Lockheed Martin X-59 QueSST

  • Le Lockheed Martin X-59 QueSST est un avion supersonique expérimental américain des années 2010, développé pour l’étude des vols supersoniques "silencieux" de la NASA.

    Dans les années 2000, la NASA cherche le moyen de rendre les avions de transport supersoniques plus silencieux, afin de modifier les réglementations et permettre ce type de vol au-dessus des zones habitées aux États-Unis. En 2005, Gulfstream, Lockheed Martin et Boeing travaillent sur des projets d’avions supersoniques commerciaux viables et les trois sociétés sont probablement concurrentes dans la compétition pour l'avion de démonstration X-54. S’il semble que Gulfstream soit en passe de faire voler un prototype sous cette désignation, ce qui en 2020 n’est pas encore officiel, le projet des Skunk Works de Lockheed Martin est également retenu pour construire un avion destiné à étudier les moyens de diminuer le bang sonique.

    En effet, c’est en février 2016 que Lockheed Martin signe le contrat pour étudier la conception préliminaire de cet appareil d’étude. Entre février et avril 2017, une maquette à l’échelle 1/11e est testée en soufflerie de Mach 0.3 à 1.6 pour vérifier les calculs effectués. En avril 2018, les Lockheed Martin Skunk Works sont sélectionnés pour la conception, la construction et la livraison d’ici à la fin 2021 du Low-Boom Flight Demonstrator (LBFD). Le 26 juin 2018, l'US Air Force informe la NASA que la désignation X-59 QueSST (Quiet Supersonic Transport) lui est attribuée. Des tests en soufflerie se poursuivent avec une maquette au 1/12,5e, y compris à des angles d’attaque élevés.

    L'avion X-59 est un monoplace dont certains éléments sont repris de différents jets militaires déjà en service, comme le F-16, T-38, etc. Il est équipé d’un très long nez, un peu aplati à son extrémité. Ses ailes en flèche très prononcée et à faible allongement sont en position basse. Des surfaces canard situées juste devant les ailes devraient empêcher les ondes de choc de fusionner. Il est équipé d’un empennage conventionnel, avec une dérive munie d’un petit plan en Delta à son extrémité. Le train d’atterrissage tricycle est entièrement escamotable. Il est propulsé par un turboréacteur General Electric F414 installé à l’arrière du fuselage et alimenté par une entrée d’air dorsale. La forme du nez ne permet pas au pilote d’avoir une visibilité correcte vers l’avant, par conséquent l’appareil est équipé d’un système de vision amélioré (EVS-Enhanced flight Vision System). Pour fournir toutes les informations nécessaires au pilote, ce dispositif comprend une caméra 4K pour la visibilité vers l’avant, des capteurs IR et un système d’imagerie multi-spectrale sous le nez pour l’atterrissage. Toutes ces informations sont compilées et fusionnées sur les écrans du cockpit grâce à une avionique spécifique.

    Le premier vol du X-59 est prévu pour 2021. Après des tests d'autorisation de vol à l’Armstrong Flight Research Center, une validation acoustique jusqu'en septembre 2022 inclura une imagerie Schlieren pour confirmer le modèle d'onde de choc. La NASA le testera ensuite en vol pour vérifier la sécurité et les performances. Il effectuera ensuite des vols supersoniques "silencieux" à environ Mach 1.42 au-dessus de villes américaines en 2022, afin d’évaluer les réactions des habitants. Le son entendu par ces derniers devrait correspondre à un bruit sourd d’environ 75 dB, ce qui correspondrait à peu près au claquement d’une portière, au lieu du bang sonique de 105-110 dB du Concorde.


    Versions :
    X-59 : Version initiale du projet, propulsé par un turboréacteur General Electric F-414.


    Caractéristiques et performances :
    Equipage : 1
    Longueur : 28 m
    Envergure : 9 m
    Masse au décollage : 14'651 kg
    Moteurs : un turboréacteur General Electric F414
    Vitesse max haute altitude: Mach 1.5
    Vitesse de croisière : Mach 1.42
    Plafond opérationnel : 16'800 m



    Liens internet :
    https://www.nasa.gov/press-release/nasa-s-x-59-quiet-supersonic-research-aircraft-cleared-for-final-assembly

    https://www.lockheedmartin.com/en-us/products/quesst.html

    https://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_X-59_QueSST

    https://www.usinenouvelle.com/article/video-lockheed-martin-construira-le-x-59-quesst-l-avion-supersonique-ultra-silencieux-de-la-nasa.N675499

    https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/avion-supersonique-silencieux-nasa-avion-supersonique-x-59-sera-bientot-pret-70816/
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le May 28, 2020, 3:53 p.m.
  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est dur de reconnaître les avions d'origine (sauf peut-être le train d'atterrissage).  La seconde image est franchement réaliste, heureusement que tu précises que le premier vol est prévu en 2021 smiley

    On entend régulièrement parler d'un retour des supersoniques civils, je me demande si c'est bien vrai.

    À part ça, il est assez… particulier.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer