Spitfire ?

  • Bonsoir à tous,
    J'ai découvert quelques débris et deux "plaquettes" dont une avec un "sérial number" dans un des champs où je travaille pour l'instant. D'après l'ancien cantonnier du village il s'agirait d'un chasseur anglais tombé là pendant la seconde guerre. J'ai fais quelques recherches pour en savoir plus sur cet avion, mais elles n'ont pas aboutit … Pourriez vous m'aider à en savoir plus ?
    Merci d'avance pour votre aide, bon début de soirée à tous
    Marquages de haut en bas :

    Do Not Oil
    Every ******hrs remove GB lever smear
    **** lever pivot whit grease (store ref **********) fit cam lubrication pad

    Part No
    02-03902
    Serial No
    10216T242
    Inspectors
    Ana 261
    Date
    Image
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour,

    Vous avez parlé d'autres débris, auriez-vous des photos ?
    De plus, le lieu pourrait également aider, sachant que les Spit avaient une autonomie assez limitée.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Sympathique découverte ! Certains donneraient très cher pour se procurer de telles pièces… si elles proviennent bien d'un Spitfire. Je vous donne une adresse qui pourrait vous être utile si vous trouvez d'autres infos : http://francecrashes39-45.net/index.php


    Si vous avez le temps et l'intérêt, vous pouvez également écrire à la rédaction du Fana de l'Aviation, qui propose régulièrement de sérieux reportages sur des crashs d'avions pendant la seconde guerre mondiale, le tout bien documenté et appuyé sur des recherches et sources fiables. Ils pourront peut-être vous dire quel appareil, de quelle unité, à quelle date et avec quel pilote s'est écrasé.
    "Altitude, vitesse, manœuvre, tir !" -A. Pokrychkine
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour,
    Merci pour vos réponses,
    Voici une partie des objets trouvés, je n'ai pas encore tout nettoyer.
    Merci pour votre lien mais je ne suis pas en France, je suis dans les Ardennes belges à une quarantaine de kilomètres de Bastogne. En décembre 44 le coin était à la "charnière" des forces anglaise et us.
    Ce matin je suis passé au presbytère du village voisin pour consulter les archives paroissiale mais il n'y a aucune trace écrite. Par contre, l'aide du curée m'as indiqué que le pilote de cet avion avait sauté mais que son parachute ne s'était pas bien bien ouvert … Son corps a été retrouvé à un petit kilomètre du lieu du crash mais elle ne sait pas ce qu'il devenu.
    Voici une partie des objets trouvés, je n'ai pas encore tout nettoyer.

    Marquages :
    Douille éclatée : DM 43
    Image
    De gauche à doite :
    NRB 1045 PART 2, COLD, -210, Chicago USA PAT.227833, UBES S
    Image
    ***rep compan***
    Image
    Reste de soupape ?
    Image
    Image
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Chicago USA PAT.227833
    je doute que ça vienne d'un Spit

    une majorité de P-47 en CAS en décembre 44
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Belle énigme. La douille de 12,7mm (calibre .50) est certainement une cartouche fabriquée aux USA par Des Moines Ordnance Plant (DM) en 1943, ce qui peut très bien corroborer un crash quelques mois plus tard, soit en décembre 1944 par exemple. J'imagine que tous les avions alliés armés de mitrailleuses Browning de 12,7mm pouvaient en tirer, par contre seule une petite partie des Spitfire en était équipée.

    J'ai essayé de creuser le "Chicago USA PAT.227833" et je n'ai trouvé qu'un brevet datant de 1880, posé à Philadelphie, sur un système de maintien de rails coulissants, par exemple pour des fenêtres, permettant de les bloquer facilement… Est-ce que ça pourrait concerner la verrière du cockpit d'un avion de l'USAAF?

    En tous cas, si tu as d'autres infos, n'hésite pas à nous en faire part! ;)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Rien qu'à la présence de cartouches de 12.7, on peut-être presque certain qu'il s'agit d'un avion US (P-51, P-47 ou encore F-6), une faible partie de Spit en ayant été équipée comme le disait Jericho.

    Je vous donne deux liens où vous pourrez peut-être trouver votre appareil parmi les P-47 et P-51 crashés :

    https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCYQFjAAahUKEwiCjK6sxuzIAhXBVxoKHRXeBIg&url=http%3A%2F%2Fardennesavions45.blogspot.com%2F&usg=AFQjCNFw7VVU2LO-hBqluzXfrQ2_gX4mvA


    http://www.fieldsofhonor-database.com/index.php


    En faisant mes recherches, j'ai trouvé traces d'un P-47 abattu qui pourrait être celui-là : il s'agit du P-47 du Lt Duncan, abattu près de St Vith le 26 ou 27 décembre 1944. Le pilote a sauté en parachute, mais a été retrouvé décédé quelques mètres plus loin que son appareil. Peut-être cela correspond ?
    "Altitude, vitesse, manœuvre, tir !" -A. Pokrychkine
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par kilobravo le Oct. 31, 2015, 11:57 a.m.
  • Si c'est ça, chapeau ! :salut:
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    Si c'est ça, chapeau ! :salut:

    Rien n'est moins sûr, mais c'est le seul crash de P-47 référencé qui corresponde à la description que j'ai trouvé. De plus, c'est apparemment un pasteur qui a indiqué le lieu du crash, ce qui pourrait expliquer comment le curé connait cette histoire.
    "Altitude, vitesse, manœuvre, tir !" -A. Pokrychkine
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bravo KiloBravo. Reste juste à Mud Hill de confirmer si ce patelin près de Bastogne est bien St Vith (en tous cas ça correspond).
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonsoir à tous,
    Merci pour vos réponses,
    Je pense que vous aviez bien raison, il semblerait que cet avion soit bel et bien US. En nettoyant j'ai trouvé des fragment de plaquette en plastique avec un "model" et un "serial no"
    Marquages :
    Model
    P 51 C
    Serial No
    M3-22648
    Image
    Merci pour vos recherches KiloBravo mais malheureusement je suis à un soixantaine de kilomètres à vol d'oiseau de St Vith. Ce matin j'ai contacté le musée royal de l'armée à Bruxelles et j'ai pu discuter avec un des membres des archives de la section "air". Ils possèdent une base de données sur les sites de crash d'avions durant la seconde guerre, mais malheureusement celui ci n'est pas repris chez eux …
    Je vais essayer de voir si le cercle historique local pourrai m'aider, j'aimerai savoir ce qu'il advenu du corps du pilote et trouver son lieu de sépulture.
    Voici quelques autres objets que j'ai nettoyés
    Image
    Image
    Image
    Image
    Marquages :
    Wittek MFG
    Chicago USA
    Pat 2278337
    FBA-6
    Image
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Oh, tu n'y perds pas trop au change, un P-51C est pas mal (même si j'ai un faible pour le Spit').

    C'est la dernière version avant la fameuse verrière en bulle, qui lui aura donné sa silhouette caractéristique.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Tant pis pour l'hypothèse du P-47, j'aurai essayé !

    En tout cas, certaines pièces vivent bien leurs 70 ans ! Ce qui est plus rare, c'est que l'avion en question soit un P-51C. Cette version a été "relativement" peu construite par rapport au B ou au D. De plus, la plupart des P-51C étaient des F-6C, soit la dénomination pour la version de reconnaissance armée du P-51C. (On retrouve le même schéma pour le P-38 qui devient F-5).
    Et c'est là que ça devient intéressant, car il y a bien un F-6C qui s'est écrasé dans les Ardennes en cette période, celui du Lt Tenny, le 24 décembre 1944 près de Tenneville. Ce qui est étrange, c'est que je n'ai trouvé aucune source mentionnant le lieu exact du crash, alors que le pilote a été enterré (au cimetière américain Henri-Chapelle en Belgique) et l'appareil visiblement déblayé, puisqu'il ne reste que des débris.

    Voilà, c'est tout ce que j'ai pu trouver concernant un P-51C crashé dans les Ardennes en décembre 1944, j'espère ne pas m'être trompé cette fois.
    "Altitude, vitesse, manœuvre, tir !" -A. Pokrychkine
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci Mud Hill pour ce complément d'information, donc on confirme la piste US.

    Et c'est là que ça devient intéressant, car il y a bien un F-6C qui s'est écrasé dans les Ardennes en cette période, celui du Lt Tenny, le 24 décembre 1944 près de Tenneville. Ce qui est étrange, c'est que je n'ai trouvé aucune source mentionnant le lieu exact du crash, alors que le pilote a été enterré (au cimetière américain Henri-Chapelle en Belgique) et l'appareil visiblement déblayé, puisqu'il ne reste que des débris.
    Bravo pour ces résultats… Serait-ce alors près de Tenneville que tu as retrouvé ces débrits, Mud Hill?
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonsoir à tous,
    tout d'abord un grand merci pour votre aide et vos recherches,
    Je suis à une vingtaine de kilomètres de Tenneville … Est il possible que l'ailier du Lt Tenny se soit tromper dans sa localisation ? De ce que j'ai pu lire du récit du Lt Dowell sur le crash, il n'a pas vu le parachute de son équipier lors de la chute de celui-ci.
    Je vais essayer de prendre 2 heures cette semaine pour retourner ramasser les débris que je vois.
      Lien   Revenir ici   Citer