ZRPSL EM-10 Bielik

Rappels

  • Catégorie : Prototype
  • Constructeur : ZRPSL drapeau du pays
  • Premier vol : 4 juin 2003
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)
ZRPSL EM-10 Bielik

Historique

En 1986, Edward Margański fonda à Bielsko-Biała la ZRPSL (Zakład Remontów i Produkcji Sprzętu Lotniczego, Production et réparation d'équipement d'aviation), qui devint la première firme aéronautique privée dans la Pologne communiste depuis la seconde guerre mondiale. Elle commença en réparant des planeurs puis en concevant ses propres modèles comme le Swift S-1 et le MDM-1 Fox.

Edward Margański se lança dans un tout autre projet, un avion d'entraînement militaire à réaction destiné à l'entraînement de base et avancé. Celui-ci fut désigné EM-10 (initiales de son concepteur) et nommé d'abord Spark II, puis Bielik (pygargue à queue blanche). En 2005, il s'associa avec Mysłowski pour former une compagnie à responsabilité limitée.

Marganski espérait le voir succéder au TS-11 Iskra. A l'époque, les Polonais s'étaient lancé dans plusieurs projets qui n'aboutirent pas, comme l'I-22 Iryda ou le Skorpion.

L'EM-10 était principalement construit en fibres de carbone/epoxy avec de l'aluminium dans la partie arrière du fuselage. Les commandes de vol étaient électriques. L'équipage était placé en tandem dans un cockpit pressurisé et disposait de sièges éjectables zéro-zéro. Le train d'atterrissage était tricycle et rétractable.

L'appareil était très léger (1700 kg à vide et 2500 à pleine charge) et devait être motorisé par un General Electric J85 de 3000 lbf (1380 kgp), le réacteur du F-5. Le prototype fut motorisé par sa version civile, le CJ610. Ce réacteur est alimenté par une prise d'air ventrale. Une poussée vectorielle relativement simple est prévue à terme.

L'EM-10 se caractérise par sa double dérive en flèche à la racines des ailes, elles-même médianes et en diamant, et par une configuration générale inspiré des chasseurs de l'époque comme le F-15, le F/A-18, le MiG-29 ou le Su-27. Des plans canards étaient prévus à terme, ce qui en aurait fait un appareil "3-surfaces" (canards, ailes et empennage horizontal). Il devait rester très maniable même à 40° d'incidence et supporter des facteurs de charge de +9G et -4,5G.



Le prototype, immatriculé SP-YEM, effectua son vol inaugural le 4 juin 2003, puis son 2e vol le 9 juillet. Sa construction avait été difficile (à cause du financement, mais aussi de l'installation du réacteur) et son premier vol était prévu pour 2001. Il était en réalité peut-être plutôt un démonstrateur et ne fut pourvu que d'un seul siège éjectable, le matériel d'enregistrement de données étant installé à la place arrière.

L'appareil se comportait correctement en vol et les défauts, apparemment mineurs, furent corrigés. En 2003, il fut présenté au salon des micro-jet Aero 2003 de Friedrichshafen.

Une option "A" présentée comme "simulateur volant" était destinée au marché militaire avec une avionique poussée de 250 kg, capable de simuler l'armement qu'il n'emportait pas ainsi que des menaces extérieures. Une option "B" à l'avionique moins fournie était prévue pour le marché civil et l'entraînement des pilotes de ligne, l'acrobatie et la liaison.

Mais le ministère de la Défense polonais ne semblait pas intéressé. Bien que conçu pour être le plus économique possible (coût unitaire de 2 millions de dollars US, et 4 personnes devaient pouvoir l'assembler en 1 heure), il ne fut pas produit en série.

Il faut dire que le secteur des avions d'entraînement à réaction commençait à être bien fourni, le marché potentiel des appareils à remplacer étant estimé à au moins 1000 appareils voire davantage. En effet et pour ne parler que des appareils à réaction, le Yak-130 et le MiG-AT volaient depuis quelques années, le M-346 (qui sera sélectionné par la Pologne dix ans plus tard) et le T-50 sud-coréen furent contemporains du Bielik, et la nouvelle génération du BAe Hawk était déjà sur les rails.

L'appareil qui est désormais exposé au musée d'aviation de Cracovie est parfois présenté comme une maquette grandeur nature. En 2015, ses ailes ont été démontées.

Versions

Sur le forum…

  • Il est bien sympa effectivement ! Surtout le design est très intéressant et plutôt agréable (de mon point de vue) :)

    Merci pour la fiche Clans !
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • :mrgreen:

    C'est effectivement un réflexe, c'est pour ça qu'ils ont enlevé l'aile qu'allait pas. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site

    Un petit appareil sympa.
    Merci pour cette fiche. Je suis d'accord avec toi, cet appareil devait être bien sympa à voir voler. :hehe:

    Par contre, en regardant les illustrations sur le site, il me donne l'impression d'avoir l'aile droite plus courte que la gauche, C'est une idée que je me fait, un réflexe d'un ex-pays du bloc de l'est… ou il manque quelque chose? :mrgreen:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Un petit appareil sympa.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Prototype d'avion d'entraînement monoréacteur polonais des années 2000.


    En 1986, Edward Margański fonda à Bielsko-Biała la ZRPSL (Zakład Remontów i Produkcji Sprzętu Lotniczego, Production et réparation d'équipement d'aviation), qui devint la première firme aéronautique privée dans la Pologne communiste depuis la seconde guerre mondiale. Elle commença en réparant des planeurs puis en concevant ses propres modèles comme le Swift S-1 et le MDM-1 Fox.

    Edward Margański se lança dans un tout autre projet, un avion d'entraînement militaire à réaction destiné à l'entraînement de base et avancé. Celui-ci fut désigné EM-10 (initiales de son concepteur) et nommé d'abord Spark II, puis Bielik (pygargue à queue blanche). En 2005, il s'associa avec Mysłowski pour former une compagnie à responsabilité limitée.

    Marganski espérait le voir succéder au TS-11 Iskra. A l'époque, les Polonais s'étaient lancé dans plusieurs projets qui n'aboutirent pas, comme l'I-22 Iryda ou le Skorpion.

    L'EM-10 était principalement construit en fibres de carbone/epoxy avec de l'aluminium dans la partie arrière du fuselage. Les commandes de vol étaient électriques. L'équipage était placé en tandem dans un cockpit pressurisé et disposait de sièges éjectables zéro-zéro. Le train d'atterrissage était tricycle et rétractable.

    L'appareil était très léger (1700 kg à vide et 2500 à pleine charge) et était motorisé par un General Electric J85 de 1380 kgp (le réacteur du F-5 Tiger II et des répliques de Me 262). Ce réacteur est alimenté par une prise d'air ventrale. Une poussée vectorielle relativement simple est prévue à terme.

    L'EM-10 se caractérise par sa double dérive en flèche à la racines des ailes, elles-même médianes et en diamant, et par une configuration générale inspiré des chasseurs de l'époque comme le F-15, le F/A-18, le MiG-29 ou le Su-27. Des plans canards étaient prévus à terme, ce qui en aurait fait un appareil "3-surfaces" (canards, ailes et empennage horizontal). Il devait rester très maniable même à 40° d'incidence et supporter des facteurs de charge de +9G et -4,5G.

    Le prototype, immatriculé SP-YEM, effectua son vol inaugural le 4 juin 2003, puis son 2e vol le 9 juillet. Sa construction avait été difficile (peut-être surtout à cause du financement) et son premier vol était prévu pour 2001. Il était en réalité peut-être plutôt un démonstrateur et ne fut pourvu que d'un seul siège éjectable, le matériel d'enregistrement de données étant installé à la place arrière.

    L'appareil se comportait correctement en vol et les défauts, apparemment mineurs, furent corrigés. En 2003, il fut présenté au salon des micro-jet Aero 2003 de Friedrichshafen.

    Une option "A" présentée comme "simulateur volant" était destinée au marché militaire avec une avionique poussée de 250 kg, capable de simuler l'armement qu'il n'emportait pas ainsi que des menaces extérieures. Une option "B" à l'avionique moins fournie était prévue pour le marché civil et l'entraînement des pilotes de ligne, l'acrobatie et la liaison.

    Mais le ministère de la Défense polonais ne semblait pas intéressé. Bien que conçu pour être le plus économique possible (coût unitaire de 2 millions de dollars US, et 4 personnes devaient pouvoir l'assembler en 1 heure), il ne fut pas produit en série.

    Il faut dire que le secteur des avions d'entraînement à réaction commençait à être bien fourni, le marché potentiel des appareils à remplacer étant estimé à au moins 1000 appareils voire davantage. En effet et pour ne parler que des appareils à réaction, le Yak-130 et le MiG-AT volaient depuis quelques années, le M-346 (qui sera sélectionné par la Pologne dix ans plus tard) et le T-50 sud-coréen furent contemporains du Bielik, et la nouvelle génération du BAe Hawk était déjà sur les rails.


    L'appareil qui est désormais exposé au musée d'aviation de Cracovie est parfois présenté comme une maquette grandeur nature. En 2015, ses ailes ont été démontées.



    https://en.wikipedia.org/wiki/Marga%C5%84ski_%26_Mys%C5%82owski_EM-10_Bielik


    http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=ZRPSL%20EM-10%20Bielik&distinct_entry=true


    https://www.facebook.com/media/set/?set=a.372254849510187.81824.372222076180131&type=3


    http://stefenelli.com/bielik/new%20concept-02.pdf


    http://www.jetphotos.net/showphotos.php?aircraft=ZRPSL+EM-10+Bielik


    http://www.jetphotos.net/showphotos.php?regsearch=SP-YEM


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/other/bielik.html&prev=search


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=pl&u=http://www.polot.net/%3Fp%3Da237&prev=search
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer