Kayaba HK-1

  • Le Kayaba HK-1 est un planeur expérimental japonais sans queue en forme d’aile volante, de la Seconde Guerre mondiale.

    Au début de la Seconde Guerre mondiale, l’armée impériale du Japon ne s'intéressait que très peu au développement d'un avion à configuration d'aile volante. Ceux qui était tout le contraire de leur principal allié, l’Allemagne, qui avait expérimenté des années auparavant, des avions similaires. Dû à ça, l’armée japonaise lança précipitamment un programme à la fin de l’année 1939 avec un budget très faible.

    Pour répondre aux ordres donnés, les ingénieurs de Kayaba ont tout d'abord recherché des données sur la configuration d’appareils sans queue. Après les nombreuses recherches, plusieurs modèles ont été soumis par des ingénieurs de Kayaba et des ingénieurs privés.

    L’appareil le plus prometteur et qui fut retenu était le HK-1, ce planeur a été conçu par Hidemasa Kimura, un ingénieur japonais talentueux. Pour son projet il se basa sur un concept d’appareil d’Hino Kumazō, un pionnier de l’aviation qui fut l’un des premiers Japonais à piloter un avion.

    Après la validation du projet, la construction du planeur commença. L’appareil était construit entièrement en bois et recouvert de toile, il fut conçu pour être piloté avec un seule personne avec un cockpit ouvert.

    Le 15 décembre 1939, le Kayaba HK-1 s’envola pour la première fois. Depuis cette date, le planeur effectua plus de 169 vols qui se sont déroulé parfaitement et la plupart des tests furent concluants. Pour l’anecdote, tous les essais qui se sont déroulé jusqu’au 7 mars 1940, le planeur ce faisait remorquer par une simple voiture, du fait de sa masse très légère par rapport à son envergure.

    Évidemment, cela avait attiré l’attention de l’armée japonaise, qui fut tellement intéressée par le projet qu’il décida de le racheté. Grâce à ça, le HK-1 fut transféré à un aéroport de l’armée à Tachikawa mais, malheureusement après 13 vols au-dessus de la base militaire, le planeur s'écrasa le 16 avril 1940.

    Malgré cet accident, la conception du Kayaba HK-1 s'est révélée suffisamment intéressante pour que l'armée, décida de commencer le financement de concept d’appareils sans queue mais, en gardant le constructeur de base, Kayaba. Grâce à cela, ils développeront plus tard le Kayaba Ku-2.

    Rappels:
    Premier vol: 15 Décembre 1939
    Mission: Expérimentale
    Constructeur: Kayaba
    Exemplaires: 1 prototype

    Caractéristiques Kayaba HK-1 :
    Equipage: 1
    Longueur: 3,50 m
    Envergure: 10,00 m
    Hauteur: 1,80 m
    Surface alaire: 14,00 m2
    Masse à vide: 120 Kg
    Masse maximale au décollage: ?

    Performances :
    Vitesse max: 85 Km/h
    Vitesse max Remorquage : ?

    Moteurs :
    Sans.

    Armement :
    Sans.


    photo: https://www.pinterest.fr/pin/615656211532763418




    https://en.wikipedia.org/wiki/Kimura_HK-1


    http://www.aviation-history.com/kayaba/ku2.htm


    http://fdra-aereo.blogspot.com/2013/05/sgm-alas-voladoras-japonesas.html


    http://www.defence.org.cn/article-10-15944.html


    https://www.j2mcl-planeurs.net/dbj2mcl/planeurs-machines/planeur-fiche_0int.php?code=1959
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci beaucoup ;)
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • le HK-1 fut transféré à un aéroport de l’armée à Tachikawa mais, malheureusement après 13 vols au-dessus de la base militaire, le planeur s'écrasa le 16 avril 1940.

    A lire ta fiche, on peut rien confier aux militaires. :bonnet:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    A lire ta fiche, on peut rien confier aux militaires. :bonnet:

    Je dit rien mais les 2 prochains planeurs du programme ont eu la même destinée :D alors ont vas dire que c’est une malédictions :)
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Wastrick a écrit

    Je dit rien mais les 2 prochains planeurs du programme ont eu la même destinée :D alors ont vas dire que c’est une malédictions :)
    Malédiction, maladresse, ça commence par la même chose et visiblement ces planeurs terminent pareils : mal … :bonnet:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Malédiction, maladresse, ça commence par la même chose et visiblement ces planeurs terminent pareils : mal … :bonnet:
    Oui malheureusement, en tout cas pour certains :D
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer