Boeing X-40A SMV

  • Le Boeing X-40A Space Maneuver Vehicle est une navette autonome expérimentale américaine de la fin des années 1990.

    À l'origine, Boeing construit le X-40A durant les années 1990 pour l'USAF, dans le cadre du programme Space Maneuver Vehicle (SMV) de ce service. Il effectue son premier vol le 11 août 1998, à la base aérienne d’Holloman au Nouveau-Mexique, après avoir été largué à 2'800 mètres d’altitude par un Sikorsky UH-60. Après avoir plongé en direction de la piste dans une approche similaire à celle de la navette spatiale, il déploie son train d’atterrissage et se pose sur la piste 04.

    Il est ensuite prêté à la NASA pour aider au développement du X-37. Ce dernier, qui est est développé par Boeing pour la NASA, doit valider des technologies intégrées avancées qui réduiraient le coût et les risques des futurs systèmes de lanceurs spatiaux réutilisables.

    De configuration identique, le X-40A est en quelque sorte un X-37 à l’échelle 4/5 équipé des dispositifs de vol autonomes, mais dépourvu de moteur et de protection thermique. Son fuselage est de section semi-circulaire, avec un nez arrondi. Les ailes sont en position basse. La disposition des deux dérives en "V", qui permettent de contrôler la profondeur et la direction, libèrent de la place pour l’aérofrein utilisé au moment de l'atterrissage. Les commandes de vol sont électromécaniques. Le train d’atterrissage tricycle est entièrement escamotable. Les essais qu’il effectue pour la NASA servent à la validation du système de vol autonome, de contrôle en vol et de navigation durant les phases d’approche et d’atterrissage, pour réduire les risques pour le programme X-37.

    Le X-40A effectue sept vols d'essai de phases d'approche et d'atterrissage entre le 4 avril et le 19 mai 2001. Pour cela, l’appareil est remorqué en altitude par un hélicoptère CH-47D Chinook de l'US Army à une altitude d’environ 5’000 mètres, puis libéré pour effectuer une descente de 75 secondes contrôlée de manière autonome jusqu'à un atterrissage sur la piste principale de la base aérienne d’Edwards.

    Il est actuellement visible au National Museum of the USAF de Dayton.


    Versions :
    X-40A : désignation de la version originale, à l’échelle 4/5 du Boeing X-37.


    Utilisateurs militaires :
    USA : USAF et NASA de 1998 à 2001.


    Caractéristiques et performances :
    Equipage : 0
    Longueur : 6,4 m
    Envergure : 3,4 m
    Hauteur : 2,29 m
    Masse à vide : 1’134kg
    Charge utile : 540 kg
    Vitesse max basse altitude:480 km/h



    Liens internet :
    https://history.nasa.gov/monograph31.pdf

    https://www.nasa.gov/centers/armstrong/history/experimental_aircraft/X-40A.html

    https://www.nationalmuseum.af.mil/Visit/Museum-Exhibits/Fact-Sheets/Display/Article/195752/boeing-x-40a/

    https://en.wikipedia.org/wiki/Boeing_X-40
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein          "Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein          "Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour cette fiche. 
    Est-ce commun de larguer des prototypes par hélicoptère ? En général, c'est plutôt par avion pour lui donner une vitesse initiale, non ?

    J'en avais déjà entendu parler, mais je le confondais systématiquement avec le X-37… je comprends mieux maintenant smiley
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour cette fiche.
    De rien, j'essaie d'avancer un peu. smiley




    Est-ce commun de larguer des prototypes par hélicoptère ? En général, c'est plutôt par avion pour lui donner une vitesse initiale, non ?
    Ben j'avoue que c'est la première fois que j'en entendais parler. smiley

    Visiblement, ils n'avaient pas besoin d'une vitesse initiale plus importante pour tester les systèmes d'atterrissage autonome. Et ça revenait peut-être moins cher qu'avec un avion porteur, d'autant plus que je ne suis pas sûr qu'ils en aient beaucoup de taille petite à moyenne.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein          "Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer