DESAER ATL-100 Commuter

  • Le remplaçant de l'Embraer EMB110 Bandeirante est proposé par la société Desaer sous le nom d'ATL100.
    Ce projet 100% brésilien est proposé en versions civile et militaire réalisable en cinq ans. Formée par des anciens d'Embraer, cette société est installée à Incubaero, les projets aéronautiques de la Fondation Casimiro Montenegro Filho-Département des Sciences et de Technologie Aéroespatiale. D'un coût proche de 5,5Millions de dollars l'unité, cet avion est un bi-turbopropulseurs d'une vitesse de croisière de 380 km/h, avec une autonomie de vol de 570km à pleine charge (maximum à vide 2000kms)
    DESAER ATL-100 Commuter
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Desaer ATL-100 :

    Projet de bimoteur de transport brésilien des années 2010.

    Le projet ATL-100 (Aeronave de Transporte Leve – Avion de Transport Léger) est lancé un peu avant la commémoration du 50e anniversaire du premier vol de l’Embraer EMB-110 Bandeirante, qui avait eu lieu en octobre 1968. L’objectif de DESAER (Desenvolvimento Aeronáutico Ltda), formé en 2017 par d’anciens collaborateurs d’EMBRAER, est de proposer un successeur de fabrication nationale à cet appareil qui devrait être retiré du service au sein de la Força Aérea Brasileira (FAB) aux alentours de 2025. Ce projet 100% brésilien devrait pouvoir répondre aux demandes des forces armées et du transport aérien civil régional du Brésil et des pays voisins grâce à des performances intéressantes et un coût d’acquisition, d’exploitation et de maintenance peu élevé. De plus, sa configuration bimoteur offre une plus grande sécurité de vol au-dessus des régions éloignées et difficiles d’accès, telles que l’Amazonie ou des zones montagneuses. L’ATL-100 devra être capable de transporter du fret, des passagers ou des blessés sur civière en cas d’évacuation sanitaire. Il faudra également qu’il puisse utiliser des pistes courtes peu aménagées, pour permettre d’effectuer des liaisons avec de petites agglomérations écartées des centres urbains. Le besoin, tant civil que militaire, en avions de cette catégorie est estimé à près de 2'000 appareils durant ces 20 prochaines années.

    L’équipe de développement se tourne vers une configuration assez classique avec des ailes hautes avec des longerons passant au-dessus de la cabine pour libérer de la place à l’intérieur. L’empennage est en "T", avec une dérive en flèche. Les deux turbopropulseurs sont situés dans des nacelles sous les ailes et entraînent des hélices à cinq pales. Bien que leur modèle ne soit pas encore choisi, ils devront développer une puissance unitaire d’environ 1’000 ch. Le train d’atterrissage tricycle est fixe. Le poste de pilotage accueille l’équipage assis sur deux sièges côte-à-côte. Des portes sur les côtés du fuselage permettent l’accès à la cabine, non pressurisée, mais à l’arrière une porte cargo s’ouvre vers le bas pour servir de rampe et permettre le chargement de matériel encombrant. Les dimensions internes de l’appareil permettent d’accueillir des marchandises sur palettes ou même de transporter jusqu’à trois conteneurs LD3 qui peuvent être chargés et déchargés sans avoir besoin d’une lourde infrastructure au sol. Il peut également être équipé de sièges pour transporter jusqu’à 19 passagers, ou 12 parachutiste accompagnés de deux opérateurs.

    Selon le constructeur, d’ici 2023 l’ATL-100 pourra être proposé sur le marché. Pour cela, il faudra obtenir des soutiens financiers pour finaliser le développement, effectuer les tests d’évaluation et son homologation avec deux prototypes. Cette manne financière est probablement le plus gros défi qui attend l’équipe de développement du Desaer ATL-100 au vu des difficultés financières actuelles au Brésil.

    Le lancement officiel du projet Desaer ATL-100 a lieu le 17 octobre 2018 à l'Institut technologique de l'aéronautique (ITA) de São José dos Campos.


    Caractéristiques et performances prévues:
    Equipage : 2
    Passagers : 19
    Parachutistes: 12 + 2
    Longueur : 16m
    Envergure : 20m
    Hauteur : 6m
    Surface alaire : 42m2
    Masse maximale au décollage : 7’500kg
    Charge utile max : 2’500kg
    Capacité des réservoirs de carburant internes : 3’000kg
    Vitesse de croisière max : 430km/h
    Vitesse de croisière économique : 380km/h
    Vitesse ascensionnelle : 8m/s
    Distance franchissable : 2’015km
    Armement : Sans.



    Liens internet :
    http://desaer.com.br/

    https://www.aereo.jor.br/2018/10/04/nova-empresa-de-sp-esta-projetando-o-substituto-do-embraer-bandeirante/

    http://www.defesanet.com.br/bid/noticia/30180/DESAER-%E2%80%93-ATL--100-Aeronave-de-Transporte-Leve/

    http://portalclubedeengenharia.org.br/2018/09/30/desaer-surge-uma-nova-fabrica-de-aeronaves-no-brasil/
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Intéressant. Un petit complément au KC-390 ?
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci.


    Clansman a écrit

    Intéressant. Un petit complément au KC-390 ?
    Sur le papier, il pourrait vraiment être intéressant comme appareil, en effet. Je croise sincèrement les pouces pour qu'ils arrivent à le commercialiser : je suis persuadé qu'il pourrait apporter quelque chose dans le transport aérien en Amérique du Sud… et ailleurs.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • DESAER (Desenvolvimento Aeronáutico) s’est associé au centre portugais d'ingénierie et de développement de produits (CEiiA) pour poursuivre le développement et le lancement de l'ATL-100.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le May 26, 2020, 9:23 p.m.