SE 3120 Alouette

Chercher dans le contenu des messages
  • A l'issue de la seconde guerre mondiale, la Société nationale des constructions aéronautiques du sud-est avait une équipe d'ingénieurs destinée à l'étude des hélicoptères. Mais après les échecs du SE 3110, celle-ci fut réduite et même menacée dans son existence.

    Un jeune ingénieur, René Mouille, rassembla autour de lui une vingtaine de personne pour concevoir un dérivé à usage civil et agricole du SE 3110, le SE 3120. L'appareil, nommé Alouette, reprenait la plupart des caractéristiques du SE 3110, à l'exception de son empennage papillon. Le premier prototype, immatriculé F-WGGD, et le second prototype, immatriculé F-WGGE, furent construits.

    Ce dernier effectua le vol inaugural le 31 juillet 1951, piloté par Henri Stakenburg. Il était triplace et propulsé par un moteur à piston Salmson 9NH de 200 ch. Il présenta des problèmes de vibrations, mais ceux-ci furent vite résolus en rendant le mât rotor plus rigide grâce à une pièce métallique.

    L'appareil vit son spectre de missions s'élargir, intégrant les liaisons et l'évacuation sanitaire, ce qui nécessita de changer son train d'atterrisage tricycle à large voie par des patins plus adaptés. Dans le même temps, les pilotes d'essais de la firme se spécialisèrent et seul Jean Boulet fut volontaire comme pilote d'hélicoptère.

    Jean Boulet battit avec le SE 3120-01 des records le 2 juillet 1953 : celui de distance (1 252,572 km, tenant plus de 13 h en vol), puis 3 records de vitesse sur 100, 500 et 1000 km, avec 110,314 km/h sur 100 km. A l'époque, cela avait un impact promotionnel fort.

    Les essais, y compris au CEV, se révélèrent satisfaisants, et la société envisageait sa production en série. Le SE 3120-02, nettement amélioré par rapport au SE 3120-01, était même supérieur au Bell 47D, alors la référence de l'époque.

    Mais René Mouille lui-même avertit que l'entretien de la machine était particulièrement lourd, et que le moteur à piston n'était pas satisfaisant. Il valait mieux ne pas construire la machine en série, mais profiter de l'expérience accumulée. Le SE 3120, nommé rétrospectivement Alouette I, allait donner naissance à l'Alouette II à turbine.


    La fiche sur le site


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Alouette_II#SNCASE_SE.3120_Alouette


    http://www.aviafrance.com/s-n-c-a-s-e-se-3120-alouette--aviation-france-2569.htm


    http://www.aerostories2.free.fr/acrobat/helico/liron/heli_france/SE3120.pdf


    http://www.alouettelama.com/photos/alouette1fr.html


    http://en.wikipedia.org/wiki/SNCASE_SE.3120_Alouette


    http://aviastar.org/helicopters_eng/snias_alu.php


    http://www.eurocopter.com/site/en/ref/1951:-SE3120_453-123.html
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Jean Boulet battit avec le SE 3120-01 des records…de vitesse…1000 km/h

    :shock:
    Tu m'étonnes qu'ils aient rencontré des problèmes de vibrations !!! :D


    Chui méchant ?

    Non…















    je lis toutes les fiches ! :bonnet:

    ;)
    Escaladant le bleu brûlant du vaste ciel J'ai survolé les cimes battues par les vents Et sous la coupole sainte de l'espace infini , Tendant la main, j'ai touché la face de Dieu.1/13 Artois
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tiens, chuis pas le seul à me faire épingler par PCmax… :mrgreen:






    ça fait plaisir de partager ça… :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le Dec. 29, 2011, 4:44 p.m.
  • Je pense mettre la réponse de PCMax dans les perles. :bonnet:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer