Lavotchkine La-174TK

Rappels

  • Catégorie : Prototype
  • Constructeur : Lavotchkine
  • Premier vol : janvier 1948
  • Production : 1 appareils construits (cellules neuves)
  • Missions : Chasse
Lavotchkine La-174TK

Historique

Le 11 mars 1947* (date à laquelle 20 Derwent V, 10 Nene I et 5 Nene II furent commandés au Royaume-Uni), le gouvernement soviétique lança 2 appels d'offres, tous deux concernant un chasseur de première ligne. Ce qui les différenciaient, c'était la motorisation : le premier devait recevoir un Rolls-Royce Nene et l'autre un Derwent V. Le dernier était destiné à compléter le premier.

MiG répondit à l'appel d'offre concernant le Nene avec l'I-310 (futur MiG-15), tandis que Yakovlev répondit à l'appel d'offre concernant le Derwent V avec le Yak-30. Lavotchkine répondit aux deux appels d'offres avec, dans le cas du Nene, le La-168 et dans le cas du Derwent V, le La-172 (futur La-15) et le La-174TK.

Si le La-172 bénéficiait des avancées récentes comme l'aile en flèche, le La-174TK, lui, revenait franchement en arrière. Il s'agissait en réalité d'un dérivé des La-152 et -156, doté d'une aile droite à profil très mince.

Le La-174TK (pour Tonkoye Krylo, aile mince) fut construit en 1947 afin de répondre au même cahier de charges que le La-172. Il revenait de fait à la configuration générale des premiers Lavotchkine à réaction, avec une silhouette à redan (le moteur en position ventrale, la tuyère surplombée par une poutre supportant l'empennage), le cockpit en position centrale (juste au-dessus de la tuyère) et une aile en position médiane.

Son aile à profil laminaire avait une épaisseur relative de 6%. Lavotchkine pensait qu'une aile à profil très mince, même droite, avait les avantages d'une aile en flèche (notamment retarder le phénomène de compression afin de dépasser les 950 km/h) sans en avoir les inconvénients. On estime que c'était alors l'aile la plus mince au monde à l'époque. Un moteur Rolls-Royce Derwent V de 1590 kgp d'importation ou un NII-1 (la première copie soviétique du même moteur, avant le RD-500) était monté dans le nez, juste en-dessous du cockpit. Par rapport à son prédécesseur le La-156, il était plus léger de 200 kg. Il était armé de 3 canons NS-23 de 23 mm, situés dans le nez. Son train tricycle se rétractait entièrement dans le fuselage.

Il vola pour la première fois en janvier 1948 entre les mains d'I.E. Fedorov, le même mois que le La-172. Il avait une vitesse maximale de 970 km/h au niveau de la mer et atteignait 5000 mètres d'altitude en seulement 2 minutes et demie. Ces performances étaient nettement supérieures à celles du La-156, mais inférieures à celles du La-160, pourtant moins puissant avec son RD-10F (2510 lbf avec la PC) mais pourvu d'ailes en flèche et qui volait depuis juin 1947. Comparativement au La-172 pourvu du même moteur, il était plus léger mais ses performances étaient moindres.

Le La-174TK, dont un seul exemplaire fut construit, apporta la preuve définitive que l'aile droite était dépassée par l'aile en flèche pour les avions à réaction. Il montrait aussi les limites de la silhouette à redan : celle-ci permettait à l'origine de ne pas avoir à modifier la répartition des masses par rapport aux avions à moteur à pistons. Mais elle nécessitait de protéger la queue de la chaleur du réacteur, d'où un surcroît de poids, d'avoir une section de fuselage trop importante et une verrière trop en arrière, gênant la visibilité. Son concurrent le Yak-23, pourtant construit sur le même principe avec le même moteur, fut plus heureux car il bénéficia d'une construction en (petite) série. Il était plus rapide de 50 km/h.

En conclusion, le programme fut abandonné et ce fut le dernier avion de chasse de Lavotchkine à posséder des ailes droites. Le chiffre 174 fut alloué au deuxième exemplaire du La-172, le La-174D. Le La-174TK aurait cependant été utilisé comme banc d'essais volant pendant plusieurs années.

*L'année 1946 est parfois évoquée.

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 3 315 kg (7 308 lbs)
  • Masse à vide : 2 310 kg (5 093 lbs)
  • Surface alaire : 13,52 m² (145,528 sq. ft)
  • Envergure : 8,64 m (28,346 ft)
  • Longueur : 9,41 m (30,873 ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Performances

  • Vitesse maximum : 970 km/h (603 mph, 524 kts)
  • Distance franchissable : 960 km (597 mi, 518 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 500 m (44 291 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 33,3 m/s (109,252 ft/s)
  • Rapport poussée/masse à sec maxi au décollage : 0.48
  • Charge alaire maxi au décollage : 245.19 kg/m²
  • Rapport poussée/masse à sec à vide : 0.69
  • Charge alaire à vide : 170.86 kg/m²

Motorisation

Armement

Armement fixe

Sur le forum…

  • Oui, très classe. Merci Jericho. :)
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Magnifique comme d'hab :D
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer
  • … et un petit dessin:
    [attachment=0:3i4j7i63]<!– ia0 –>Lavotchkine _174TK_AMN.jpg<!– ia0 –>[/attachment:3i4j7i63]
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est un peu ce que j'imaginais: ils ne devaient pas être satisfaits de leurs ailes en flèche installées sur les appareils qu'ils venaient de développer, sinon ils auraient sûrement continué avec cette géométrie. Merci pour ces fiches en tous cas.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je pense qu'à l'époque, il y avait encore débat sur la possibilité de franchir Mach 1 avec une aile droite au profil très mince. C'est après tout ce qu'a fait le Bell X-1.

    Il y a aussi la possibilité que l'aile en flèche était encore une nouveauté à l'époque, peut-être difficile à concevoir.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Si le La-172 bénéficiait des avancées récentes comme l'aile en flèche, le La-174TK, lui, revenait franchement en arrière. Il s'agissait en réalité d'un dérivé des La-152 et -156, doté d'une aile droite à profil très mince.
    Tiens, c'est étonnant ce retour en arrière. Des problèmes de stabilité avec les ailes en flèche?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le 11 mars 1947* (date à laquelle 20 Derwent V, 10 Nene I et 5 Nene II furent commandés au Royaume-Uni), le gouvernement soviétique lança 2 appels d'offres, tous deux concernant un chasseur de première ligne. Ce qui les différenciaient, c'était la motorisation : le premier devait recevoir un Rolls-Royce Nene et l'autre un Derwent V. Le dernier était destiné à compléter le premier.

    MiG répondit à l'appel d'offre concernant le Nene avec l'I-310 (futur MiG-15), tandis que Yakovlev répondit à l'appel d'offre concernant le Derwent V avec le Yak-30. Lavotchkine répondit aux deux appels d'offres avec, dans le cas du Nene, le La-168 et dans le cas du Derwent V, le La-172 (futur La-15) et le La-174TK.

    Si le La-172 bénéficiait des avancées récentes comme l'aile en flèche, le La-174TK, lui, revenait franchement en arrière. Il s'agissait en réalité d'un dérivé des La-152 et -156, doté d'une aile droite à profil très mince.

    Le La-174TK (pour Tonkoye Krylo, aile mince) fut construit en 1947 afin de répondre au même cahier de charges que le La-172. Il revenait de fait à la configuration générale des premiers Lavotchkine à réaction, avec une silhouette à redan (le moteur en position ventrale, la tuyère surplombée par une poutre supportant l'empennage), le cockpit en position centrale (juste au-dessus de la tuyère) et une aile en position médiane.

    Son aile à profil laminaire avait une épaisseur relative de 6%. Lavotchkine pensait qu'une aile à profil très mince, même droite, avait les avantages d'une aile en flèche (notamment retarder le phénomène de compression afin de dépasser les 950 km/h) sans en avoir les inconvénients. On estime que c'était alors l'aile la plus mince au monde à l'époque. Un moteur Rolls-Royce Derwent V de 1590 kgp d'importation ou un NII-1 (la première copie soviétique du même moteur, avant le RD-500) était monté dans le nez, juste en-dessous du cockpit. Par rapport à son prédécesseur le La-156, il était plus léger de 200 kg. Il était armé de 3 canons NS-23 de 23 mm, situés dans le nez. Son train tricycle se rétractait entièrement dans le fuselage.

    Il vola pour la première fois en janvier 1948 entre les mains d'I.E. Fedorov, le même mois que le La-172. Il avait une vitesse maximale de 970 km/h au niveau de la mer et atteignait 5000 mètres d'altitude en seulement 2 minutes et demie. Ces performances étaient nettement supérieures à celles du La-156, mais inférieures à celles du La-160, pourtant moins puissant avec son RD-10F (2510 lbf avec la PC) mais pourvu d'ailes en flèche et qui volait depuis juin 1947. Comparativement au La-172 pourvu du même moteur, il était plus léger que le La-172 mais ses performances étaient moindres.

    Le La-174TK, dont un seul exemplaire fut construit, apporta la preuve définitive que l'aile droite était dépassée par l'aile en flèche pour les avions à réaction. Il montrait aussi les limites de la silhouette à redan : celle-ci permettait à l'origine de ne pas avoir à modifier la répartition des masses par rapport aux avions à moteur à pistons. Mais elle nécessitait de protéger la queue de la chaleur du réacteur, d'où un surcroît de poids, d'avoir une section de fuselage trop importante et une verrière trop en arrière, gênant la visibilité. Son concurrent le Yak-23, pourtant construit sur le même principe avec le même moteur, fut plus heureux car il bénéficia d'une construction en (petite) série. Il était plus rapide de 50 km/h.

    En conclusion, le programme fut abandonné et ce fut le dernier avion de chasse de Lavotchkine à posséder des ailes droites. Le chiffre 174 fut alloué au deuxième exemplaire du La-172, le La-174D. Le La-174TK aurait cependant été utilisé comme banc d'essais volant pendant plusieurs années.

    *L'année 1946 est parfois évoquée.


    Le grand livre des chasseurs / Green & Swanborough

    http://westerly.free.fr/pages/lavochkin1.htm


    http://xplanes.free.fr/lavo/arl-9.html


    https://en.wikipedia.org/wiki/Lavochkin_La-152#Izdeliye_174TK


    http://www.aviastar.org/air/russia/la-174tk.php


    http://www.ctrl-c.liu.se/misc/ram/la-174tk.html


    http://q-zon-fighterplanes.com/fighter-jets-in-action/fighters-ussrrussia/ussr-i/


    http://www.the-blueprints.com/vectordrawings/show/5883/lavochkin_la-174tk/


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/fighter/la174tk.html&prev=search
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer