Agaaryn Dovtolgoonoos Khamgaalakh Tsergiyn Komandlal Mongoli

  • Effectifs :


    :arrow: An-24 Coke - 4
    :arrow: An-26 Curl - 3
    :arrow: An-2 Colt - 10
    :arrow: Y-12 - 4
    :arrow: MiG-21 PFM/U Fishbed
    :arrow: Mi-24 V Hind - 4
    :arrow: Mi-8 Hip antichars - 14
    :arrow: Mi-8 Hip - 11
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Force aérienne de Mongolie - Agaaryn Dovtolgoonoos Khamgaalakh Tsergiyn Komandlal Mongoli


    :arrow: Antonov An-2 # 6
    :arrow: Antonov An-26 # 1

    :arrow: Airbus A-310-300 # 1
    :arrow: Boeing 737 # 1

    :arrow: Mil Mi-8 # 11
    :arrow: Mil Mi-171 # 2

    :arrow: Mil Mi-24 # 11

    Notes diverses :
    - le SIPRI indique que la livraison des Mil Mi-171, en 2008, est probablement liée à aide militaire russe.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par ciders le March 24, 2012, 11:20 p.m.
  • Quelques petites précisions au sujet des forces soviétiques présentes en Mongolie, à partir des années 1970.

    Pour renforcer ses positions face à la Chine, passée du statut d'Etat-frère à celui d'ennemi potentiel, l'Union Soviétique décida, en accord avec le gouvernement mongol, de déployer des forces terrestres et aériennes sur le territoire mongol. Dans le domaine terrestre, cette tâche incomba à la 39è Armée Mécanisée. Dans le domaine aérien, ce fut l'oeuvre du 44è Corps Aérien Composite (44-й смешанный авиационный корпус).

    Cette unité mixte rassemblait deux divisions aériennes :

    :arrow: la 29è Division de Chasse-Bombardement (29-я авиационная дивизия истребителей бомбардировщиков), officiellement activée en 1969 (quartier général à Oulan-Bator)
    :arrow: la 246è Division de Chasse (246-я истребительная авиационная дивизия), plus récente (1972), avec son quartier général à Choyr

    La 29è Division se composait de deux régiments aériens :
    :arrow: le 43è IBAP (43-й авиационный полк Севастопольский Краснознаменный ордена Кутузова истребителей бомбардировщиков), une prestigieuse unité activée en 1938 et décorée de l'Ordre du Drapeau Rouge. Ce régiment arriva en Mongolie depuis la base lettone de Tukums, avec des MiG-17. Elle fut rapidement convertie sur Su-7, puis sur Su-17 (1971). Au moment du retrait soviétique, elle alignait des Su-17M3/M4.
    :arrow: le 266è IBAP (266-й авиационный полк истребителей бомбардировщиков, devenue ensuite 266è APIB), une unité de chasse (IAP) activée en 1942 devenue à l'occasion de son arrivée en Mongolie une unité de chasse-bombardement. Egalement pourvue de MiG-17 (MiG-17P) à son arrivée d'Ukraine, elle fut pourvue de MiG-21 (séries PF et PFM, puis 21bis) et enfin de MiG-27.

    Le 43è IBAP fut affecté sur la base aérienne de Choibalsan, et le 266è IBAP à Nalayh.


    La 246è Division de Chasse se composait aussi de deux régiments aériens :
    :arrow: le 104è IAP (104-й истребительный авиационный полк), formé en 1969 en Ukraine occidentale puis envoyé à Manita en 1971. Elle reçut d'emblée des MiG-21PFM, puis des MiG-21bis (à partir de 1974)
    :arrow: le 126è IAP (104-й истребительный авиационный полк), formé en 1969 à Ivano-Frankovsk et envoyé à Choyr en 1971. D'abord pourvue de MiG-21PFM, cette unité fut dotée en 1975 de MiG-23M puis, en 1982, de MiG-23ML plus modernes.

    A ces quatre régiments, il faut rajouter au moins une unité héliportée, le 68è OVP (68-й отдельный вертолётный полк), déployé à Nalayh à partir de 1968. Cette unité de transport mit en oeuvre des Mil Mi-4, puis des Mil Mi-6 et Mi-8. Il semble aussi qu'elle reçut des Mi-24 d'attaque.


    En 1989, les deux régiments de la 29è Division furent rapatriés, ceux de la 246è étant dissous. Le 68è OVP connut le même sort en 1993.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La force aérienne mongole sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Une force aérienne qui ne fait pas vraiment parler d'elle sauf malheureusement lorsqu'elle perd un appareil, en l’occurrence un Mil Mi-8 lors d'un entrainement de nuit
    "Pro patria et humanitate"
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Force aérienne que je vais donc mettre à jour !
    Effectivement je serais bien incapable de te dire ce dont elle dispose !

    Petite demande de précision pour Ciders : Tu sais d'où sortent le B737 et l'A310? J'ai aucune trace d'eux nulle part (bon j'ai pas cherché très longtemps non plus)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ça date tout ça. Les sources ne sont des plus nombreuses.

    A priori, l'A310 serait un avion de la MIAT Mongolian Airlines (la compagnie nationale). Il aurait été brièvement utilisé entre 2011 et 2012 avant d'être rendu à la compagnie qui l'a revendu depuis à la compagnie iranienne Mahan Air.

    Et en fait, j'ai l'impression que pas mal de sources (notamment Global Security, Xairforces et Wikipedia) confondent les deux. Ce n'est pas totalement faux d'ailleurs puisque la MIAT est l'équivalent de l'Aeroflot soviétique et que l’État mongol possédant les avions civils et l'armée de l'air nationale, il peut tout à fait utiliser les appareils à sa guise.

    Ma conclusion : l'armée de l'air mongole a vraisemblablement utilisé temporairement au moins un Airbis A310-300 et peut-être un Boeing 737 (on parle aussi de deux à trois B727 anciennement utilisés par Korean Air). Mais tous ces appareils ne sont plus en service dans l'armée de l'air mongole. La MIAT disposait de son côté en avril 2015 de trois Boeing 737-800 et de deux Boeing 767-300ER.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ok merci beaucoup pour ces précisions :) je deteste ces forces aériennes qui mixent compagnies aériennes et moyens militaires, on comprend plus rien
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Dans ce cas, évite l'Amérique du Sud. :mrgreen:

    Par contre, je ne sais pas trop quels sont leurs moyens exacts. A priori, ils n'ont plus que des hélicoptères de combat et de transport. Même leurs Antonov sont parfois indiqués comme hors d'état de voler.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ahah l'Amérique du sud je m'y suis pas encore trop risqué !
    Pour les Mongoles j'ai noté 10 Mi-24V, 5 Mi-8T, 2 Mi-171E (en gros il n'y a que pour les deux derniers dont l'état est confirmé à 100%)
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ciders a écrit

    Dans ce cas, évite l'Amérique du Sud. :mrgreen:

    J'y pensais aussi. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'en connais un qui aurait parlé avec mépris d'aéroclub…

    https://twitter.com/Strike_Flanker/status/1196730443078475777


    La Russie vient de céder deux MiG-29UB à l'armée de l'air mongole. Ils sont arrivés aujourd'hui à Nalayh. C'est le début espéré d'une renaissance qui devrait se marquer par d'autres transferts (le lien parle de MiG-29 et de L-39).
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Comme toujours, je trouve le choix de partir sur des « gros » avions un peu curieux, surtout qu'ils ne doivent pas être de toute première fraîcheur. Des avions plus petits mais plus modernes auraient sûrement été plus adaptés (mais bon, à cheval donné on ne regarde pas les dents ^^). De plus, le MiG-29UB ne peut servir que comme avion d'entraînement, contrairement à d'autres biplaces.
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ce qui paraît logique en somme. Scramble évoque une formation déjà en cours de pilotes mongols à Armavir, donc sur Yak-130 ou L-39. Avoir des MiG-29UB semble aller dans le sens d'une formation avancée en Mongolie même (certainement avec des instructeurs russes) et vers un objectif de disposer d'un escadron de MiG-29.

    Après, faut voir ce que les Russes donnent d'un point de vue soutien et au niveau du prix. Le contrat doit être suffisamment intéressant pour que la Mongolie décide de relancer sa force aérienne. On pourrait éventuellement aller vers du MiG-35 si ça se valide financièrement.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer