SAAB 2000 Swordfish MPA

Rappels

  • Catégorie : Avion de ligne
  • Constructeur : SAAB drapeau du pays
  • Premier vol : 2012
  • Version du : SAAB 2000
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Lutte anti-navires, Lutte anti-sous-marine, Patrouille maritime

Historique

A l’occasion du salon de Farnborough 2012, Saab dévoile au grand public un démonstrateur de turbopropulseur de patrouille maritime (s/n SE-LRA), basé sur l’éprouvée plateforme Saab 2000.

Lui est attribué le nom de Saab 2000 Swordfish MPA, afin de mettre en valeur le système de mission autour duquel il est conçu, le Swordfish.

Ce dernier permet l’agrégation et l’exploitation automatique des données recueillies par les différents senseurs équipant l’avion : le radar de surveillance maritime à 360° Selex ES Seaspray 7500E, le système acoustique actif de détection des menaces sous-marines, ou encore la tourelle EO/IR HD fournie par FLIR Systems.

A cette époque Saab espère capitaliser sur l’annulation du programme Nimrod MRA.4 (suite à la Strategic Defence & Security Review 2010) pour proposer la solution que l’entreprise estime la mieux adaptée aux besoins britanniques.

Malheureusement pour le constructeur suédois, en novembre 2015, le P-8A Poseidon de Boeing est sélectionné par le Ministry of Defence, sans qu’aucun appel d’offre n’ait été passé.


Texte d'Ansierra117

Avionique

Exemplaires

SAAB 2000 Swordfish MPA n°014 Démonstrateur.

Sur le forum…

  • Mini fiche :

    Le Saab 2000 Swordfish MPA

    A l’occasion du salon de Farnborough 2012, Saab dévoile au grand public un démonstrateur de turbopropulseur de patrouille maritime (s/n SE-LRA), basé sur l’éprouvée plateforme Saab 2000.

    Lui est attribué le nom de Saab 2000 Swordfish MPA, afin de mettre en valeur le système de mission autour duquel il est conçu, le Swordfish.

    Ce dernier permet l’agrégation et l’exploitation automatique des données recueillies par les différents senseurs équipant l’avion : le radar de surveillance maritime à 360° Selex ES Seaspray 7500E, le système acoustique actif de détection des menaces sous-marines, ou encore la tourelle EO/IR HD fournie par FLIR Systems.

    A cette époque Saab espère capitaliser sur l’annulation du programme Nimrod MRA.4 (suite à la Strategic Defence & Security Review 2010) pour proposer la solution que l’entreprise estime la mieux adaptée aux besoins britanniques.

    Malheureusement pour le constructeur suédois, en novembre 2015, le P-8A Poseidon de Boeing est sélectionné par le Ministry of Defence, sans qu’aucun appel d’offre n’ait été passé.
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Saab 340 ayant fort bien marché, Saab décida en décembre 1988 d'en dériver un appareil plus gros : le Saab 2000. L'appareil était allongé de 7,55 m, son envergure agrandie. Cela lui permettait d'emporter 50 passagers, et même jusqu'à 58. De plus, il était également plus rapide, et capable de voler à 685 km/h, tout en gardant de faibles coûts d'exploitation. Il était équipé de moteurs Allison AE-2100E (des dérivés civils du moteur du V-22), d'une avionique moderne dont des écrans multifonctions en couleurs, et le système de contrôle du bruit hérité du Saab 340B+.

    Le prototype effectua son vol inaugural le 26 mars 1992, et reçut sa certification en avril 1994. Comme pour le Saab 340, Crossair fut son client de lancement. D'autres entreprises furent approchées pour la construction, dont CASA pour les ailes, Valmet pour la dérive.

    Malheureusement, le Saab 2000 se vendit fort mal. Seuls 63 exemplaires furent construits, dont 34 pour Crossair. Il souffrit de la concurrence de l'EMB-125 et du bombardier CRJ. En avril 1999, la chaîne de production fut fermée et Saab annonca se retirer du marché civil. Il reste une cinquantaine de Saab 2000 en activité, et l'un d'eux effectua un atterrissage d'urgence en 2002.

    Le Saab 2000 fut également équipé du radar Erieye, à la demande du Pakistan. L'appareil dispose également de 4 consoles et 5 opérateurs, qui peuvent transmettre les données aux appareils de combat pakistanais. Il dispose aussi d'un système d'auto-protection, dont 160 leurres. 6 exemplaires furent commandés en juin 2006, mais cette commande fut ramenée à 4 en 2007. Le premier d'entre eux effectua sa sortie d'usine le 3 avril 2008 et fut opérationnel en décembre 2009. Le 2e fut livré en avril 2010. Les 2 autres devaient être livrés fin 2010. Un cinquième servira au transport.

    Saab propose aussi le Saab 2000 MPA, destiné à la patrouille maritime et à la lutte anti-navires et anti sous-marine. Il dispose d'une endurance de 9 heures, d'une distance franchissable de 2000 nm et est armé de missiles RBS15 anti-navires. Cet appareil fut proposé à l'Inde en mai 2011.


    La fiche sur le site



    http://fr.wikipedia.org/wiki/Saab_2000


    http://www.aviation-fr.info/guide/saab2000.php


    http://avionique.free.fr/spip.php?article182


    http://en.wikipedia.org/wiki/Saab_2000


    http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=348


    http://www.saabgroup.com/Air/Airborne-Solutions/Airborne-Surveillance/Maritime_Surveillance/Saab_2000_MPA/


    http://www.aerospace-technology.com/projects/saab_2000/


    http://www.airforce-technology.com/projects/saab-2000/


    http://rpdefense.over-blog.com/article-saab-2000-maritime-patrol-aircraft-offered-to-india-75254075.html
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer