Mikoyan-Gourevitch SN

Rappels

Historique

Le MiG SU était un MiG-15 doté de deux canons Sh-3 de 23 mm sur affût articulé, avec un débattement vertical. L'idée générale était de lui donner un avantage en combat tournoyant. Ces canons étaient montés sous le nez de l'appareil dans des pylônes, et avaient un débattement vertical de -7 à + 11°. Le SU vola pour la première fois le 30 juin 1951.

Mais on estima qu'il fallait entre 15 et 20 vols à un pilote pour bien maitriser l'arme, et on décida que les inconvénients l'emportaient sur les avantages du système. Ce projet fut donc abandonné en 1951, mais MiG continua à plancher sur le sujet avec cette fois le MiG-17 comme base.

Les modifications furent plus radicales. Afin de laisser toute la place aux canons mobiles, l'entrée d'air frontale fut remplacée par 2 entrées d'air latérales circulaires, faisant ainsi de l'Izdeliye SN le premier MiG à posséder de telles entrées d'air. Ces entrées d'air alimentaient un réacteur VK-1A de 2900 kgp.

Le MiG SN était un monoplace à cockpit fermé. Son train d'atterrissage était tricycle et rétractable. Les entrées d'air, latérales donc, étaient demi-circulaires et alimentaient un unique réacteur dont la tuyère débouchait sous la dérive. L'appareil était monoplan cantilever, avec des ailes médianes en flèche accusant un dièdre négatif et portant 3 cloisons d'extrados. L'unique dérive était en flèche et cruciforme : l'empennage horizontal était en flèche et sans dièdre. Une quille ventrale se situait sous la tuyère.

Le SN vola à partir de 1953. Le système d'arme, désigné SV-25, était constitué de 3 canons TKB-495 de 23 mm, montés de façon asymétrique dans le nez (un à gauche et les deux autres à droite). Ce système, pesant 469 kg, était actionné électriquement. Le débattement était de +27°,26' et - 9°48'.

Mais le MiG SN rencontra rapidement le même problème que le SU : la difficulté de bien maîtriser ce système d'arme, et un autre problème : la concurrence des missiles air-air, alors en cours de développement.

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 620 kg (12 390 lbs)
  • Masse à vide : 4 152 kg (9 154 lbs)
  • Surface alaire : 22,6 m² (243,264 sq. ft)
  • Hauteur : 3,8 m (12,467 ft)
  • Envergure : 9,63 m (31,594 ft)
  • Longueur : 12,33 m (40,453 ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Performances

  • Vitesse maximum : 1 058 km/h (657 mph, 571 kts)
  • Plafond opérationnel : 14 500 m (47 572 ft)
  • Rapport poussée/masse à sec maxi au décollage : 0.55
  • Charge alaire maxi au décollage : 248.67 kg/m²
  • Rapport poussée/masse à sec à vide : 0.75
  • Charge alaire à vide : 183.72 kg/m²

Motorisation

  • 1 × réacteur à compresseur centrifuge Klimov VK-1A de 3 100 kgp (30 kN, 6 834 lbf)

Sur le forum…

  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le MiG SU était un MiG-15 doté de deux canons Sh-3 de 23 mm sur affût articulé, avec un débattement vertical. L'idée générale était de lui donner un avantage en combat tournoyant. Ces canons étaient montés sous le nez de l'appareil dans des pylônes, et avaient un débattement vertical de -7 à + 11°. Le SU vola pour la première fois le 30 juin 1951.

    Mais on estima qu'il fallait entre 15 et 20 vols pour bien maitriser l'arme, et on décida que les inconvénients l'emportaient sur les avantages du système. Ce projet fut donc abandonné en 1951, mais MiG continua à plancher sur le sujet avec cette fois le MiG-17 comme base.

    Les modifications furent plus radicales. Afin de laisser toute la place aux canons mobiles, l'entrée d'air frontale fut remplacée par 2 entrées d'air latérales circulaires, faisant ainsi de l'Izdeliye SN le premier MiG à posséder de telles entrées d'air. Ces entrées d'air alimentaient un réacteur VK-1A de 2900 kgp.

    Le SN vola à partir de 1953. Le système d'arme, désigné SV-25, était constitué de 3 canons TKB-495 de 23 mm, montés de façon asymétrique dans le nez. Ce système, pesant 469 kg, était actionné électriquement. Le débattement était de +27°,26' et - 9°48'.

    Mais le MiG SN rencontra rapidement le même problème que le SU : la difficulté de bien maîtriser ce système d'arme, et un autre problème : la concurrence des missiles air-air, alors en cours de développement.


    Le grand livre des chasseurs / Green & Swanborough

    http://www.aviastar.org/air/russia/mig-sn.php


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=vi&u=https://vi.wikipedia.org/wiki/Mikoyan-Gurevich_SN&prev=search


    http://www.ctrl-c.liu.se/misc/ram/sn.html
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer