Boulton-Paul P.121

Rappels

  • Catégorie : Projet
  • Constructeur : Boulton-Paul drapeau du pays
  • Missions : Chasse

Historique

Boulton Paul commence l’étude du P.121 à partir de novembre 1951. Cet appareil est muni d’une entrée d’air frontale de forme ovale munie d’une séparation verticale sur laquelle est installé un tube Pitot. Cette entrée d’air alimente les deux turboréacteurs Rolls-Royce Avon RA.8 installés côte-à-côte à l’arrière, dans la partie basse du fuselage. Le poste de pilotage monoplace est surmonté d’une verrière, renforcée par des montants métalliques, qui se prolonge ensuite sur le dessus du fuselage en une sorte d’arête jusqu’à l’empennage. Ce dernier, en flèche, est constitué d’un empennage horizontal situé à environ 1/3 de la hauteur de la dérive. Le train d’atterrissage tricycle est entièrement escamotable. Les ailes, en position médiane, sont à géométrie variable et s’articulent autour d’un seul pivot. Afin de garder un maximum de surface portante lorsque les ailes sont en flèche minimale, une chambre à air en caoutchouc est installée à la racine de l’aile pour faire le joint avec le fuselage. Efficace, ce dispositif gonflable nécessite néanmoins un circuit pneumatique, un plus du circuit hydraulique habituel. Par contre, la flèche des ailes ne peut pas être modifiée à des vitesses supérieures à 927km/h.

L’armement est constitué d’un canon Aden de 30mm installé sous le cockpit.

Le P.121 est finalement écarté par le gouvernement britannique et ne sera jamais construit.

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 15 467 kg (34 099 lbs)
  • Envergure maximale : 16,6 m (54,462 ft)
  • Envergure minimale : 10,5 m (34,449 ft)
  • Longueur : 19,9 m (65,289 ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Performances

  • Plafond opérationnel : 13 720 m (45 013 ft)
  • Mach maximal HA : Mach 1,34

Motorisation

Sur le forum…

Il n'y a pas (encore) de sujet dédié

Mais vous pouvez bien sûr en créer un nouveau sur le forum.