PZL-Bielsko SZD-22 Standard Mucha

Rappels

  • Catégorie : Planeur
  • Constructeur : PZL-Bielsko drapeau du pays
  • Premier vol : 10 février 1958
  • Production : 288 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Le SZD-22 "Standard Mucha" est un planeur de voltige monoplace, à ailes médianes, muni d’un empennage conventionnel et d’un train d’atterrissage monotrace fixe.

Au milieu des années 1950, le constructeur polonais SZD (Szybowcowy Zakład Doświadczalny = entreprise de planeurs expérimentaux) met au point un nouveau planeur monoplace répondant aux règles de la nouvelle classe "Standard", en vue des championnats du monde de vol à voile 1958 à Leszno (Pologne). Les ingénieurs reprennent en grande partie les lignes et les dimensions du SZD-12 "Mucha 100" construit à partir de 1953.
Le premier prototype du "Standart Mucha" prend l’air le 10 février 1058 à Bielsko, avec Adam Zientek aux commandes. Le second prototype, aux ailes légèrement modifiées, vole pour la première fois le 6 juin de la même année. Le premier appareil de série prend l’air le 2 octobre 1959.
La structure est en bois, recouverte de contreplaqué. Les ailes en position médiane sont droites, avec des volets sur la moitié extérieure des ailes et des aérofreins sur l’extrados. L’empennage est conventionnel, avec un empennage horizontal en peu en avant de la dérive. Le train d’atterrissage est monotrace, avec une roue non escamotable sous le fuselage et un patin sous la queue.
Par la suite, plusieurs versions sont construites, munies de différentes modifications, dont un revêtement des ailes en tissus et pour certaines des réservoirs de caoutchouc pouvant être remplis d’eau montés dans les emplantures des ailes pour servir de ballast. À noter que si le nom des deux prototypes est "Standart Mucha" les appareils de série sont "internationalisés" en "Standard Mucha".

Pour la petite histoire : en juin 1958, Adam Witek participe aux Championnats du monde à Leszno aux commandes du second prototype du SZD-22, qui vient tout juste d’effectuer ses premiers vols… et il remporte le titre de champion du monde de la catégorie Standard.

Un total de 288 SZD-22 des différentes versions, y compris les deux prototypes, ont été construits entre 1958 et 1962. Parmi ceux-ci, 116 ont été exportés dans de nombreux pays, dont la Turquie qui en a utilisé deux exemplaires dans sa force aérienne.




Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions

  • PZL-Bielsko SZD-22 : Deux prototypes, le deuxième possédant un fuselage et des ailes légèrement modifiés.
  • PZL-Bielsko SZD-22A : Première version de série construite à 8 exemplaires.
  • PZL-Bielsko SZD-22B : Version munie de réservoirs de caoutchouc permettant d’emporter un ballast d’eau. 40 appareils construits.
  • PZL-Bielsko SZD-22C : Version à la structure des ailes modifiées, 236 exemplaires.
  • PZL-Bielsko SZD-22D : Version munie d’un train d’atterrissage principal à la roue décalée vers l’avant, un seul exemplaire construit.
  • PZL-Bielsko SZD-22E : Version aux ailes modifiées, un seul exemplaire construit.

Sur le forum…

  • Merci Clansman. ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le SZD-22 "Standard Mucha" est un planeur de voltige monoplace, à ailes médianes, muni d’un empennage conventionnel et d’un train d’atterrissage monotrace fixe.

    Au milieu des années 1950, le constructeur polonais SZD (Szybowcowy Zakład Doświadczalny = entreprise de planeurs expérimentaux) met au point un nouveau planeur monoplace répondant aux règles de la nouvelle classe "Standard", en vue des championnats du monde de vol à voile 1958 à Leszno (Pologne). Les ingénieurs reprennent en grande partie les lignes et les dimensions du SZD-12 "Mucha 100" construit à partir de 1953.
    Le premier prototype du "Standart Mucha" prend l’air le 10 février 1058 à Bielsko, avec Adam Zientek aux commandes. Le second prototype, aux ailes légèrement modifiées, vole pour la première fois le 6 juin de la même année. Le premier appareil de série prend l’air le 2 octobre 1959.
    La structure est en bois, recouverte de contreplaqué. Les ailes en position médiane sont droites, avec des volets sur la moitié extérieure des ailes et des aérofreins sur l’extrados. L’empennage est conventionnel, avec un empennage horizontal en peu en avant de la dérive. Le train d’atterrissage est monotrace, avec une roue non escamotable sous le fuselage et un patin sous la queue.
    Par la suite, plusieurs versions sont construites, munies de différentes modifications, dont un revêtement des ailes en tissus et pour certaines des réservoirs de caoutchouc pouvant être remplis d’eau montés dans les emplantures des ailes pour servir de ballast. À noter que si le nom des deux prototypes est "Standart Mucha" les appareils de série sont "internationalisés" en "Standard Mucha".

    Pour la petite histoire : en juin 1958, Adam Witek participe aux Championnats du monde à Leszno aux commandes du second prototype du SZD-22, qui vient tout juste d’effectuer ses premiers vols… et il remporte le titre de champion du monde de la catégorie Standard.

    Un total de 288 SZD-22 des différentes versions, y compris les deux prototypes, ont été construits entre 1958 et 1962. Parmi ceux-ci, 116 ont été exportés dans de nombreux pays, dont la Turquie qui en a utilisé deux exemplaires dans sa force aérienne.


    Versions :
    SZD-22 : Deux prototypes, le deuxième possédant un fuselage et des ailes légèrement modifiés.

    SZD-22A : Première version de série construite à 8 exemplaires.

    SZD-22B : Version munie de réservoirs de caoutchouc permettant d’emporter un ballast d’eau. 40 appareils construits.

    SZD-22C : Version à la structure des ailes modifiées : si les longerons restent recouverts de contreplaqué, le reste des ailes est recouvert de toile, 236 exemplaires construits.

    SZD-22D : Version munie d’un train d’atterrissage principal à la roue décalée vers l’avant, un seul exemplaire construit.

    SZD-22E : Version aux ailes modifiées, un seul exemplaire construit.


    Utilisateurs militaires :
    Turquie : 2 SZD-22C au sein de la Force aérienne, plus en service.


    Caractéristiques :
    Equipage : 1
    Passagers : 0
    Longueur : 7,00m
    Envergure : 14,98m
    Hauteur : 1,6m
    Surface alaire : 12,75m2
    Masse à vide : 219kg
    Masse maximale au décollage : 350kg
    Charge utile : 131kg
    Finesse : 27,8
    Points d’attache : 0

    Moteurs :
    Sans.

    Performances :
    Vitesse max : 250km/h
    Vitesse de décrochage : 59km/h
    Taux de chute minimale : 0,73m/s
    Facteurs de charge limite : +6 /-3 G

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    http://en.wikipedia.org/wiki/SZD-22_Mucha_Standard

    http://de.wikipedia.org/wiki/PZL_Bielsko_SZD-22

    http://www.luftfahrtmuseum.com/htmd/dtf/szd22.htm

    http://old.gliding.co.uk/bgainfo/technical/datasheets/muchastandard.pdf

    http://www.piotrp.de/SZYBOWCE/pszd22.htm

    http://www.muzeumlotnictwa.pl/zbiory_sz.php?ido=94&w=a

    http://www.faucheurs.com/faucheurs/images/PlaneursMembres/SZD22/OO-ZSS-SZD22C-Info.htm
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer