G1 Aviation G1

  • Avion ULM dérivés de classe 3 des années 2010 de conception française.

    C’est en 2006 que la société Aviation est créée, à la suite du rachat des parts de la société "Espace Liberté" par Serge Present. Ce dernier prend par la même occasion la direction de cette nouvelle entreprise, basée à l'aérodrome de Gap-Tallard (05). Les travaux se portent sur la conception du G1, un avion ULM (Ultra Léger Motorisé) directement dérivé de l'Alisport Yuma italien.

    Selon la volonté des clients, le G1 peut être livré prêt au vol ou en kit "fini à 80%". La structure du fuselage est constituée de tubes en aluminium soudés recouverte de plaque en aluminium, de même que les ailes qui peuvent être revêtues d’aluminium ou de toile à la demande du client. Autour de la cabine est montée une structure en tube d’acier, fixée au fuselage, afin de former une cellule de survie qui protège l’équipage en cas de crash. Le poste de pilotage fermé est un des plus large de sa catégorie avec ses 1,22 m. Ventilé et chauffé si besoin, il est équipé de deux sièges côte-à-côte, de doubles commandes de vol avec des manches escamotables à l’arrêt, de commande de trim et de volets électriques, du répétiteur au tableau de bord, ainsi que d’une radio et d’un transpondeur en option. Les ailes, haubanées et en position haute, sont droites avec un décrochement du bord d’attaque au niveau de l’emplanture pour améliorer la visibilité vers le haut. Elles peuvent être fixes ou munies d’un dispositif permettant de les plier vers l’arrière en moins de 20 minutes, afin de limiter l’encombrement au sol et faciliter son transport. L’empennage est conventionnel avec une dérive légèrement en flèche. Le train d’atterrissage tricycle est fixe, avec une roue avant directrice. Le G1 est généralement motorisé par un Rotax 912, de 80 ou 100 ch selon la version, ou d’un moteur JLT Motors Ecoyota. Le moteur entraine une hélice tripale tractrice et peut être équipé d’un système d’échappement plus silencieux que le modèle original de chez Rotax. Le G1 embarque jusqu’à 70 litres de carburant dans deux réservoirs situés dans les ailes, ce qui lui permet une autonomie de 600 à 900 km. Un parachute de secours peut être également installé afin de freiner une éventuelle chute.

    Le G1 possède d’impressionnantes capacités STOL (Short Take-Off and Landing) en pouvant décoller et atterrir en moins de 60 mètres. Il démontre également de bonnes qualités de vol en montagne.

    À partir de 2008, plusieurs versions sont proposées, équipées d’un train d’atterrissage conventionnel ou de flotteurs en aluminium qui permettent de l’employer à partir de plans d’eau. Quelques améliorations apportées aux ailes vers 2009, notamment avec le remplacement des becs de bord d’attaque par des générateurs de vortex, lui confèrent de meilleures performances de vol.

    Parmi les clients, on trouve plusieurs gouvernements qui utilisent le G1 dans des missions d’observation ou de cartographie. En septembre 2021, les forces armées mauritaniennes (FARIM) deviennent le premier client militaire du G1 avec la réception de deux exemplaires financés par l'Union Européenne dans le cadre d'un programme d'appui militaire. Il est très probable que le "géant" de G1 Aviation reçoive d’autres commandes militaires par la suite.


    Versions :
    G1 Amphibie : Version équipée de flotteurs en aluminium à la place du train d’atterrissage tricycle lui permettant d’opérer à partir de plans d’eau. Construite à partir de 2008.

    G1 Gelinotte : Version équipée d’un train d’atterrissage tricycle et de becs de bord d’attaque aux ailes. Construite à partir de 2008.

    G1 Grive : Version agricole construite à partir de 2009.

    SPYL-XL : Version améliorée du G1 Gelinotte, équipée de générateurs de vortex à la place des becs de bord d’attaque, disponible dès 2010.
    La désignation SPYL lui est donnée en l’honneur de ses deux concepteurs, Serge Present et Yvan Lhermitte. Cette version est équipée de nouvelles ailes munies de générateurs de vortex pour remplacer les becs de bord d'attaque. Cette modification lui permet de gagner une vingtaine de kilos et d’être 15 à 20% plus rapide. Il est toutefois possible d’équiper les G1 Gelinotte déjà en service avec cette nouvelle aile.

    G1 Agricole : Version agricole du SPYL qui peut être équipée de matériel de pulvérisation et d'un réservoir externe de produits d'épandage d'une capacité de 150 L.

    SPYL-XL "Observer" : Version du SPYL-XL spécialement conçue pour l’aérophotogrammétrie, la télédétection, la reconnaissance et la surveillance de zones.
    Semblable au SPYL-XL, il est toutefois équipé d’une trappe dans le plancher côté copilote ainsi que d’un point d’emport de matériel d’observation sous le fuselage avec écran de visionnage dans la cabine. En complément de ces modifications, il peut emporter un large éventail de matériel d’observation allant du simple appareil photographique à la tourelle gyrostabilisée à 360° équipée d’une caméra IR thermique directement contrôlée de l’intérieur de la cabine. Un GPS externe est également proposé.


    Utilisateurs militaires :
    Mauritanie : 2 exemplaires livrés en septembre 2021.


    Caractéristiques et performances :
    Equipage : 1
    Passagers : 1
    Longueur : 6,73 m
    Envergure : 9,91 m
    Hauteur : 2,34 m
    Surface alaire : 14,27 m2
    Masse à vide : 274 kg (avec parachute de secours)
    Masse maximale au décollage : 472,5 kg
    Volume des réservoirs de carburant : 76 L
    Points d’emport : 1
    Moteurs : 1 Rotax 912ULS refroidi par liquide et par air d’une puissance de 75 kW (101 ch)
    Vitesse max basse altitude : 200 km/h
    Vitesse de croisière : 180 km/h
    Vitesse ascensionnelle : 5 m/s
    Vitesse de décrochage : 50 km/h
    Distance de décollage : 50 m
    Distance d’atterrissage : 50 m
    Facteurs de charge : +4 / -2
    Armement : sans



    Liens internet :
    https://g1aviation.com/g1-aviation/la-societe/

    https://g1aviation.com/le-g1/observer/

    https://fr.wikipedia.org/wiki/G1_Aviation_G1

    https://en.wikipedia.org/wiki/G1_Aviation_G1

    https://www.g1-america.com/

    https://www.africaintelligence.fr/afrique-ouest-et-centrale_diplomatie/2021/10/11/nouakchott-recoit-ses-deux-premiers-ulm-de-g1-aviation,109696888-bre
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer