Tachikawa

Rappels

  • Pays : drapeau du pays Japon
  • Coordonnées : 35° 42’ 39”N, 139° 24’ 11”E
  • Code OACI : RJTC
  • Date de mise en service : en 1921
  • Propriétaire : cocarde Armée de terre japonaise

Historique

Le terrain de Tachiwaka fut établi en 1921 par la Garde Impériale japonaise dans l'objectif de protéger l'espace aérien de la capitale, Tokyo. Une première unité, le 5è Hikô-Daitaï, fut constituée sur place en décembre 1921 et équipée de trois Hikô-Chûtaï de reconnaissance dotés de Kawasaki-Salmon 2-A.2. En 1926, elle fut remplacée par le 5è Hikô-Rentaï constitué de quatre compagnies (Chûtaï) de reconnaissance. Les Salmon furent remplacés à partir de 1927 par des Kawasaki KDA-2, de 1932 par des Mitsubishi 2MR8 et enfin de 1934 par des Nakajima Ki-4. Le terrain fut brièvement ouvert au trafic civil : en 1933, le trafic civil fut reporté à Haneda. Les avions militaires furent transférés à Kashiwa en 1939. Seul demeura sur place un institut technique de recherches (Rikugun Kôkûgijutsu Kenkyûjô).

Entre décembre 1926 et février 1928, une filiale des chantiers navals Ishikawajima établit des bureaux d'études et une usine d'assemblage aéronautique près de l'aérodrome. Elle devint indépendante de son entreprise-mère en 1936 et prit le nom de sa localisation, Tachikawa Hikôki Kabushiki Kaïsha. Bien que mineure par rapport aux géants du secteur (Kawasaki, Mitusbishi et Nakajima), Tachikawa sut se faire un nom, développant quelques modèles utilisés par l'armée impériale (essentiellement le Ki-36, utilisé pour l'attaque au sol et l'observation, plus de nombreux prototypes dont le bombardier Ki-74) et produisant pour d'autres constructeurs (notamment 295 avions de transport Nakajima Ki-34 et presque 2 500 chasseurs Nakajima Ki-43-II et Ki-43-III). Cela valut à ses installations d'être régulièrement et sévèrement bombardées par les forces aériennes alliées, notamment au printemps 1945.

Pris en compte par les Américains après-guerre, le site fut rebaptisé Tachikawa Airfield puis Tachikawa Air Base. Situé près de Tokyo, il devint une plate-forme logistique pour les troupes d'occupation du Japon puis pour les contingents envoyés en Corée et en Indochine, ainsi que comme étape pour les vols reliant les États-Unis aux autres bases militaires américaines dans le Pacifique. Réduite à partir de 1964 faute de place, l'activité aérienne américaine cessa en 1977 et les installations transférées aux autorités japonaises.

A l'heure actuelle, Tachikawa abrite un bataillon d'hélicoptères alloué à l'Armée de l'Est (Tobu Homen Herikoputatai, avec deux escadrons de Fuji UH-1J et un escadron de Kawasaki OH-1) et un escadron placé sous le contrôle de la 1ère Division d'infanterie japonaise (1 Hikotai, sur Fuji OH-6D et UH-1).

Pistes existantes

  • Piste de 900 m (2 953 ft) orientée 01/19 (Asphalte/Béton)

Sur le forum…

Il n'y a pas (encore) de sujet dédié

Mais vous pouvez bien sûr en créer un nouveau sur le forum.