Tir Soyuz VS 12

  • Je me pose encore la question de savoir si la meilleure place de ce post est dans la Bar, ou bien dans Espace.

    Hier soir, 10 septembre, j'ai été invité par le CSG (Centre Spatial Guyanais) à assister au tir Soyuz VS12, devant mettre en orbite deux satellites de la constellation Galileo (l'équivalent européen du GPS). Invitation pour la salle de commande Jupiter ! Et j'avais réussi à ce que ma copine soit aussi invitée, comme elle est en Guyane en ce moment.

    Le tir était prévu à 23h08 locale (02h08 TU), avec fermeture des portes à 22h08. On avait prévu de la marge, et malgré une heure de trajet jusqu'à Kourou, on était en avance. On passe plusieurs controles de sécurité, vérification des identités, des invitations, et ouvertures des sacs. Finalement, on est "clear" pour monter. Le CSG fait bien les choses et en attendant on a eu droit à une petite collation (mais sans alcool, avant le tir). Puis ouverture de la salle de commande Jupiter au public. Il faut imaginer un espèce d'amphitéatre pour le public, séparé de la salle de commande proprement dite par des vitres. Mais malgré la séparation, on voit tout. C'est magique, comme dans un film, mais en vrai !
    A 22h08, fermeture des portes (tant pis pour les retardataires), et on nous demande de nous assoir. Sur un grand écran à gauche, les différents étapes du compte à rebours, tout est au vert, tout va bien. Ce qui surprend un peu, c'est l'attitude très calme du personnel du poste de commande, pas de stress visible, le personnel discute tranquillement. Et il y a du monde dans ce poste Jupiter. Entre le personnel du CSG, ceux de l'ESA (European Space Agency), ceux du constructeur du Soyuz (des russes, avec interpretes), des satellites, etc …., ça représente une bonne cinquantaine de personnes. Coté public, on devait être 150 / 200 personnes, dont près de la moitié directement concernées par la construction, mise en place ou exploitation de la fusée et des deux satellites. Ca parlait dans toutes les langues, français, anglais, italien, espagnol, russe, allemand, et des trucs qui devaient être du danois, ou de par là bas.
    Sur des grands écrans, on peut suivre toutes les phases du compte à rebours, retrait du portique par exemple, fin du remplissage des réservoirs, etc …..
    D'autres écrans donnent des infos sur le tir, masse au décollage, les différentes phases, durée de combustion des différents étages, trajectoires.
    Au moment du lancement proprement dit, on a le choix de suivre sur les écran, ou bien de sortir sur la terrasse, pour voir "pour de vrai" !
    Le seul problème de Soyuz, est que le pas de tir est situé assez loin de la salle (une vingtaine de km), donc c'est moins spectaculaire qu'un lancement Ariane. mais c'est quand même génial, quand l'horizon s'illumine tout à coup, et qu'on voit la flamme des moteurs fusées s’élever.
    Ce soir, c'était un tir vers le nord est, donc en s'éloignant de la base, d'autres tirs sont vers le sud est, ce qui fait passer la fusée quasiment à la verticale du centre, puis de Cayenne. Mais comme le ciel était totalement dégagé, on a bien vu, y compris la séparation des booster (que les russes dénomment premier étage, leur second étage étant ce que nous nommons le premier ….)
    Après, retour dans la salle, pour suivre la télémétrie du tir sur les écrans. Tir parfait, tous les paramètres sont bons, pile-poil sur la trajectoire.
    Une chose intéressante est que, après que l'étage Fregate ait été largué, avec les deux satellites, il redescend de 180 km d'altitude, jusqu'à 160 km, mais en accelerant du coup. Et après 20 minutes de vol, alors que la charge survole déjà Santa Maria, aux Açores, le propulseur de Fregate est activé et la charge remonte vers son orbite définitive.

    Après le tir, quand on sur que tout va bien, et que le tir a réussi, on a droit à un buffet sympa, avec petit fours, salés et sucrés, punch, planteurs, etc ….. Mais comme je devais conduire pour rentré, j'ai été sage !

    En définitive, une soirée magnifique, la réalisation d'un rève de gosse, voir un tir de fusée, et en plus depuis la salle de commande !
    Et ma copine était tout aussi émerveillée que moi-même !

    La Guyane, c'est magique !
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci JFF pour ce récit passionnant: on s'y croirait ! :top:

    J'vais p'têt' me verser un tout p'tit verre de planteur pour encore mieux m'immerger,… avant de ramper jusqu'à mon lit. :bieres:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • JFF a écrit

    Je me pose encore la question de savoir si la meilleure place de ce post est dans la Bar, ou bien dans Espace.

    Euh…………..et dans la barre d'espace , non ?…. :mrgreen:

    Hier soir, 10 septembre, j'ai été invité par le CSG (Centre Spatial Guyanais) à assister au tir Soyuz VS12, devant mettre en orbite deux satellites de la constellation Galileo (l'équivalent européen du GPS). Invitation pour la salle de commande Jupiter ! Et j'avais réussi à ce que ma copine soit aussi invitée, comme elle est en Guyane en ce moment.

    Le tir était prévu à 23h08 locale (02h08 TU), avec fermeture des portes à 22h08. On avait prévu de la marge, et malgré une heure de trajet jusqu'à Kourou, on était en avance. On passe plusieurs controles de sécurité, vérification des identités, des invitations, et ouvertures des sacs. Finalement, on est "clear" pour monter. Le CSG fait bien les choses et en attendant on a eu droit à une petite collation (mais sans alcool, avant le tir). Puis ouverture de la salle de commande Jupiter au public. Il faut imaginer un espèce d'amphitéatre pour le public, séparé de la salle de commande proprement dite par des vitres. Mais malgré la séparation, on voit tout. C'est magique, comme dans un film, mais en vrai !
    A 22h08, fermeture des portes (tant pis pour les retardataires), et on nous demande de nous assoir. Sur un grand écran à gauche, les différents étapes du compte à rebours, tout est au vert, tout va bien. Ce qui surprend un peu, c'est l'attitude très calme du personnel du poste de commande, pas de stress visible, le personnel discute tranquillement. Et il y a du monde dans ce poste Jupiter. Entre le personnel du CSG, ceux de l'ESA (European Space Agency), ceux du constructeur du Soyuz (des russes, avec interpretes), des satellites, etc …., ça représente une bonne cinquantaine de personnes. Coté public, on devait être 150 / 200 personnes, dont près de la moitié directement concernées par la construction, mise en place ou exploitation de la fusée et des deux satellites. Ca parlait dans toutes les langues, français, anglais, italien, espagnol, russe, allemand, et des trucs qui devaient être du danois, ou de par là bas.
    Sur des grands écrans, on peut suivre toutes les phases du compte à rebours, retrait du portique par exemple, fin du remplissage des réservoirs, etc …..
    D'autres écrans donnent des infos sur le tir, masse au décollage, les différentes phases, durée de combustion des différents étages, trajectoires.
    Au moment du lancement proprement dit, on a le choix de suivre sur les écran, ou bien de sortir sur la terrasse, pour voir "pour de vrai" !
    Le seul problème de Soyuz, est que le pas de tir est situé assez loin de la salle (une vingtaine de km), donc c'est moins spectaculaire qu'un lancement Ariane. mais c'est quand même génial, quand l'horizon s'illumine tout à coup, et qu'on voit la flamme des moteurs fusées s’élever.
    Ce soir, c'était un tir vers le nord est, donc en s'éloignant de la base, d'autres tirs sont vers le sud est, ce qui fait passer la fusée quasiment à la verticale du centre, puis de Cayenne. Mais comme le ciel était totalement dégagé, on a bien vu, y compris la séparation des booster (que les russes dénomment premier étage, leur second étage étant ce que nous nommons le premier ….)
    Après, retour dans la salle, pour suivre la télémétrie du tir sur les écrans. Tir parfait, tous les paramètres sont bons, pile-poil sur la trajectoire.
    Une chose intéressante est que, après que l'étage Fregate ait été largué, avec les deux satellites, il redescend de 180 km d'altitude, jusqu'à 160 km, mais en accelerant du coup. Et après 20 minutes de vol, alors que la charge survole déjà Santa Maria, aux Açores, le propulseur de Fregate est activé et la charge remonte vers son orbite définitive.

    Après le tir, quand on sur que tout va bien, et que le tir a réussi, on a droit à un buffet sympa, avec petit fours, salés et sucrés, punch, planteurs, etc ….. Mais comme je devais conduire pour rentré, j'ai été sage !

    En définitive, une soirée magnifique, la réalisation d'un rève de gosse, voir un tir de fusée, et en plus depuis la salle de commande !
    Et ma copine était tout aussi émerveillée que moi-même !

    La Guyane, c'est magique !

    beau récit ; on le vit de l'intérieur ; sympa , merci !
    Le journalisme mène à tout , a condition d'en sortir ! SIR WINSTON CHURCHILL En attendant : :arrow: http://photos.aviationsmilitaires.net/main.php
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Les lancements de fusées c'est LA chose à voir en Guyane ! Une Ariane 5 depuis Agami c,'est pas mal aussi :)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Voici quelques photos prises dans la salle Jupiter, avant le lancement.
    - La première (vue générale) donne une idée de la salle Jupiter, avec, à gauche, la partie "publique" de la salle, en gradins, et à droite, séparée par des grandes vitres, la partie réservée. Les vues 1 et 2 sont des images rapprochées de la salle de commande proprement dite.
    - Vue 1, en premier plan, la partie des russes (constructeurs du lanceur Soyuz), et au second plan, celle des constructeur et opérateur de la charge utile (dans ce cas deux satellites de la constellation GPS Galileo).
    - Vue 2, la partie opérationnelle CBES/CSG, et Arianespace. Au fond, on distingue les écrans de controles, avec le compte à rebour. Nous sommes dont à 1h 18mn et 41s du lancement (TD), et il est 0h49'29" TU (soit 21h49 en Guyane), et le lancement est prévu à 2h08'10" TU. Sur la partie gauche des écrans on distingue également les étapes du compte à rebours, avec en verts, les étapes passées OK et en gris les étapes à venir. Les 4 écrans sont les images des cameras sur le site.
    [attachment=0:2he26zs3]<!– ia0 –>vue_generale.jpg<!– ia0 –>[/attachment:2he26zs3]
    [attachment=2:2he26zs3]<!– ia2 –>vue_1.jpg<!– ia2 –>[/attachment:2he26zs3]
    [attachment=1:2he26zs3]<!– ia1 –>vue_2.jpg<!– ia1 –>[/attachment:2he26zs3]
      Lien   Revenir ici   Citer
  • JFF a écrit

    Je me pose encore la question de savoir si la meilleure place de ce post est dans la Bar, ou bien dans Espace.

    Ce récit a toute sa place dans la rubrique Espace.

    Merci de l'avoir partagé avec nous, j'aurai bien aimé être à tes côtés ! :)
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ah, comme un novice, je vous remercie en retard pour le partager, des infos sont bien efficace pour moi !




    —————-
    coquegsm
      Lien   Revenir ici   Citer