Sukhoï Su-14 "N"

  • L'Il-10 était un développement de l'Il-2 et, comme lui, destiné à l'attaque au sol et à la lutte anti-chars. Dépassé au lendemain de la guerre, son remplacement fut demandé dès 1948.

    L'avion devait être monomoteur, mais le choix était laissé entre un réacteur, un turbopropulseur ou même un moteur à piston très puissant. Il devait être blindé et armé de canons.

    Sukhoï se mit sur les rangs et proposa le Su-14 ou avion "N" : il avait pour concurrent l'Il-20 (première utilisation de cette désignation) et l'Alekseïev I-218. Il était motorisé avec un réacteur Klimov VK-1 et pesait presque 10 tonnes en charge. Il pouvait voler à 800 km/h et franchir une distance de 1000 km. L'équipage était constitué de 2 personnes.

    L'armement était particulièrement lourd : pas moins de 6 canons de 23 mm, des NR-23, tiraient vers l'avant (900 obus au total) et un septième tirait vers l'arrière (150 obus). Ils étaient placés en gondole de chaque côté du fuselage, sous le cockpit, et complétés par 400 kg de bombes ou 6 paniers de roquettes ORO-132.

    Le blindage atteignait 752 kg, dont 150 pour le moteur et le reste pour l'équipage. Il faisait 25 mm d'épaisseur à l'avant. Il emportait 2460 kg de carburant : 2 tonnes dans 3 réservoirs de fuselage et 450 kg dans les ailes.

    Le Su-14 était moche, mais finalement pas autant que l'Il-20 : de face ça va, il fait même penser au Fouga Magister. L'équipage était placé en tandem. Le train était tricycle et rétractable. L'aile était médiane et effilée, sans dièdre. L'empennage était en V et en flèche. L'entrée d'air était dorsale, juste devant les dérives, et la tuyère débouchait sous les deux dérives.

    Plusieurs configurations d'empennage, de motorisation ou d'armement ont été envisagées avant d'en venir à la configuration définitive. Il était prévu de le présenter aux tests d'état en septembre 1950.

    Dans un premier temps, le projet de Sukhoï fut considéré comme insuffisant sur 3 points : la distance de décollage trop longue (850 m au lieu de 550 m), la distance franchissable (1200 km au lieu de 1700 km) et l'armement (4 canons au lieu de 6). Le dernier point fut corrigé en abaissant le nombre de munitions, qui passait de 250 à 150.

    Cependant, le programme fut annulé dès 1949 : le Su-14 ne fut jamais construit, l'Il-20 resta au stade de prototype et l'I-218 on sait pas. L'Il-10 continua de servir durant les années 1950. De plus, le bureau de Sukhoï fut fermé en novembre 1949 et il fallut attendre la mort de Staline pour qu'il soit réhabilité.


    Sukhoi Su-14 ("N") attack aircraft (1948)

    In 1948, in various design offices /OKB / were working on the armored ground-attack planes with a controlled cannon armament, with a turbojet, or turboprop, or a powerful piston engine.
    This project was intended to attack aircraft to replace the Il-10
    In the magazine "Aviation & cosmonautic”...

     Lien vérifié par Google SafeBrowsing.




    https://www.the-blueprints.com/blueprints/modernplanes/sukhoi/80459/view/sukhoi_su-14/


    https://www.simpleplanes.com/a/w7yI98/Sukhoi-Su-14


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http%3A%2F%2Faviadejavu.ru%2FSite%2FCrafts%2FCraft22060.htm&prev=search


    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=https%3A%2F%2Ftopwar.ru%2F6561-su-14pervyy-reaktivnyy-shturmovik-proekt-suhoy-sssr1948g.html&prev=search
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le March 9, 2020, 5:22 p.m.
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer