Mil Mi-2

  • Mil Mi-2 (code OTAN : Hoplite)

    Slovak air force
    5 en service
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par stanak le Sept. 6, 2015, 7:26 p.m.
  • Hop, rajoutée.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Mi-2 est un hélicoptère léger utilitaire biturbine de l'ère soviétique.

    Le Mi-2 fut conçu en URSS à partir de 1958 en réponse au "UH-1 Huey", et était dérivé du Mi-1 (dont il reprenait notamment le rotor et les transmissions). La différence tenait principalement à la motorisation, ici 2 turbines Isotov GTD-350 de 300 kW montés au-dessus du fuselage afin de libérer de la place en cabine. C'eut aussi pour effet de limiter la sensibilité de la machine aux changements de centre de gravité lors du chargement.

    L'apport des turbines aux hélicoptères fut mis en évidence par les expérimentations françaises et américaines dans les années 1950. En effet, ces moteurs fournissaient 40% de poussée supplémentaires pour un poids deux fois moindre, ce qui eut pour effet de doubler la charge utile.

    2 prototypes V-2 furent construits et le premier d'entre eux vola le 22 septembre 1961. Le Mi-2 était en réalité postérieur aux Mi-4 et Mi-6. Le rotor principal est composé de 3 pales métalliques et le rotor de queue de 2 pales. Ce dernier devint métallique, et non plus en bois comme sur le Mi-1, après les premiers essais. Le fuselage est lui-même métallique. Le train d'atterrissage est fixe et tricycle, on peut y installer des skis en option. Un réservoir situé sous le plancher de la cabine contient 600 litres de carburant, des réservoir supplémentaires peuvent être installés. Le Mi-2 dispose de l'air conditionné.

    L'équipage se compose d'un seul pilote en place gauche, il n'y a pas de siège prévu pour un copilote. Le Mi-2 peut emporter 7 ou 8 passagers (Mi-2T), 700 kg de fret en interne ou 800 kg sous élingue, ou 4 civières avec un aide-soignant (Mi-2R), ou 450 kg (500 litres) de produits chimiques pour l'épandage agricole. En configuration SAR, il peut disposer d'un treuil d'une capacité de 150 kg.

    Le Mi-2 fut uniquement produit en Pologne, car Mil était déjà très occupé avec la construction du Mi-8. Un contrat fut signé en janvier 1964 et PZL-Swidnik fut chargé de la construction, moteurs compris. Le premier PZL Mi-2 prit l'air le 4 novembre 1965 et l'entrée en service se fit la même année au sein de la force aérienne soviétique. A partir de 1974, les Mi-2 reçurent des moteurs de 450 cv et non plus 400. De la fibre de verre fut également utilisée pour le rotor principal et l'empennage, afin de simplifier la construction et d'améliorer les performances.

    Le Mi-2 fut intensivement utilisé en URSS, par le pacte de Varsovie et les pays clients de l'URSS, notamment les pays arabes. Il est possible que certains Mi-2 aient été capturés par Israël. Il eut des usages civils bien sûr (versions utilitaires, ambulances aériennes, cartographie), et un tiers de la production fut utilisé par des forces militaires.

    Le Mi-2RM était une variante de support naval, sans doute pour des missions SAR. Le Mi-2US était une variante gunship de support d'infanterie et était armée d'un canon NS-23KM de 23 mm à droite du fuselage, de mitrailleuses jumelées de 7,62 mm en nacelles. Un mitrailleur prenant place à côté du pilote disposait d'un viseur PKV.

    Le Mi-2URN était une variante du Mi-2US avec deux paniers Mars 2 de 16 roquettes non guidées de 57 mm à la place des nacelles de mitrailleuses, et pouvait produire de la fumée à des fins de camouflage. Elle apparut en 1973.

    Le Mi-2URP était une variante anti-chars armée de 4 missiles AT-3 "Sagger" (plus 4 autres missiles en cabine pour recharger). Cette variante disposait apparemment d'un détecteur d'alerte radar. Elle fut plus tard équipée de 4 missiles SA-7 pour escorter d'autres hélicoptères. Elle apparut en 1976.

    Le Mi-2 était faiblement blindé, aussi seuls la Pologne et l'Allemagne de l'Est utilisèrent des versions armées. Parmi les autres emplois possibles du Mi-2, on note l'entraînement, le ravitaillement des guérillas, la reconnaissance, le commandement aéroporté, et le dragage de mines.

    Le Mi-2B était une version modernisée, avec un meilleur équipement électrique et un système d'aide à la navigation plus moderne. Il fut construit en petit nombre. A la fin des années 1970, PZL proposa le "Kania", un Mi-2 propulsé par des turbines Allison. Le Kania fut construit à une douzaine d'exemplaires.

    Le Mi-2 s'avéra robuste, fiable et efficace. Il servit notamment en Afghanistan dès 1979. Entre 5400 et 7200 exemplaires furent produits jusqu'en 1985, et il servit de base au PZL W-3. Ce fut l'unique hélicoptère soviétique à être construit exclusivement hors d'URSS. De nombreux exemplaires sont toujours en service, et pas seulement en Corée du Nord. Mil propose désormais le Mi-2A, une version reconstruite avec de nouvelles turbines et une nouvelle avionique.



    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mil_Mi-2


    http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/mil-mi-2-hoplite/


    http://helimat.free.fr/Fiches_Techniques/MiMil/5_MiMil-2.htm


    http://www.airvectors.net/avmil4.html#m3


    http://en.wikipedia.org/wiki/Mil_Mi-2


    http://www.fas.org/man/dod-101/sys/ac/row/mi-2.htm


    http://www.aviastar.org/helicopters_eng/mi-2.php


    http://www.helis.com/60s/h_mi2.php


    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_mi2_en.php
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche est sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour cette super-fiche Clans'! :top:

    Je viens d'apprendre plusieurs choses sur cet appareil que je ne connaissais finalement pas aussi bien que ce que je m'y attendais. ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci ! Ben pareil pour moi, il y avait des choses que je ne connaissais pas. ;)
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Au fait, je m'attendais à un poisson d'avril quelque part…

    Clansman a écrit

    Mil propose désormais le Mi-2A, une version reconstruite avec de nouvelles turbines et une nouvelle avionique.
    C'était une blague ou non? :interr:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ben non, je me demandais depuis longtemps ce qu'était le Mi-2A. Et quand j'avais travaillé sur la MAJ des forces aériennes l'année dernière, j'ai été surpris du nombre de Mi-2 encore en activité. En cherchant des photos supplémentaires, j'ai aussi trouvé des Mi-2 reconstruits, voire quasi neufs ou sortis d'usine.

    Bref, c'est de la machine increvable, ça mon bon monsieur. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    L'apport des turbines aux hélicoptères fut mis en évidence par les expérimentations françaises et américaines dans les années 1950. En effet, ces moteurs fournissaient 40% de poussée supplémentaires pour un poids deux fois moindre, ce qui eut pour effet de doubler la charge utile.

    Les turbines ne fournissant pas de poussée, tu devrais changer par puissance ;)
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par cinétic le April 3, 2014, 7:36 p.m.
  • La différence entre poussée et puissance, c'est que dans le premier cas il y a expulsion de gaz, et non dans le dernier cas ?
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La poussée est obtenue par l'éjection des gaz, alors que la puissance est l'énergie développée par le moteur en lui même. C'est vrai que puissance est peut-être plus adapté dans le cas d'un hélicoptère classique, surtout qu'un moteur à pistons n'offre pas vraiment de poussée permettant de comparer.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • OK, merci pour l'info. Ca a déjà été corrigé sur la fiche du site.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    La poussée est obtenue par l'éjection des gaz, alors que la puissance est l'énergie développée par le moteur en lui même. C'est vrai que puissance est peut-être plus adapté dans le cas d'un hélicoptère classique, surtout qu'un moteur à pistons n'offre pas vraiment de poussée permettant de comparer.

    C'est sans compter le Coanda 10 !
    Un petit moteur à piston pour comprimer l'air et se propulser avec façon turboréa'.

    Bon, on peut difficilement appeler ça un avion dans la mesure ou ça vole pas bien, mais… ^^
    Entre la culture des perles finesEt ceux qui perlent l'incultureUn point commun domine :C'est le QI de l'huître(JBX)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour l'info, Tyreann. Je pense que l'on peut trouver d'autres exemples… qui sait?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Polish airforce

    Mi-2P (3 en service)
    Image

    Mi-2URP-G (14 en service)
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer