Youngman-Baynes High Lift

  • Le Youngman-Baynes High Lift est un avion expérimental biplace, muni d’un moteur à pistons entrainant une hélice bipale, d’ailes légèrement effilées en position basse équipées de volets hypersustentateurs, d’un empennage conventionnel et d’un train d’atterrissage classique fixe.

    Peu après la seconde guerre mondiale, un dispositif de volets à double fentes est inventé par Robert T. Youngman. Ce système de volets qui doit permettre d’augmenter les capacités sustentatrices des ailes, principalement à basse vitesse, intéresse le Ministère de l’Approvisionnement britannique qui accorde une aide financière pour l’évaluer sur un avion de recherche.

    Dans un premier temps, c’est un Percival Proctor qui doit être équipé avec ce type de volet, malheureusement cette modification s’avère rapidement impossible. Il est donc décidé de construire un appareil muni d’ailes conçues dès le départ avec le système "High Lift" de R.T. Youngman. C’est Leslie Everett Baynes, ingénieur aéronautique au sein de la RAeS (Royal Aeronautical Society), qui dessine les plans du nouvel appareil en reprennant de nombreuses pièces du Percival Proctor, afin d’en diminuer les coûts. Ce prototype, baptisé Youngman-Baynes High Lift, est construit par le constructeur aéronautique Heston Aircraft Company Ltd.

    L’appareil est de conception classique, avec un moteur à pistons de six cylindres en ligne de Havilland Gipsy Queen 32 de 187kW entraînant une hélice bipale. Le poste de pilotage est équipé de deux sièges côte-à-côte pour le pilote et le copilote ou un passager. La dérive est arrondie, de même que l’empennage horizontal. Le train d’atterrissage de type classique est fixe, le train principal est protégé par un carénage profilé. Les ailes sont légèrement effilées et en positions basse. Elles sont équipées de volets pouvant s’abaisser de 15°, eux même équipés de volets plus petits pouvant s’abaisser de 30° par rapport aux précédents, soit un total de 45° par rapport à l’axe de l’aile. Ce dispositif en fait ce que nous appelons de nos jours des volets à double fentes. Il reçoit l’immatriculation militaire VT789, ainsi que les cocardes.

    Le premier vol a lieu le 5 février 1948 depuis l’aérodrome de Heston, piloté par le Flight Lieutenant Ralph S. Munday, alors pilote d’essai du constructeur. Par la suite, les vols d'essai sont effectués au RAE (Royal Aircraft Establishment) de Farnborough. Ce système de volets à double fente se révèle particulièrement efficace, puisque leur capacité sustentatrice est d’environ 80% supérieure à celle d’un volet simple. Ce dispositif, qui permet également de réduire la vitesse d’approche, est retenu par la suite pour être utilisé sur de nombreux avions, principalement de grande taille ou prévus pour être utilisés sur des porte-avions.

    L’appareil est ensuite vendu à Robert T. Youngman et reçoit, le 10 mai 1950, l’immatriculation civile G-AMBL. Son enregistrement est annulé le 12 décembre 1954, date à laquelle il est offert au College of Aeronautics de Cranfield où il est ensuite exposé.


    Versions :
    Youngman-Baynes High Lift : Avion expérimental motorisé par un de Havilland Gipsy Queen 32, muni d’ailes basses équipées d’un dispositif hypersustentateur constitué de volets à double fentes.


    Utilisateurs militaires :
    Royaume-Uni : Un exemplaire en évaluation de 1948 à 1950 par le RAE (Royal Aircraft Establishment).


    Caractéristiques :
    Equipage : 2
    Passagers : 0
    Longueur : 8,84m
    Envergure : 10,06m
    Masse à vide : 1’080kg
    Masse maximale au décollage : 1’588kg
    Points d’attache : 0

    Moteurs :
    Un moteur à pistons de Havilland Gipsy Queen 32 de 187kW (252cv) entraînant une hélice bipale.

    Performances :
    Vitesse max : 289km/h

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Youngman-Baynes_High_Lift

    http://1000aircraftphotos.com/Contributions/KleinBernhard/9700.htm

    https://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1948/1948%20-%201631.html
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Le Young… A vos souhaits. :bonnet:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci!


    Clansman a écrit

    Le Young… A vos souhaits. :bonnet:
    Snif… merci… :bourre:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer