Nord-Aviation Nord 3202

Rappels

  • Catégorie : Avion d'entraînement de base
  • Constructeur : Nord-Aviation drapeau du pays
  • Premier vol : 22 juin 1954
  • Production : 104 appareils construits (cellules neuves)
Nord-Aviation Nord 3202

Historique

Le Nord 3202, dit aussi "Nord 3.2", fut conçu dans les années 1950 afin de répondre à une demande de l'ALAT. Celle-ci cherchait un remplaçant au SV.4, chargé d'accomplir des missions d'entraînement de base.

Celui-ci se présentait comme un avion biplace en tandem, l'élève devant et l'instructeur derrière. Le cockpit était fermé, le train d'atterrissage, classique, fixe, et fait plus rare, dit en porte-à-faux. C'était un monoplan à ailes basses et droites, cantilever. Son revêtement est mixte, métal et toile. Son hélice, au départ, est une bipale Ratier. A partir de 1965 elle fut remplacée par une tripale Hartzell.

Un premier prototype, le Nord 3200, fut propulsé par un Salmson 8AS04 de 240 cv. Il vola pour la première fois le 22 juin 1954 et fut suivi par un second prototype, le Nord 3201, motorisé lui avec un Regnier 4L22 de 170 cv. Ce dernier vola le 10 septembre 1954.

Une commande pour 100 exemplaires est passée le 6 mai 1957. Elle porte sur une première série de cinquante exemplaires, désignés Nord 3202. Ceux-ci sont motorisés avec un Potez 4D32 de 240 cv et dérivent du Nord 3200. Le Nord 3202 avait volé pour la première fois le 17 avril 1957. La deuxième série de 50 exemplaires concerne le Nord 3202B, doté d'un moteur Potez 4D34 de 260 cv. En définitive, ce sont 51 exemplaires de chaque qui sont construits.

Le premier Nord 3202 de série quitte l'usine en juillet 1959 et entre en service dans l'ALAT la même année. On est alors en pleine guerre d'Algérie et il devint le principal avion d'entraînement de l'ALAT, servant aussi à la voltige. Quelques exemplaires furent modifiés par Aérospatiale avec des ailerons plus grands, une masse plus légère, un nouveau train d'atterrissage plus léger, et une hélice à pas variable. Certains sont gréés en monoplace. Ils servirent au sein de la Patrouille de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre sous la désignation Nord 3202B1B, de 1962 à 1973. 10 exemplaires modifiés pour le vol aux instruments, en recevant un radio-compas, furent désignés Nord 3212.



102 exemplaires de série furent construits jusqu'en 1962, tous pour l'ALAT. Il commença à être remplacé dès 1973 et fut retiré du service en 1978, après 100 000 heures de vol. Il fut impliqué dans 3 accidents, tous mortels. Après leur carrière militaire, la plupart furent versés sur le marché civil. Certains exemplaires volent toujours, y compris aux Etats-Unis, et sont parfois remotorisés avec un Lycoming. Le musée du Bourget en possède 2 (un troisième fut détruit), le musée de l'ALAT un et l'amicale Jean-Baptiste Salis un.

Ancien pays utilisateur

  • France : cocardeALAT (102 exemplaires)

Versions

  • Nord-Aviation Nord 3200 : 1er prototype, moteur Salmson 8AS04 de 240 cv.
  • Nord-Aviation Nord 3201 : Second prototype, moteur Regnier 4L22 de 170 cv.
  • Nord-Aviation Nord 3202 : 1ere série de 51 exemplaires, moteur Potez 4D32 de 240 cv.
  • Nord-Aviation Nord 3202B : 2e série de 51 exemplaires, moteur Potez 4D34 de 260 cv.
  • Nord-Aviation Nord 3202B1B : Exemplaires modifiés pour la voltige.
  • Nord-Aviation Nord 3212 : 10 exemplaires modifiés pour l'entraînement au vol aux instruments.

Sur le forum…

  • Merci pour cette photo et pour le rectif stanak :hehe:
    ¤ Nicolas Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    C'est marrant, quand je clique sur la photo, j'obtiens un SF-5B(M). :D
    Tout pareil… :hehe: Mais ce devait être les premiers appareils furtifs: tu vois arriver un petit avion d'entrainement et BADOUM!!! :blesse:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein       "Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles."  Max Frisch
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est cela, oui… :mrgreen:

    Merci, c'est mieux comme ça. :D
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • parce que tu sais pas cliquer :bourre:
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer
  • C'est marrant, quand je clique sur la photo, j'obtiens un SF-5B(M). :D
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nord 3202 de 1960 basé à Niort
    Image
    Cognac 2013 (en contrejour)
    un 4e exemplaire photographié en état de vol
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 2 fois par stanak le Feb. 14, 2016, 12:27 p.m.
  • Nord 3202 B N° 59 - Saint Jean en Royans - 2012

    Image
    Dormez en paix, l'aéronavale veille
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Photos rajoutées !
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Nord 3202-B Master de 1957 appartenant à l'AJBS
    Image
    le Quiz aviation
      Lien   Revenir ici   Citer modifié par stanak le Feb. 14, 2016, 7:12 p.m.
  • Le Nord 3202 fut conçu dans les années 1950 afin de répondre à une demande de l'ALAT. Celle-ci cherchait un remplaçant au SV.4, chargé d'accomplir des missions d'entraînement de base.

    Celui-ci se présentait comme un avion biplace en tandem, l'élève devant et l'instructeur derrière. Le cockpit était fermé, le train d'atterrissage, classique, fixe, et fait plus rare, dit en porte-à-faux. C'était un monoplan à ailes basses et droites, cantilever. Son revêtement est mixte, métal et toile. Son hélice, au départ, est une bipale Ratier. A partir de 1965 elle fut remplacée par une tripale Hartzell.

    Un premier prototype, le Nord 3200, fut propulsé par un Salmson 8AS04 de 240 cv. Il vola pour la première fois le 22 juin 1954 et fut suivi par un second prototype, le Nord 3201, motorisé lui avec un Regnier 4L22 de 170 cv. Ce dernier vola le 10 septembre 1954.

    Une commande pour 100 exemplaires est passée le 6 mai 1957. Elle porte sur une première série de cinquante exemplaires, désignés Nord 3202. Ceux-ci sont motorisés avec un Potez 4D32 de 240 cv et dérivent du Nord 3200. Le Nord 3202 avait volé pour la première fois le 17 avril 1957. La deuxième série de 50 exemplaires concerne le Nord 3202B, doté d'un moteur Potez 4D34 de 260 cv.

    Le premier Nord 3202 de série quitte l'usine en juillet 1959 et entre en service dans l'ALAT la même année. On est alors en pleine guerre d'Algérie et il devint le principal avion d'entraînement de l'ALAT, servant aussi à la voltige. Quelques exemplaires furent modifiés par Aérospatiale avec des ailerons plus grands, une masse plus légère, un nouveau train d'atterrissage plus léger, et une hélice à pas variable. Certains sont gréés en monoplace. Ils servirent au sein de la Patrouille de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre sous la désignation Nord 3202B1B, de 1962 à 1973. 10 exemplaires modifiés pour le vol aux instruments, en recevant un radio-compas, furent désignés Nord 3212.

    102 exemplaires de série furent construits jusqu'en 1962, tous pour l'ALAT. Il commença à être remplacé dès 1973 et fut retiré du service en 1978, après 100 000 heures de vol. Il fut impliqué dans 3 accidents, tous mortels. Après leur carrière militaire, la plupart furent versés sur le marché civil. Certains exemplaires volent toujours, y compris aux Etats-Unis, et sont parfois remotorisés avec un Lycoming. Le musée du Bourget en possède 2 (un troisième fut détruit), le musée de l'ALAT un et l'amicale Jean-Baptiste Salis un.



    La fiche sur le site


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nord_3202


    http://www.matalat.fr/page91.html


    http://www.airbil.com/ajbs/musee/museepagehtml/Nord3202Html/Nord-3202-Historique.htm


    http://www.museehelico-alat.com/index.php?option=com_content&view=article&id=59:nord-3202&catid=38:aeronefs-alat&Itemid=72


    http://avions-de-la-guerre-d-algerie.over-blog.com/article-le-nord-aviation-3202-70586997.html


    http://www.escadrilledusouvenir.org/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=40&Itemid=62


    http://www.pyperpote.tonsite.biz/listinmae/index.php?option=com_content&view=article&id=529:nord-aviation-nord-3202-nd67-qaiaq&catid=35:les-reserves-du-musee-de-lair&Itemid=55


    http://www.pyperpote.tonsite.biz/listinmae/index.php?option=com_content&view=article&id=581:nord-aviation-nord-3202-nd42-f-majc-&catid=46:les-appareils-detruits&Itemid=56


    http://www.pyperpote.tonsite.biz/listinmae/index.php?option=com_content&view=article&id=337:nord-aviation-nord-3202-nd57&catid=35:les-reserves-du-musee-de-lair&Itemid=55


    http://tagazous.free.fr/affichage.php?appareil=Nord+3202


    http://en.wikipedia.org/wiki/Nord_3202
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer