Sukhoï P-1

Rappels

  • Catégorie : Prototype
  • Constructeur : Sukhoï drapeau du pays
  • Premier vol : 12 juillet 1957
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)

Historique

En 1954, le MAP (Ministerstvo Aviatsionnoy Promyshlennosti, Ministère de la Production Aéronautique) lance une requête d'urgence pour se procurer un intercepteur à hautes performances.

Sukhoï, depuis peu reformé après la mort de Staline, lance donc un nouveau projet, l'Izdeliye "P" (pour Perekhvatchik, intercepteur). Celui-ci est d'abord conçu autour du radar Uragan-1, volumineux et d'un maniement assez complexe.

Les premières études portent sur la taille de l'équipage, l'armement (canon, missiles ou les deux), ainsi que sur la motorisation (neufs réacteurs différents, dont les Lyulka AL-9 ou AL-11, Klimov VK-9F, Kuznetsov P-2 ou P-4 sont envisagés).

En définitive, le concept suivant est retenu : l'aile delta du T-3 avec sa flèche de 57° est conservée. Les entrées d'air sont latérales et l'appareil sera biplace. Le Lyulka AL-9 est prévu pour la production en série, mais comme il est encore en développement ce sera l'AL-7F-1 moins puissant qui motorisera le prototype. Quand à l'armement, on prévoie un canon N-37 de 37 mm, 2 missiles K-7 guidés par radar sous les ailes et pas moins de 50 roquettes ARS-57 anti-aériennes non-guidées à stabilisation gyroscopique. Ces roquettes sont disposées autour du nez et protégées par des trappes.

2 prototypes sont prévus : le P-1 monoréacteur et le P-2 biréacteur, dotés de deux Klimov VK-11. Le P-1 est construit et peut être ainsi décrit :

C'est un biplace en tandem, à cockpits fermés. Le train d'atterrissage est tricycle (une roue par jambe) et rétractable : le train avant se replie vers l'arrière et le train principal, logé dans les ailes, vers l'intérieur.

Le réacteur est placé vers l'arrière et est alimenté par deux entrées d'air latérale en demi-cercle, avec une souris mobile. Placées juste derrière le cockpit, elles prennent place à la racine des ailes.

Le P-1 est monoplan et cantilever, avec une aile delta médiane accusant un dièdre légèrement négatif. L'empennage est constitué d'une dérive unique en flèche. Il est conventionnel : un empennage horizontal complète l'aile delta. Il est en flèche et sans dièdre. Cette configuration rappelle celle du futur MiG-21.

Le tout donne un avant-goût du futur Tu-128, surtout vu de front. Il reprend la configuration générale du T-3, en plus gros. Quoiqu'il en soit, le P-1 effectue son vol inaugural le 12 juillet 1957 entre les mains de Nicolaï .I.Korovushkine.

Les essais en vol sont malheureusement limités : au 26 novembre, seuls 4 vols avaient été effectués. Le réacteur prévu est indisponible ; quand à l'AL-7F-1, comme le P-1 est lourd (plus que le futur Su-9), il s'avère insuffisant pour le P-1. Le radar et les missiles ne sont pas au point. Les K-7, premiers missiles conçus par Vympel, ne seront d'ailleurs pas produits en série.

Quand aux VVS, l'enthousiasme que leur inspire le P-1 est franchement tiède. Sukhoï a beau leur proposer de remotoriser le P-1 avec le réacteur Tumansky R-15-300 (rien moins que le réacteur du futur MiG-25 !), ce qui donna le T-37, c'est en vain. Celui-ci reste à l'état de projet.

Au bout du compte, le P-1 fut utilisé pour des vols expérimentaux pendant environ 2 ans, puis finalement ferraillé. Quand au P-2, il fut annulé dès l'examen de la maquette grandeur nature.

Versions

  • Sukhoï P-1 : Prototype monoréacteur. 1 exemplaire.
  • Sukhoï P-2 : Projet de version biréacteur motorisée par deux Klimov VK-11.

Sur le forum…

  • 1600e fiche sur le site

    Comme souvent, juste un dessin dans l'onglet images et vidéos. On voit le constraste entre prototypes soviétiques et américains de la même époque…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Prototype d'intercepteur monoréacteur soviétique des années 1950.

    En 1954, le MAP (Ministerstvo Aviatsionnoy Promyshlennosti, Ministère de la Production Aéronautique) lance une requête d'urgence pour se procurer un intercepteur à hautes performances.

    Sukhoï, depuis peu reformé après la mort de Staline, lance donc un nouveau projet, l'Izdeliye "P" (pour Perekhvatchik, intercepteur). Celui-ci est d'abord conçu autour du radar Uragan-1, volumineux et d'un maniement assez complexe.


    Les premières études portent sur la taille de l'équipage, l'armement (canon, missiles ou les deux), ainsi que sur la motorisation (neufs réacteurs différents, dont les Lyulka AL-9 ou AL-11, Klimov VK-9F, Kuznetsov P-2 ou P-4 sont envisagés).

    En définitive, le concept suivant est retenu : l'aile delta du T-3 avec sa flèche de 57° est conservée. Les entrées d'air sont latérales et l'appareil sera biplace. Le Lyulka AL-9 est prévu pour la production en série, mais comme il est encore en développement ce sera l'AL-7F-1 moins puissant qui motorisera le prototype. Quand à l'armement, on prévoie un canon N-37 de 37 mm, 2 missiles K-7 guidés par radar sous les ailes et pas moins de 50 roquettes ARS-57 non-guidées à stabilisation gyroscopique. Ces roquettes sont disposées autour du nez et protégées par des trappes.

    2 prototypes sont prévus : le P-1 monoréacteur et le P-2 biréacteur, dotés de deux Klimov VK-11. Le P-1 est construit et peut être ainsi décrit :

    C'est un biplace en tandem, à cockpits fermés. Le train d'atterrissage est tricycle (une roue par jambe) et rétractable : le train avant se replie vers l'arrière et le train principal, logé dans les ailes, vers l'intérieur.

    Le réacteur est placé vers l'arrière et est alimenté par deux entrées d'air latérale en demi-cercle, avec une souris mobile. Placées juste derrière le cockpit, elles prennent place à la racine des ailes.

    Le P-1 est monoplan et cantilever, avec une aile delta médiane accusant un dièdre légèrement négatif. L'empennage est constitué d'une dérive unique en flèche. Il est conventionnel : un empennage horizontal complète l'aile delta. Il est en flèche et sans dièdre. Cette configuration rappelle celle du futur MiG-21.

    Le tout donne un avant-goût du futur Tu-128, surtout vu de front. Il reprend la configuration générale du T-3, en plus gros. Quoiqu'il en soit, le P-1 effectue son vol inaugural le 12 juillet 1957 entre les mains de Nicolaï .I.Korovushkine.

    Les essais en vol sont malheureusement limités : au 26 novembre, seuls 4 vols avaient été effectués. Le réacteur prévu est indisponible ; quand à l'AL-7F-1, comme le P-1 est lourd (plus que le futur Su-9), il s'avère insuffisant pour le P-1. Le radar et les missiles ne sont pas au point. Les K-7 ne seront d'ailleurs pas produits en série.

    Quand aux VVS, l'enthousiasme que leur inspire le P-1 est franchement tiède. Sukhoï a beau leur proposer de remotoriser le P-1 avec le réacteur Tumansky R-15-300 (rien moins que le réacteur du futur MiG-25 !), ce qui donna le T-37, c'est en vain. Celui-ci reste à l'état de projet.

    Au bout du compte, le P-1 fut utilisé pour des vols expérimentaux pendant environ 2 ans, puis finalement ferraillé. Quand au P-2, il fut annulé dès l'examen de la maquette grandeur nature.




    Le grand livre des chasseurs / Green & Swanborough

    http://prototypes.free.fr/t6/t6-4.htm


    https://en.wikipedia.org/wiki/Sukhoi_P-1


    http://www.airvectors.net/avsu15.html#m4


    http://www.aviastar.org/air/russia/su_p-1.php


    http://www.ctrl-c.liu.se/misc/ram/p-1.html


    http://q-zon-fighterplanes.com/fighter-jets-in-action/fighters-ussrrussia/ussr-russia-v/


    http://www.ussr-airspace.com/index.php?main_page=product_info&cPath=28_39_38_97&products_id=439


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/xplane/p1sukhoy.html&prev=search
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer