Hongdu Lijian

  • Une photographie plus nette du Lijian, le drone de combat chinois
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je ne vois pas trop le rapport entre la peinture noire et les matériaux antiradar. Si le F-117 était peint en noir, c'est uniquement parcequ'il volait de nuit, non ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • d9pouces a écrit

    Je ne vois pas trop le rapport entre la peinture noire et les matériaux antiradar. Si le F-117 était peint en noir, c'est uniquement parcequ'il volait de nuit, non ?
    Je ne suis pas un grand spécialiste, mais c'est peut-être plus facile de faire une peinture noire qui absorbe plus facilement les ondes (c'est le cas pour les longueurs d'ondes visibles)…. D'ailleurs les autres avions modernes chinois, comme le J-20, sont aussi peints en noir.

    Ou c'est peut-être juste pour impressionner: un drone en noir fait plus sérieux qu'en rose…
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je pencherai comme toi pour le sérieux et l'imaginaire collectif.

    Mais il est possible qu'il soit plus facile de fabriquer un enduit furtif noir…
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Mouais, je suis pas convaincu quand même…
    Je veux bien croire que la base de l'enduit furtif soit noir, mais c'est certainement pas compliqué d'ajouter des pigments blancs ou colorés. Et puis sinon le F-22 / F-35 / T-50, il sont gris bi-tons donc ils sont pas furtifs?

    Je vote aussi pour le "sex-appeal", tout comme il y a eu un proto Rafale C noir.
    Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Cinétic a écrit

    Mouais, je suis pas convaincu quand même…
    Je veux bien croire que la base de l'enduit furtif soit noir, mais c'est certainement pas compliqué d'ajouter des pigments blancs ou colorés. Et puis sinon le F-22 / F-35 / T-50, il sont gris bi-tons donc ils sont pas furtifs?
    Peut-être que lorsqu'on ne maitrise pas complètement ces enduits, il est plus facile de ne pas rajouter des pigments blancs?

    Cinétic a écrit

    Je vote aussi pour le "sex-appeal", tout comme il y a eu un proto Rafale C noir.
    Même ce drone ne fonctionne pas sur batteries… :bonnet:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Cinétic a écrit

    Mouais, je suis pas convaincu quand même…
    Je veux bien croire que la base de l'enduit furtif soit noir, mais c'est certainement pas compliqué d'ajouter des pigments blancs ou colorés. Et puis sinon le F-22 / F-35 / T-50, il sont gris bi-tons donc ils sont pas furtifs?

    Sans parler des B-2, dont l'enduit est vert :) .

    Je pense que l'auteur de l'article s'avance un peu sur ce point.
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Lijian a son propre topic.
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Avant de "passer la main" à Clans, voici un petit texte sur le programme AVIC601-S comprenant, entre autre, le Lijian. Je n'ai par contre rien trouvé de certain concernant la peinture noire… :?

    Si je me suis permi de garder les noms chinois, c'est parce que les traductions sont parfois assez approximatives: les noms en anglais utilisés par les sites US ne correspondent pas toujours avec la traduction en français. Du coup, je me suis aussi parfois fait aider par un collègue chinois… :roll:




    Le Hongdu Lijian est un drone de combat furtif en forme d’aile volante, monoréacteur avec une entrée d’air frontale de forme triangulaire, un train d’atterrissage tricycle entièrement escamotable et un armement en soute.

    Durant les années 2000, un programme chinois dirigé par la société gouvernementale AVIC (China Aviation Industry) est lancé pour étudier différentes configurations de drones de combat furtifs. Ce programme, qui est désigné AVIC 601-S, regroupe plusieurs entreprises faisant partie de l’AVIC, de même que SYADI (Shenyang Aircraft Design Institute) et la SAU (Shenyang Aerospace University). La désignation 601-S est retenue, c’est parce que le SYADI est l’institut #601, et que la lettre S représente "Shenyang" de la SAU. En 2014, sept modèles différents sont répertoriés dans ce programme : les Tiannu, Fengren, Zhanying, Yungong, Lijian, Anjian et Bian-ti Wu-ren-ji.

    Le prototype le plus abouti de ce programme est le Lijian ("épée tranchante"), développé à partir de 2009 par le constructeur chinois Hongdu (AVIC) en collaboration avec SYADI et la SAU.
    Les premiers essais au sol sont effectués en décembre 2012, mais ce n’est qu’en mai 2013 que des photos du Lijian ont été publiées pour la première fois. Comme la plupart du temps avec les nouveaux appareils chinois, ces images prises de loin durant des essais de roulage semblent être faites par des paparazzis en embuscades. On y voit un appareil en forme d’aile volante, démuni d’empennages, de forme proche du nEUROn européen et du Skat russe. L’entrée d’air frontale de forme triangulaire est située au dessus du bord d’attaque. La propulsion devrait être assurée par un turboréacteur Shenyang WP7, dont La tuyère est en partie cachée sur les côtés par l’emplanture des ailes. Les trappes protégeant le train d’atterrissage, de type tricycle et entièrement escamotable, sont découpées en dents de scie pour diminuer leur signature électromagnétique. Une longue soute ventrale est aménagée pour l’emport éventuel d’une charge offensive. Extérieurement, l’appareil est peint de couleur uniformément noire ou gris foncé, excepté une partie au dessus de l’entrée d’air qui est gris, semblant former un "faux-cockpit". L’emplacement étant généralement celui où sont situées les antennes de communication, cette peinture claire pourrait laisser imaginer que la peinture foncée est plus absorbantes aux ondes et par conséquent peu adaptée pour une liaison avec la station de contrôle.
    Les performances du Lijian sont difficiles à cerner. Officiellement, il aurait un rayon d’action de 4’000km alors que les experts occidentaux lui donnent au plus dans les 200km! La vérité est peut-être entre les deux…

    Le Lijian a effectué son premier vol le 21 novembre 2013 et il devrait rester dans sa phase de développement au moins jusqu’en 2014-2015. Peu d’informations ont été publiées sur l’appareil, de même que sur son avenir : on ne sait pas s’il sera fabriqué en série ou s’il n’est construit que pour étudier cette configuration en vue de la mise au point d’un drone de combat plus aboutit.
    Il est prévu que la force aérienne et la marine de l'armée populaire de libération soient équipés dans les années prochaines de drones de combat furtifs de ce genre.


    Versions du programme AVIC 601-S:

    Tiannu: L’"Arbalète du Ciel" (Sky Crossbow) est le premier prototype mis au point dans le programme AVIC 601-S. Sa configuration est celle d’une aile volante, avec le fuselage noyé dans les ailes. Il est équipé de dérives en "V" et d’un train d’atterrissage tricycle entièrement escamotable. L’entrée d’air frontale, de forme triangulaire, ne possède pas de chicane permettant de cacher les aubes du réacteur. L’électricité nécessaire est fournie par un générateur fonctionnant grâce au moteur. Il est de petite taille avec une longueur et une envergure d’à peine plus de 2m pour un poids d’environ 19kg.

    Fengren: Le "Lame de vent" (Wing Blade) est construit peu après le Tiannu. D’une conception très proche, il s’en différencie par la présence d’ailerons en bouts d’aile, remplaçant les dérives en "V" du précédent.

    Yungong: Le prototype "Arc des nuages" (Cloud Bow) est la continuation du développement du Fengren. Il semble que les systèmes de commandes de vols mises au point sur ce dernier soient satisfaisantes et qu’il est désormais possible de se passer d’ailerons en bouts d’ailes. L’entrée d’air frontale est située un peu plus haut et semble être munie d’une bosse permettant de masque en partie les aubes du réacteur.

    Zhanying: L’"Aigle des nuages" (Warrior Eagle) est un prototype directement dérivé du Yungong, avec la même entrée d’air frontale triangulaire (munie d’un montant vertical) et un train d’atterrissage tricycle entièrement escamotable. La grande différence est qu’il est équipé d’ailes en flèche inversée. Beaucoup de rumeurs ont circulé sur l’industrialisation de l’appareil comme drone de reconnaissance, et même comme drone de combat. Les équipes qui le mettent au point ont jusque-là toujours insisté sur le fait que ce n’est qu’un prototype destiné à explorer le domaine de vol ouvert par cette configuration peu ordinaire. Il n’est toutefois pas exclu qu’un appareil de série muni d’ailes en flèche inversée soit par la suite fabriqué en série.

    Lijian : Le drone "Epée tranchante" (Sharp Sword), développé à partir de 2009 par le constructeur chinois Hongdu (AVIC) en collaboration avec SYADI et la SAU. Les équipes de recherche bénéficient des travaux des premiers projets AVIC 601-S et l’appareil effectue ses premiers essais au sol en décembre 2012. En mai 2013 les premières photos publiées du Lijian le montrent en forme d’aile volante, sans empennages, avec une entrée d’air frontale de forme triangulaire. Le propulseur devrait être un turboréacteur Shenyang WP7, dont la tuyère est en partie cachée sur les côtés par l’emplanture des ailes. Le train d’atterrissage, de type tricycle est entièrement escamotable et une longue soute ventrale est aménagée pour l’emport éventuel d’une charge offensive. Les différentes trappes sont découpées en dents de scie pour augmenter la furtivité.
    Son premier vol a été effectué le 21 novembre 2013 et il devrait rester en phase de développement jusqu’en 2014-2015. Il n’y a aucune annonce officielle permettant de savoir s’il restera au stade de prototype ou s’il est envisagé de le produire en série par la suite.

    Anjian : L‘"Epée sombre" (Dark Sword) a bénéficié des travaux effectués sur les précédents appareils pour son étude. La priorité a été plus portée sur la vitesse et la maniabilité que la furtivité. L’appareil devrait être en premier temps utilisé comme cible volante, en remplacement des Shenyang J-6 et Chengdu J-7, mais également pour la reconnaissance aérienne et éventuellement comme vecteur d’armes. Exposé pour la première fois en 2006 en Chine, puis à Paris, il se présente comme un drone au fuselage allongé et aplati. L’emplanture des ailes en flèche est noyée dans le fuselage, de même que les deux empennages canards à l’avant. Deux dérives, installées à l’arrière, permettent d’accroitre encore sa maniabilité, de même que deux ailerons situés sous le fuselage. L’Anjian n’est muni que d’un seul propulseur, dont l’entrée d’air est située sous le nez. L’objectif étant d’avoir un appareil capable de vitesse en haut-supersonique, voir en hypersonique, on peut imaginer que cela puisse être un statoréacteur, ou un propulseur proche. Par contre, sur les images, l’arrière de l’appareil est simplement réduit à un plan vertical, une configuration peu aérodynamique assez improbable pour un aéronef devant évoluer à ces vitesses. Il est par la suite présenté dans quelques manifestations internationales, mais plus aucune communication n’a été faite depuis plusieurs années. Certaines sources annoncent que le projet est arrêté pour des raisons de budget ou de problèmes techniques de développement, d’autres pensent que le programme continue de façon discrète et que l’Anjian sera le premier drone hypersonique produit en série…

    Bian-ti Wu-ren-ji : Cette version dévoilée en 2008 permet de valider un nouveau concept d’ailes à géométrie variable pour un appareil subsonique. Une envergure importante permet une meilleure portance et une plus grande stabilité à basse vitesse alors qu’il faudrait la réduire à plus haute vitesse pour en diminuer la traînée. La cellule de base est en forme d’aile volante proche du Lijian, mais avec des côtés du fuselage plats. L’entrée d’air frontale est de forme triangulaire et le train d’atterrissage tricycle est entièrement escamotable. Afin de modifier l’envergure de l’aile pour l’adapter aux besoins, il a été imaginé de la plier en "Z". Pour cela, chaque aile est munie de deux charnières : une proche de l’emplanture et l’autre à environ 20 à 25% de sa longueur. La première charnière, proche du fuselage, permet de plier l’aile vers le haut et la plaquer contre le fuselage dont elle épouse le côté, et la seconde permet de maintenir en permanence la partie extérieure de l’aile horizontale. Ce dispositif permet de passer d’ailes basses à grande envergure à ailes hautes d’une envergure environ 20 à 25% plus faible, en vol. Ce drone n’est pas sensé entrer en production, mais il permet d’étudier une nouvelle approche de la géométrie variable des ailes.



    Utilisateurs militaires :
    Chine : Au minimum un prototype du LiJian en cours d’essais au sein de la force aérienne de l'armée populaire de libération.


    Caractéristiques Tiannu:
    Longueur : 2,15m
    Envergure : 2,2m
    Hauteur : 0,6m
    Masse au décollage : 18,8kg
    Points d’attache extérieurs: 0

    Performances :
    Vitesse maximale : 150km/h
    Vitesse minimale : 70km/h

    Armement :
    Sans.

    *****************************************************

    Caractéristiques LiJian:
    Longueur : 10m
    Envergure : 14m
    Hauteur : 2,5m
    Charge utile : 2’000kg
    Points d’attache extérieurs: 0

    Moteurs :
    Un turboréacteur Shenyang WP7 de 8kN (3’900kgp) à sec et 56kN (5’750kgp) avec postcombustion.

    Performances :
    Rayon d’action : 130 – 4’000km
    Distance franchissable : 300 – 8’000km

    Armement :
    Bombes guidées de faible diamètre (par exemple CM-506) ou missiles air-sol en soute.


    Liens internet :
    http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1156

    http://sinodefence.com/chinese-military-aircraft/unmanned-aerial-vehicles/

    http://alert5.com/2013/11/21/photo-hongdu-lijian-stealth-uav-maiden-flight/

    http://theaviationist.com/tag/lijian/

    http://defense-update.com/20130518_lijian-sharp-sword-taxi.html#.VMYjYNLF92A

    http://www.aticourses.com/blog/index.php/tag/hongdu-aviation-industry-group/

    http://www.asian-defence.net/2013/05/chinese-stealth-drone-lijians-combat.html

    http://www.asian-defence.net/2013/12/russian-media-says-chinas-lijian-is.html

    http://www.flugrevue.de/militaerluftfahrt/uav/chinesischer-ucav-versuchstraeger-fliegt/538886

    http://chinadailymail.com/2013/05/13/taxi-test-of-chinas-first-unmanned-stealth-attack-aircraft/

    http://www.planobrazil.com/china-revela-o-seu-curioso-projeto-de-ucav/

    http://www.wantchinatimes.com/news-subclass-cnt.aspx?id=20141124000081&cid=1101

    http://www.unmanned.co.uk/autonomous-unmanned-vehicles/uav-data-specifications-fact-sheets/anjian-dark-sword-unmanned-aerial-vehicle-uav-specifications/
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par jericho le March 31, 2015, 1:13 p.m.
  • Concernant le Tiannu :

    Vitesse maximale : 50km/h
    Vitesse minimale : 70km/h

    Donc sa vitesse de décrochage est supérieure à sa vitesse maximale, c'est bien ça ? :mrgreen: ;)

    La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Donc sa vitesse de décrochage est supérieure à sa vitesse maximale, c'est bien ça ? :mrgreen: ;)
    Rhâââ zut, merci! J'avais louppé un " - " (Yï) … si tu crois que c'est facile de lire le chinois! :mrgreen:



    Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Lijian effectue des essais en vol… et pourrait entrer en service dès 2019.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Mouais attendons de voir
    "Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
      Lien   Revenir ici   Citer