SAGEM Patroller

  • Drone de reconnaissance MALE monomoteur français des années 2000.

    Dans les années 2000, le motoplaneur ASP S15 est développé spécialement par Stemme, à partir de son S6, pour effectuer des missions d’observation et de surveillance du territoire à l’aide de caméras TV et IR dans des nacelles sous les ailes. Son autonomie importante est néanmoins limitée par l’endurance de l’équipage à rester durant 10 à 15h installé dans un cockpit peu spacieux. L’entreprise française Sagem Défense Sécurité collabore alors avec Stemme pour développer une version pilotée à distance qui effectue son premier vol le 10 juin 2009 à Kemijarvi , en Finlande, quelque jours avant sa présentation officielle au Salon du Bourget.

    Désigné Patroller, il est muni d’ailes hautes effilées aux extrémités munies d’ailettes. L’empennage est en "T" et le train d’atterrissage tricycle s’escamote dans le fuselage. Le moteur Rotax 914F entraine une hélice tripale située à l’avant du nez. Les sièges du cockpit et l’emplacement de l’équipage sont remplacés par le système de guidage à distance et des réservoirs de carburant supplémentaires. Deux points d’attache sous les ailes permettent l’emport de nacelles, réservoirs supplémentaires et de l’armement.

    Le Patroler peut être piloté manuellement à partir du centre de contrôle au sol (GCS) ou effectuer l’entier de sa mission en mode autonome. Son système de contrôle de vol à triple redondance permet une plus grande sécurité et, en cas de perte du signal provenant du poste de contrôle, son système de décollage et d'atterrissage automatique (ATOLS) lui permet d’atterrir en toute sécurité. Son autonomie importante et son altitude de vol lui permettent de figurer parmi les drones MALE (Moyenne Altitude et à Longue Endurance). La certification AESA du S15 lui permet de s'insérer dans la circulation aérienne civile, de plus il est capable d'éviter automatiquement un autre aéronef et d'effectuer l'approche d'un aéroport civil.

    La cellule du Patroller, robuste, est construite avec des matériaux composites et des fibres de carbone. Ses dimensions lui permettent d’être transporté à bord d’un C-130, ce qui augmente ses capacités d’engagement dans des régions lointaines. Sous le fuselage se trouve une boule gyrostabilisée Euroflir 410 contenant des caméras TV HD et des capteurs IR fonctionnant dans diverses longueurs d’ondes pour obtenir des images dans la plupart des conditions météo, de jour comme de nuit. Le drone est équipé d'un système de positionnement global (GPS), d'un système de navigation inertielle (INS) et d'un transpondeur IFF (ami ou ennemi). Il peut aussi être équipé d'un radar à synthèse d'ouverture (SAR) de Finmeccanica pour offrir des données numériques d'élévation du terrain (DTED) et de capteurs permettant la collecte de renseignements d'origine électromagnétique (ELINT) et des communications (COMINT). Un désignateur laser lui permet de désigner des cibles éventuelles à d’autres appareils. Deux points d’emport situés sous les ailes permettent également l’emport de réservoirs de carburant externes pour augmenter l’autonomie. Plusieurs clients potentiels montrent un intérêt à ce que leur futur drone soit armé et il est très probable que le Patroller puisse emporter dès sa mise en service des roquettes guidées par laser ou deux missiles MMP de MBDA sous les ailes.

    Trois variantes sont étudiées : le Patroller-R pour des missions de renseignement et d’acquisition de cibles, le Patroller-S de surveillance et le Patroller-M de patrouille maritime.

    La station de contrôle au sol (GCS), conçue et construite par Sagem, est la même que celle utilisée pour le Sperwer II et ne demande que deux à trois opérateurs. Elle permet de piloter le drone à distance et de traiter les différentes informations (vidéo, radar, communications et électromagnétiques) récoltées en temps réel sur des panneaux de contrôle multifonctions. De plus, elle inclut un simulateur d’entraînement complet.

    Le 20 janvier 2016, le Patroller est sélectionné pour équiper l’Armée de Terre française. Le contrat porte sur quatorze appareils qui embarquent le dispositif optronique Euroflir 410, le radar PicoSAR de Leonardo et un système COMINT. Livrés à partir de 2019, ils doivent être opérationnels dès 2020 au sein du 61e régiment d'artillerie.

    Depuis la fin de l’année 2017, le Patroller est proposé à l’exportation, armé ou non. En cas de vente à l’Egypte, un pays qui se dit intéressé, l'usine aéronautique égyptienne AOI a déjà signé un accord de collaboration avec Safran pour effectuer l'assemblage final des drones et développer un centre de formation dédié en Egypte pour former le personnel d'exploitation et de maintenance de ces systèmes de drones. La Pologne, des pays du Golfe et d’Amérique du Sud se disent aussi intéressés.


    Versions :
    Patroller-R : version équipée pour des missions de renseignement, de surveillance, d'acquisition de cibles, de reconnaissance et d'évaluation des dommages de combat.

    Patroller-S : version de surveillance aéroportée équipée d'un radar fonctionnant généralement en mode véhicule piloté (PVM).
    Il exécute des opérations de sécurité intérieure, notamment la surveillance des frontières, des côtes, des routes, la recherche et le sauvetage, la protection de l'environnement, la protection civile et l'application de la loi.

    Patroller-M : version navale équipée d'un radar pour mener des opérations de recherche et de patrouille maritime.


    Utilisateur militaire :
    France : 14 exemplaires commandés par l’Armée de Terre, probablement livrés à partir de 2019 et en service dès 2020 au sein du 61e régiment d'artillerie.


    Caractéristiques et performances :
    Longueur : 8,52m
    Envergure : 18,00m
    Hauteur : 2,45m
    Surface alaire : 17,4m2
    Charge utile : 250kg
    Points d’attache : 2
    Moteurs : un moteur à pistons Rotax 914 F2 de 85kW
    Vitesse max basse altitude: 314km/h
    Vitesse de croisière : 92km/h
    Plafond opérationnel : 7’620m
    Endurance maximale : 30h
    Rayon d’action : 200km
    Distance de décollage : 250m
    Armement : éventuellement des roquettes guidées par laser ou deux missiles antichar MMP de MBDA sous les ailes (80kg maximum sous chaque aile)



    Liens internet :
    https://de.wikipedia.org/wiki/Stemme_S15

    http://www.air-cosmos.com/l-euroflir-410-bientot-qualifiee-111723

    https://en.wikipedia.org/wiki/SAGEM_Patroller

    https://en.wikipedia.org/wiki/Stemme_ASP_S15

    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/safran-proposera-le-drone-patroller-arme-a-l-export-fin-2017-749435.html

    https://www.airforce-technology.com/projects/sagem-patroller/

    https://www.safran-electronics-defense.com/fr/aeronautique-et-espace/drones/systeme-patrolle
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    J'ai le plaisir de vous annoncer que nous venons de dépasser les 2400 fiches sur le site. :D
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci Clansman! ;)


    Clansman a écrit

    J'ai le plaisir de vous annoncer que nous venons de dépasser les 2400 fiches sur le site. :D
    :bieres: ça progresse! On arrive bientôt à la moitié? :bonnet:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • :bonnet:

    En l'état actuel des choses, on en est aux 2/3. :hehe:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Clansman a écrit

    J'ai le plaisir de vous annoncer que nous venons de dépasser les 2400 fiches sur le site. :D
    :bieres: ça progresse! :bonnet:

    Yes c’est fête alors !
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    :bonnet:

    En l'état actuel des choses, on en est aux 2/3. :hehe:
    Y compris tous les appareils que l'on n'a pas encore répertorié? :bonnet:


    Wastrick a écrit

    Yes c’est fête alors !
    Exact! Tu as le droit de publier une fiche! :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Jericho a écrit

    Exact! Tu as le droit de publier une fiche! :D
    Bah c’est prévu ! mais plus tard :D
    Nicolas
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Y compris tous les appareils que l'on n'a pas encore répertorié? :bonnet:

    Je ne répondrai qu'en présence de mon avocat. :bonnet:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Je ne répondrai qu'en présence de mon avocat. :bonnet:
    C'est fait? Garfield est inscrit au barreau ? :shock:

    :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer