue pour la derniere fois Remarque
    2800 13 178 juin-16
    2801 13 179 2008
    2802 13180 janv-13 Détruit lors de la prise de la base de Taftanaz
    2803 13 181 ???
    2804 13 182 févr-14
    2805 13 183 ???
    2806 13 184 ???
    2807 13 185 ???
    2808 13 186 dec-2016
    2809 13 187 ???
    2810 13 188 ???
    2811 13 189 ???
    2812 ???
    2813 ???
    2814 45 204 ???
    2815 45 205 ???
    2816 340 224 mars-16
    2817 340 225 2014
    2818 340 226 ???
    2819 340 227 ???
    2820 340 228 2011
    2821 340 229 ???
    2822 340 230 ???
    2823 340 231 02/06/2017
    2824 340 232 ???
    2825 340 233 ???
    2826 13 245 ???
    2827 13 246 ???
    2828 13 247 ???
    2829 13 248 ???
    2830 13 249 dec-2016
    2831 13 250 juil-12
    2832 13 251 ???
    2833 13 252 ???
    2834 13 253 ???
    2835 13 254 ???
    2836 13 255 ???
    2837 13 256 2011
    2838 13 257
    2839 360 428
    2840 360 429
    2841 360 430 févr-17
    2842 360 431 mai-13 Abattu à Deir Ezzor
    2843 360 432 2009
    2844 360 433
    2845 360 434
    2846 360 435 juil-12
    2847 360 436
    2848 360 437
    2849 360 586
    2850 360 587
    2851 360 588 2014
    2852 360 589
    2853 360 590
    2854 360 591
    2855 360 592
    2856 360 593 août-17
    2857 360 594
    2858 360 595 mars-14
    2859 360 596
    2860 360 597
    2861 Ex RuAF 30 yellow
    2862 3532421319109 août-17 Ex RuAF 40 yellow
    2863? Ex RuAF ?
    2864? Ex RuAF ?

    Mais d'après certains forums russes , tous n'auraient pas été livrés aux Syriens mais auraient complété les livraisons libyennes…


    Ansierra117 a écrit

    Les 2861 et 2862 sont des Mi-24P ex-RuAF, c'est confirmé à 100%.
    Yep, par contre les 2863 et 2864 restent invisibles. Est ce qu'ils faisaient partis des appareils revendiqués détruits par l'EI sur la base de Tyas?
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Boom. Israël détruit une position antiaérienne syrienne après avoir été ciblé dans l'espace aérien libanais

    https://www.lorientlejour.com/article/1078493/apres-avoir-ete-la-cible-de-tirs-dans-lespace-aerien-libanais-des-avions-israeliens-detruisent-une-batterie-de-missiles-en-syrie.html
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • On s'en doutait
    L'EI étant de moins en moins une menace en Syrie et en Irak, le mariage de la carpe et du lapin à fait long feu. Et ce ne sera sûrement pas le dernier.
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pour se faire une idée, voici des cartes animées montrant les pertes territoriales du groupe EI (en gris) depuis l'été 2015.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Pour se faire une idée, voici des cartes animées montrant les pertes territoriales du groupe EI (en gris) depuis l'été 2015.

    Évolution impressionnante, mais comme quoi l'attentisme n'était pas la solution :roll: .

    Dommage que Barack Obama ait tardé à lancer les États-Unis dans cette démarche, pour une fois.

    Événement marquant, la reprise de Raqqa par les forces appuyées par la coalition internationale sous leadership US :

    Chute de Raqqa : "Il n'est pas impossible qu'on retrouve encore des jihadistes dans des tunnels"

    La bataille de Raqqa est terminée. L'ancienne capitale autoproclamée de Daesh en Syrie est tombée totalement mardi 17 octobre aux mains des forces de la coalition soutenues par les États-Unis après plusieurs mois de combats violents. Malgré tout, il reste beaucoup à faire, "il y a des tunnels, des pièges et des mines", a déclaré sur franceinfo, le général Dominique Trinquand, expert militaire et consultant, ancien chef de la mission militaire française auprès des Nations Unies.

    Et le bilan est lourd, comme on peut s'en douter :

    Raqqa, un mois de «bataille finale»

    Il aura donc fallu presque un an pour déloger l’Etat islamique de Raqqa, la «capitale» des jihadistes en Syrie, son centre de commandement «des opérations extérieures», «la ville modèle» de son califat autoproclamé. Plus de 30 000 hommes, environ 25 000 Kurdes et 5 000 Arabes, ont été mobilisés dans les Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par la coalition internationale. Retour sur une opération de longue haleine.

    (…)

    La bataille et les bombardements ont fait au moins 3 250 morts, dont 1 130 civils, en quatre mois, selon un bilan de l’OSDH. «Félicitations à Raqqa! Même s’il ne reste plus grand-monde ni grand-chose à féliciter. Mais au moins les bombardements cessent», écrit sur Facebook un jeune originaire de la ville, aujourd’hui réfugié en Europe.

    En conclusion :

    Aspirant au paradis, les jihadistes finissent dans les charniers d'Irak et de Syrie

    Venus de toute la planète ou recrutés sur place, des dizaines de milliers de jihadistes qui croyaient gagner les clés du paradis terminent dans des fosses communes ou, pire, mangés par les chiens errants en Irak et en Syrie.

    Ce conflit irako-syrien serait-il en train de s'apaiser ?

    A voir les prochains mois, mais la reprise de Raqqa est tout de même appréciable, nonobstant le nombre de victimes et de destructions.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Mort du héros de Deir Ezzor , le général Issam Zahreddine.
    Ce dernier était resté auprès de ses troupes durant le siège de la ville par l'EI et était devenu une légende pour ses hommes.
    Son véhicule aurait sauté sur une mine
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je ne vais pas verser de larmes pour un général d'Assad, mais les forces syriennes perdent surement leur commandant le plus expérimenté.
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ansierra117 a écrit

    Je ne vais pas verser de larmes pour un général d'Assad, mais les forces syriennes perdent surement leur commandant le plus expérimenté.
    Ce n'était pas l'objectif, tu peux ranger les mouchoirs! :D
    Ce que je veux montrer au travers de cette figure emblématique des forces pro-gouvernementales, c'est que depuis l'offensive contre l'EI et malgré la progression significative sur le terrain, les pertes de l'armée syrienne deviennent difficilement supportables. Les officiers expérimentés sont de plus en plus rares et les troupes sont exsangues. Il n'est pas rare de voir dans les photos des soldats «martyrs» , des gamins de 15-16 ans. Les partenaires (Hezbollah, troupes iraniennes ou tribus alliés) sont largement sollicités pour combler les vides…Heureusement , l'EI est confronté au même problème accentué par l'absence de couverture aérienne et des marges de manœuvre sur le terrain de plus en plus réduites.
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • D'un point de vue purement tactique j'ai l'impression que l'armée syrienne n'a rien appris. Je ne vois pas comment expliquer ces pertes autrement.
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ansierra117 a écrit

    D'un point de vue purement tactique j'ai l'impression que l'armée syrienne n'a rien appris.
    Tu parles de tactique par rapport à quel genre de combat, de localité, en terrain dégagé ou autre?
    Mais de toutes façons, il faut prendre du temps pour les entrainer, ce qui n'est visiblement pas le cas pour ces troupes qui, comme le dit FoxKilo02, semblent être au bout du rouleau et en permanence sur le front. Et encore, on ne parle même pas du cas où il faudrait les entrainer sur du nouveau matériel.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Pas le temps pour s'entrainer, trop de pertes de soldats expérimentés et des officiers désignés non au mérite ni pour leurs compétences mais, pour leur degré de loyauté au régime.

    Sur le terrain, qu'il soit ouvert ou urbain , chaque groupe de combattant fonctionne plus ou moins de manière autonome en fonction de son officier. Il y a très peu de coordination. Ces derniers tentent plus le coup de main qui permettra de satisfaire le gouvernement et de monter les échelons de la hiérarchie, plutôt que rechercher les victoires stratégiques …
    Avec parfois quelques catastrophes ! Dernièrement le régime a limogé le commandant de la 105e brigade de la Garde républicaine, le général Suleiman responsable, de par son incompétence, du massacre de près de 50 combattants dans la banlieue Est de Damas. :roll:
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est ça qui est absolument dingue. Les conflits qui s'éternisent montrent normalement un développement des capacités tactiques des combattants. Quand je vois encore des BMP-1 engagés en combat urbain 6 ans après, j'hallucine. Les groupements tactiques loyalistes se comportent au mieux comme des soviétiques pendant la Guerre Froide, au pire comme des soldats de la seconde guerre mondiale.
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • foxkilo02 a écrit

    Pas le temps pour s'entrainer, trop de pertes de soldats expérimentés et des officiers désignés non au mérite ni pour leurs compétences mais, pour leur degré de loyauté au régime.
    La compétence est clairement essentielle, mais dans l'armée syrienne, ce ne doit pas non plus être facile de déterminer si un combattant est totalement fiable, y compris les officiers.


    Ansierra117 a écrit

    C'est ça qui est absolument dingue. Les conflits qui s'éternisent montrent normalement un développement des capacités tactiques des combattants.
    Pour qu'ils puissent développer de nouvelles tactiques, il leur faudrait pouvoir prendre du recul pour analyser leurs erreurs et trouver des parades, et surtout avoir les moyens de changer de tactiques (temps d'entraînement, armes, etc.), ce qui n'est pas forcément le cas.


    Ansierra117 a écrit

    Les groupements tactiques loyalistes se comportent au mieux comme des soviétiques pendant la Guerre Froide, au pire comme des soldats de la seconde guerre mondiale.
    Je ne me suis pas vraiment intéressé en détail à leur tactiques, mais c'est vrai que voir des transports de troupes seuls dans les rues ou des blindés immobiles à attendre qu'un missile antichar arrive, c'est étrange.
    Et en même temps, je me rends bien compte que mes références commencent à dater, et que les tactiques de combat et l'armement utilisé ont encore dû changer depuis… :merlin:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer