Grumman G-164 Ag Cat

Rappels

  • Catégorie : Avion utilitaire
  • Constructeur : Grumman drapeau du pays
  • Premier vol : 27 mai 1957
  • Production : 2628 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Au début des années 1950, l'aviation agricole prit de plus en plus d'importance. Non seulement un certain nombre d'avions avaient été transformés pour cette tâche, mais de plus certains d'entre eux avaient été spécifiquement conçus pour cette mission.

Cet usage de plus en plus élargi allait d'ailleurs nécessiter d'édicter des règles spécifiques pour cette branche, regroupées au sein de la Civil Aeronautics Manual Part 8. Il faut dire que les avions agricoles ne manœuvrent qu'à très basses altitudes, sous de forts facteurs de charge, et qu'ils doivent être particulièrement fiables et robustes, avec une vitesse de décrochage très faible et une excellente visibilité.

Malgré tout, cela restait un marché mineur et aucune des grandes compagnies aéronautiques ne s'y intéressait. Cela changea avec le Grumman Ag Cat.

En 1955, Joe Lippert et Arthur Koch pensèrent que Grumman devait se diversifier et proposèrent un appareil spécifiquement dédié à l'épandage agricole, de plus le premier à être conçu en suivant les nouvelles règles établies. Il était de construction entièrement métallique, tubes d'acier pour le fuselage avec revêtement en panneaux d'aluminium interchangeables. L'étude de marché initiale prévoyait entre 100 et 200 ventes par mois.


Curieusement, les ingénieurs optent pour la formule biplan : à titre de comparaison, Grumman faisait voler à la même époque le F11F Tiger, son tout premier chasseur supersonique qui devait officier quelques années au sein des Blue Angels. L'agencement en biplan s'explique sans doute par la nécessité d'avoir un appareil robuste capable de voler très lentement.

L'Ag Cat, alors appelé G-164, effectua son vol inaugural le 27 mai 1957 entre les mains de Hank Kurt. 46 vols furent effectués jusqu'à la fin août 1958. Les tests montrèrent que l'avion était bien conçu, sain, et que seules des modifications mineures étaient nécessaires.

C'est au moment de prendre la décision d'en autoriser la production que l'appareil fut appelé "Ag Cat". Alors que Leroy Grumman suggérait de l'appeler "Grashopper", Dick Reade recommanda plutôt de suivre la tradition en vigueur pour les chasseurs embarqués et d'utiliser le fameux suffixe "Cat".



Devant faire face à de nombreuses commandes militaires, Grumman ne pouvait construire lui-même l'Ag Cat et transféra l'intégralité du programme à Schweizer. Seuls 2 exemplaires furent finalement construits par Grumman. Le premier Ag Cat construit par Schweizer vola pour la première fois le 17 octobre 1958 avec Clyde Cook aux commandes. La certification fut obtenue le 20 janvier 1959 et la production en série démarra le même mois.

Les 400 premiers exemplaires, reconnaissables à leur cockpit ouvert, furent dotés de 4 moteurs différents, du Continental W670 Series 6A-16 (220 hp) du prototype au Jacobs R-755 de 300 hp. Différentes versions virent le jour, en particulier des variantes dotées de moteurs nettement plus puissants (450 puis 600 hp), puis l'Ag Cat B à l'envergure agrandie et annoncé en 1974.

L'Ag Cat C, qui vola en février 1976 et fut certifié en novembre 1977, voyait son fuselage allongé pour emporter près de 2000 litres de produits chimiques. Le modèle D était doté d'un turbopropulseur, en général un PT6A de 750 hp. Au salon du Bourget de 1979 fut même présenté une version biplace de sport et d'entraînement. En 1974, les concepteurs de l'Ag Cat virent leurs efforts reconnus par Delta Air Lines qui leur remit le Puffer Award.

Schweizer construisit 2628 exemplaires pour le compte de Grumman jusqu'en 1979, soit 400 G-164, 1330 G-164A, 832 G-164B, 44 G-164C et 22 G-164D. Mais l'histoire ne s'arrêta pas là : en effet, Schweizer racheta les droits de l'Ag Cat en janvier 1981 et les conserva jusqu'en 1995.

Même la compagnie de transport aérien Ethiopian Airlines assembla elle-même 11 exemplaires du G-164B (moteur PT6A-34AG) sous le nom d'Eshet en 1986, et Admas Air Service en Ethiopie également en construisit au moins 10.

Ces droits changèrent de mains plusieurs fois : en 1995, Schweizer les revendit à une compagnie basée dans le Missouri, Ag-Cat Corp, qui fit rapidement faillite après avoir construit seulement 5 G-164B. Les droits furent revendus à une autre société en février 2001, Allied Ag-Cat Productions, celle-ci basée dans l'Arkansas. Elle ne produit pas de nouvelles cellules mais entretient et améliore les appareils existants (cabine pressurisée, élargissement du fuselage, relèvement de l'aile haute par exemple, et bien sûr de multiples remotorisations).



Un exemplaire, un G-164A/600, est exposé au Steven F. Udvar-Hazy Center.

22 G-164A Ag Cat furent utilisés par la force aérienne grecque de 1957 à 2011, dans la version propulsée par un Pratt & Whitney R-1340 de 525 hp. Ils furent d'abord utilisés pour l'épandage agricole, puis dans la lutte contre le feu au sein du 359 MAEDY.


Texte de Clansman.

Ancien pays utilisateur

Versions

Sur le forum…

  • Pour la photo avec l'entonnoir, j'avoue que je trouvais intéressant de montrer comment était on chargeait le produit chimique (en tout cas à l'époque), chose que j'ignorais moi-même.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    J'aime bien la photo de celui aux couleurs de l'US Navy. :hehe:
    Oui, mais j'ai une préférence pour celle où l'on voit le chargement de produit avec le "petit-entonnoir-que-j'espère-amovible" et celle où l'on voit le G-164A "Catwalk" qui semble avoir ramassé un gars qui faisait de la chute libre dans ses haubans… :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    J'aime bien la photo de celui aux couleurs de l'US Navy. :hehe:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Au début des années 1950, l'aviation agricole prit de plus en plus d'importance. Non seulement un certain nombre d'avions avaient été transformés pour cette tâche, mais de plus certains d'entre eux avaient été spécifiquement conçus pour cette mission.

    Cet usage de plus en plus élargi allait d'ailleurs nécessiter d'édicter des règles spécifiques pour cette branche, regroupées au sein de la Civil Aeronautics Manual Part 8. Il faut dire que les avions agricoles ne manœuvrent qu'à très basses altitudes, sous de forts facteurs de charge, et qu'ils doivent être particulièrement fiables et robustes, avec une vitesse de décrochage très faible et une excellente visibilité.

    Malgré tout, cela restait un marché mineur et aucune des grandes compagnies aéronautiques ne s'y intéressait. Cela changea avec le Grumman Ag Cat.

    En 1955, Joe Lippert et Arthur Koch pensèrent que Grumman devait se diversifier et proposèrent un appareil spécifiquement dédié à l'épandage agricole, de plus le premier à être conçu en suivant les nouvelles règles établies. Il était de construction entièrement métallique, tubes d'acier pour le fuselage avec revêtement en panneaux d'aluminium interchangeables. L'étude de marché initiale prévoyait entre 100 et 200 ventes par mois.

    Sauf que l'Ag Cat était… un biplan. En 1955. Pour vous situer un peu la chose, à la même époque Grumman faisait voler le F11F Tiger, son tout premier chasseur supersonique qui devait officier quelques années au sein des Blue Angels. L'agencement en biplan s'explique sans doute par la nécessité d'avoir un appareil robuste capable de voler très lentement.

    L'Ag Cat, alors appelé G-164, effectua son vol inaugural le 27 mai 1957 entre les mains de Hank Kurt. 46 vols furent effectués jusqu'à la fin août 1958. Les tests montrèrent que l'avion était bien conçu, sain, et que seules des modifications mineures étaient nécessaires.

    C'est au moment de prendre la décision d'en autoriser la production que l'appareil fut appelé "Ag Cat". Alors que Leroy Grumman suggérait de l'appeler "Grashopper", Dick Reade recommanda plutôt de suivre la tradition en vigueur pour les chasseurs embarqués et d'utiliser le fameux suffixe "Cat".

    Devant faire face à de nombreuses commandes militaires, Grumman ne pouvait construire lui-même l'Ag Cat et transféra l'intégralité du programme à Schweizer. Seuls 2 exemplaires furent finalement construits par Grumman. Le premier Ag Cat construit par Schweizer vola pour la première fois le 17 octobre 1958 avec Clyde Cook aux commandes. La certification fut obtenue le 20 janvier 1959 et la production en série démarra le même mois.

    Les 400 premiers exemplaires, reconnaissables à leur cockpit ouvert, furent dotés de 4 moteurs différents, du Continental W670 Series 6A-16 (220 hp) du prototype au Jacobs R-755 de 300 hp. Différentes versions virent le jour, en particulier des variantes dotées de moteurs nettement plus puissants (450 puis 600 hp), puis l'Ag Cat B à l'envergure agrandie et annoncé en 1974.

    L'Ag Cat C, qui vola en février 1976 et fut certifié en novembre 1977, voyait son fuselage allongé pour emporter près de 2000 litres de produits chimiques. Le modèle D était doté d'un turbopropulseur, en général un PT6A de 750 hp. Au salon du Bourget de 1979 fut même présenté une version biplace de sport et d'entraînement. En 1974, les concepteurs de l'Ag Cat virent leurs efforts reconnus par Delta Air Lines qui leur remit le Puffer Award.

    Schweizer construisit 2628 exemplaires pour le compte de Grumman jusqu'en 1979, soit 400 G-164, 1330 G-164A, 832 G-164B, 44 G-164C et 22 G-164D. Mais l'histoire ne s'arrêta pas là : en effet, Schweizer racheta les droits de l'Ag Cat en janvier 1981 et les conserva jusqu'en 1995.

    Même la compagnie de transport aérien Ethiopian Airlines assembla elle-même 11 exemplaires du G-164B (moteur PT6A-34AG) sous le nom d'Eshet en 1986, et Admas Air Service en Ethiopie également en construisit au moins 10.

    Ces droits changèrent de mains plusieurs fois : en 1995, Schweizer les revendit à une compagnie basée dans le Missouri, Ag-Cat Corp, qui fit rapidement faillite après avoir construit seulement 5 G-164B. Les droits furent revendus à une autre société en février 2001, Allied Ag-Cat Productions, celle-ci basée dans l'Arkansas. Elle ne produit pas de nouvelles cellules mais entretient et améliore les appareils existants (cabine pressurisée, élargissement du fuselage, relèvement de l'aile haute par exemple, et bien sûr de multiples remotorisations).

    Un exemplaire, un G-164A/600, est exposé au Steven F. Udvar-Hazy Center.

    22 G-164A Ag Cat furent utilisés par la force aérienne grecque de 1957 à 2011, dans la version propulsée par un Pratt & Whitney R-1340 de 525 hp. Ils furent d'abord utilisés pour l'épandage agricole, puis dans la lutte contre le feu au sein du 359 MAEDY.



    https://en.wikipedia.org/wiki/Grumman_Ag_Cat


    http://blog.covingtonaircraft.com/2017/11/03/a-brief-history-look-at-the-grumman-g-164-ag-cat/


    https://airandspace.si.edu/collection-objects/grumman-g-164-ag-cat


    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_g164agcat_en.php


    http://all-aero.com/index.php/34-planes/4430-grumman-g-164-ag-cat


    http://www.airliners.net/aircraft-data/grumman-g-164-ag-cat/14


    https://www.haf.gr/en/grumman-schweizer-g-164g-ag-cat/
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Un biplan en 1957 ? :shock: Mais c'est pire que l'An-2 !
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ciders a écrit

    On dirait l'ancêtre d'un Dromader mais biplan.
    Un Dromader qui en a deux devrait s'appeler un Wielbłąd, non? :bonnet:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Celui-là… je ne le connaissais pas du tout ! On dirait l'ancêtre d'un Dromader mais biplan.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Grumman G-164 Ag-Cat
    avion agricole de fabrication américaine
    produit à plus de 2450 exemplaires de 1957 à aujourd'hui

    22 utilisés par la force aérienne grecque de 1957 à 2011
    pour la lutte contre les incendies
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer