Harbin SH-5

Rappels

  • Code OTAN avant identification : Harb-A
  • Catégorie : Hydravion
  • Constructeur : Harbin drapeau du pays
  • Premier vol : 3 avril 1976
  • Production : 7 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Lorsque le Japon plancha sur le PS-1, la Chine décida de se procurer un appareil équivalent. Il était aussi destiné à remplacer les Be-6 vieillissants. La firme Harbin commença l'étude formelle d'un hydravion à 4 turbopropulseurs, capable de remplir des missions de patrouille maritime, de lutte anti sous-marine et anti-navires, de recherche et de sauvetage, ainsi que de transport de fret. L'appareil fut alors appelé SH-5 pour Shuishang Hongzhaji 5 (bombardier naval). Le concept fut approuvé par le gouvernement en décembre 1968, et le dessin gelé en février 1970.

Une cellule d'essais statiques fut prête dès octobre 1971, mais en raison de la révolution culturelle, les tests ne commencèrent pas avant août 1974. Le prototype sorti d'usine en décembre 1973, et n'effectua son vol inaugural que le 3 avril 1976. L'étude de son radar lui-même avait commencée dès 1964, mais ne fut testé en vol qu'en 1978. 3 prototypes en tout furent construits.

L'appareil, extérieurement, emprunte autant au PS-1 qu'aux hydravions de Beriev. Il est propulsé par 4 turbopropulseurs Dongan WJ5A de 3150 hp. Il dispose d'un radar Type 698 de type PESA à balayage latéral dans le nez et d'un MAD dans la queue. Son équipage est de 8 personnes : un pilote, un copilote, un navigateur, un mécanicien de vol, un opérateur radio et 3 opérateurs systèmes.

Il est armé d'une tourelle dorsale équipée de 2 canons Type 23-1, et dispose de 4 points d'emport sous voilure, pour une capacité de 6000 kg. Il peut emporter des missiles anti-navires, ou 3 torpilles. Une soute dans le fuselage permet d'emporter 6 tonnes de charge utile (charges de profondeurs, mines, bombes, bouées sonores, équipements de survie). Il emporte 13417 kg de carburant. En configuration cargo, il peut emporter 10 tonnes. L'appareil avait été conçu entre autres pour emporter le missile supersonique anti-navires YJ-1 (C-101), mais celui-ci fut abandonné à la fin des années 1980.

Seuls 4 appareils de série furent construits en 1984 et 1985, et furent livrés à la PLANAF de 1986 à 1990. Ils sont toujours en service, sont basés à Qingdao et dépendent de la flotte du nord. Leur radar, qui avait des performances faibles au départ, a été un peu amélioré : l'un de ses composants, le magnétron, a été remplacé par un klystron, qui fut lui-même remplacé par un tube à ondes progressives. Ce radar reste limité en capacités, mais peut repérer un périscope à 20 km et un petit navire à 50 km. Quelques appareils furent modifiés pour remplir des missions de renseignements électroniques et furent désignés SH-5A.



Un autre exemplaire a été modifié en appareil de lutte contre les incendies, sous la désignation SH-5B, puis PS-5. Il peut emporter 8 tonnes de retardant ou d'eau. Il y a donc 7 exemplaires de SH-5 au total : 3 prototypes et 4 appareils de série.

En 2009, la firme AVIC annonçait une nouvelle version du SH-5, le Jiaolong (du nom d'un dragon de mer chinois), essentiellement destiné à la lutte contre les incendies et la recherche et le sauvetage. Il ne disposerait donc pas du radôme de nez caractéristique et du MAD. Son entrée en service serait prévue pour 2014.

Pays utilisateur

Versions

  • Harbin Jialong : Version modernisée et dédiée à la lutte contre les incendies et le SAR.
  • Harbin SH-5 : Version de base, 3 prototypes et 4 exemplaires de série.
  • Harbin SH-5A : Désignation des exemplaires modifiés pour des missions de renseignement électronique.
  • Harbin SH-5B : Un des 2 SH-5 non livrés à la PLANAF fut modifié pour la lutte contre les incendies. Egalement désigné PS-5.

Sur le forum…

  • Tu m'étonnes. Mais beaucoup de projets chinois ont eu le même souci : la révolution culturelle a commis d'énormes dégâts, aussi dans ce domaine…

    La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Wouah! impressionnant: dessin gelé en 1970, 1er vol en 1976, production en 1984-85… soit 14 ans!

    Comme le radar, aussi: son étude qui commence en 1964 et il est testé en vol pour la première fois en 1978, technologiquement, y'a du nouveau qui s'est fait entre ces dates! :S
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Lorsque le Japon plancha sur le PS-1, la Chine décida de se procurer un appareil équivalent. Il était aussi destiné à remplacer les Be-6 vieillissants. La firme Harbin commença l'étude formelle d'un hydravion à 4 turbopropulseurs, capable de remplir des missions de patrouille maritime, de lutte anti sous-marine et anti-navires, de recherche et de sauvetage, ainsi que de transport de fret. L'appareil fut alors appelé SH-5 pour Shuishang Hongzhaji 5 (bombardier naval). Le concept fut approuvé par le gouvernement en décembre 1968, et le dessin gelé en février 1970.

    Une cellule d'essais statiques fut prête dès octobre 1971, mais en raison de la révolution culturelle, les tests ne commencèrent pas avant août 1974. Le prototype sorti d'usine en décembre 1973, et n'effectua son vol inaugural que le 3 avril 1976. L'étude de son radar lui-même avait commencée dès 1964, mais ne fut testé en vol qu'en 1978. 3 prototypes en tout furent construits.

    L'appareil, extérieurement, empruntait autant au PS-1 qu'aux hydravions de Beriev. Il était propulsé par 4 turbopropulseurs Dongan WJ5A de 3150 hp. Il dispose d'un radar Type 698 de type PESA à balayage latéral dans le nez et d'un MAD dans la queue. Son équipage est de 8 personnes : un pilote, un copilote, un navigateur, un mécanicien de vol, un opérateur radio et 3 opérateurs systèmes.

    Il était armé d'une tourelle dorsale équipée de 2 canons Type 23-1, et disposait de 4 points d'emport sous voilure, pour une capacité de 6000 kg. Il pouvait emporter des missiles anti-navires, ou 3 torpilles. Une soute dans le fuselage permettait d'emporter 6 tonnes de charge utile (charges de profondeurs, mines, bombes, bouées sonores, équipements de survie). Il emporte 13417 kg de carburant. En configuration cargo, il pouvait emporter 10 tonnes. L'appareil avait été conçu entre autres pour emporter le missile supersonique anti-navires YJ-1 (C-101), mais celui-ci fut abandonné à la fin des années 1980.

    Seuls 6 appareils furent construits en 1984 et 1985, et seuls 4 furent livrés à la PLANAF en 1986. Ils sont toujours en service, sont basés à Qingdao et dépendent de la flotte du nord. Leur radar, qui avait des performances faibles au départ, a été amélioré : l'un de ses composants, le magnétron, a été remplacé par un klystron, qui fut lui-même remplacé par un tube à ondes progressives. Ce radar reste limité en capacités, mais peut repérer un périscope à 20 km et un petit navire à 50 km. Quelques appareils furent modifiés pour remplir des missions de renseignements électroniques et furent désignés SH-5A.

    Un des appareils non livrés a été évalué comme appareil de lutte contre les incendies, sous la désignation SH-5B, puis PS-5. Il pouvait emporter 8 tonnes de retardant ou d'eau.

    En 2009, la firme AVIC annonçait une nouvelle version du SH-5, le Jiaolong (du nom d'un dragon de mer chinois), essentiellement destiné à la lutte contre les incendies et la recherche et le sauvetage. Il ne disposerait donc pas du radôme de nez caractéristique et du MAD. Son entrée en service serait prévue pour 2014.



    http://aviation-militaire.kazeo.com/avions-chinois/harbin-sh-5,a1746968.html


    http://www.vectorsite.net/avps1.html#m4


    http://en.wikipedia.org/wiki/Harbin_SH-5


    http://www.globalsecurity.org/military/world/china/sh-5.htm


    http://www.sinodefence.com/airforce/specialaircraft/sh5.asp


    http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=Harbin%20SH-5&distinct_entry=true


    http://aircraft-list.com/db/Harbin_SH-5/154/
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer