E-10 MC2A

  • Prototype d’une version militaire polyvalente du Boeing 767 destinée aux missions de veille aérienne, de commandement, d’écoute et de guerre électronique.

    C’est en 2003 que la "MC2A team", composée de Northrop Grumman, Boeing et Raytheon, remporte un contrat d’un montant de 215 millions de dollars pour le développement d’un avion polyvalent multi-capteurs, avant le SDD (développement et démonstration du système). Le MC2A (Multi-Sensor Command and Control Aircraft) doit devenir le centre de contrôle de combat ultime à l’échelle du théâtre d’opération. Basé sur une cellule de Boeing 767-400ER, il est amené à remplacer, à terme, plusieurs avions américains en service basés sur des cellules de Boeing 707 (E-3 Sentry, E-8 Joint STARS et RC-135) et de Boeing 747 (E-4B). L’utilisation d’une cellule de biréacteur moderne permet une diminution des coûts d’utilisation, de maintenance et de formation des équipages et des équipes au sol.

    Dans l’accord entre les différents constructeurs, Northrop Grumman est responsable de la gestion globale du programme et de l’ingénierie et de l’intégration des systèmes, de la modification de l’intérieur de la cellule et des essais en vol opérationnels. Boeing doit effectuer les modifications majeures de la structure, les analyses de vol, les évaluations des performances et des tests de navigabilité. De plus, Boeing s’engage également à produire une cellule 767-400ER pour le banc d’essai E-10A dans le cadre d’un contrat séparé conclu avec le gouvernement américain. Les principales responsabilités de Raytheon comprennent l’installation des radars et des radômes, l’assistance technique, l’intégration des systèmes et les tests concernant la fonctionnalité de la défense antimissile de croisière.

    L’appareil est désigné E-10A, bien que la désignation M-10A "Multi-sensor " ait été envisagée. Mais en août 2003, l’idée d’intégrer des radars de recherche aérienne AESA et terrestre sur la même cellule est abandonnée suite aux interférences électroniques produites entre ces deux systèmes, de plus l’importante puissance requise pour leurs utilisations est également citée comme raison de cet abandon. L'US Air Force décide de planifier l'intégration de plusieurs flottes distinctes d’E-10 aux dispositifs radar et IMINT (IMagery INTelligence) par satellites et qui bénéficieront également, dans un premier temps, des moyens ELINT/SIGINT d’autres aéronefs.

    L’E-10A doit également être équipé du sous-système BMC2 (Battle Management Command and Control), développé par Lockheed-Martin, qui automatise le traitement des données des capteurs pour offrir une image de la zone de combat en temps réel, ce qui raccourci considérablement la durée de décision du capteur au tireur.

    Grâce à ces diverses capacités l’E-10A devrait être l'autorité centrale de commandement de toutes les forces aériennes, terrestres et navales sur un théâtre d’opération, ainsi que fonctionner comme centre de commandement pour les drones de combat.

    La capacité du MC2A doit être augmentée progressivement, chaque phase étant appelée "Spiral".
    - Spiral 1 : Programme d'intégration des technologies radar multi-plateformes (MP-RTIP) fournissant une capacité de défense contre les missiles de croisière et renforcerait le rôle du système de surveillance E-8 STARS. De plus, le système BMC2 doit lui permettre de commander les forces aériennes, terrestres et navales sur un théâtre de combat.
    - Spiral 2 : Une capacité AWACS qui permettra le remplacement des E-3 Sentry, probablement avec l’intégration du système à balayage électronique multi-rôles du Boeing Wedgetail.
    - Spiral 3 : une capacité SIGINT permettant le remplacement d’une large gamme d’aéronefs SIGINT / ELINT.

    La demande de budget pour l’exercice 2007 de l’USAF révèle une refonte du programme E-10, avec l’annulation du programme SDD et la mise au point d'un seul prototype, désormais désigné E-10A Technology Development Program (TDP). Cette phase TDP consiste à tester les différents systèmes d’abord dans un laboratoire d’intégration des systèmes ou directement en vol. Les principales technologies concernent le radar MP-RTIP de surveillance de grande zone (WAS - Wide-Area Surveillance), la vérification la capacité de défense antimissile de croisière (CMD) et sa capacité de gestion des différentes forces sur la zone de conflit.

    Le programme E-10 est finalement abandonné à la fin de l'exercice 2007, sous la pression des contraintes budgétaires et des priorités concurrentes. À ce moment-là, seules 5 technologies sont au point, sur les 18 à intégrer. L'USAF maintient néanmoins le financement pour certaines de ces technologies, comme le radar MP-RTIP qui a été installé par la suite sur certains drones RQ-4B Global Hawk 40, et qui pourrait également équiper d’autres appareils. Il sera beaucoup plus difficile d’équiper d’autres aéronefs avec le sous-système BMC2 qui a été conçu pour fonctionner avec un nouvel ensemble de systèmes qui devra également être intégré sur des avions plus anciens, entraînant d’importantes et coûteuses modifications.

    Boeing a conservé le prototype E-10 (767-400ER) à Paine Field à Everett, dans l'État de Washington, jusqu'à ce qu'il soit vendu à Bahreïn en janvier 2009 pour être converti en transport VIP.


    Versions :
    E-10 MC2A : Version militaire du Boeing 767, basée sur la cellule du 767-400ER, destinée aux missions de veille aérienne, de commandement, d’écoute et de guerre électronique.


    Utilisateurs militaires :
    Auncun.


    Caractéristiques :
    Equipage : 2 +techniciens de missions
    Longueur : 61,3m
    Envergure : 51,9m
    Hauteur : 16,8m
    Masse à vide : 103’872kg
    Masse maximale au décollage : 204’116kg
    Points d’attache : 0
    Moteurs : 2 réacteurs Pratt & Whitney PW4000-94 de 282kN (28’750kgp)

    Performances :
    Vitesse max haute altitude: 913km/h
    Vitesse de croisière : 851km/h
    Plafond opérationnel : 12’200m
    Endurance : 12h+
    Distance franchissable : 10’370km

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Northrop_Grumman_E-10_MC2A

    https://www.globalsecurity.org/intell/systems/e-10.htm

    https://www.secretprojects.co.uk/threads/northrop-grumman-boeing-e-10-mc2a-and-other-military-767-variants.14611/

    https://www.defenseindustrydaily.com/e10a-shes-dead-jim-03139/

    https://www.flightglobal.com/news/articles/northrop-grumman-wins-us-air-force-e-10a-surveillanc-211456/
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer