Yakovlev Yak-14 (OTAN : Mare)

Rappels

  • Nom DoD (avant 1955) : Type 24
  • Catégorie : Planeur
  • Constructeur : Yakovlev drapeau du pays
  • Premier vol : juin 1948
  • Production : 415 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Lors de la seconde guerre mondiale, on expérimenta les planeurs d'assaut, avec plutôt plus de malheur que de bonheur soi-dit en passant. En URSS, les principaux planeurs furent le Gribovski G-11, l'Antonov A-7 et le Kolesnikov-Tsybin KC-20, qui allait lui-même mener au Ts-25.

En URSS, transporter facilement des véhicules blindés ou d'artillerie revêtait une importance toute particulière étant donnée sa doctrine offensive. En 1948, la force aérienne soviétique (plus exactement le corps des transports d'assaut) réclama un planeur d'assaut capable d'emporter 3500 kg de fret (autrement dit un véhicule blindé) ou 35 soldats. Malgré son inexpérience en la matière, Yakovlev fut particulièrement approché.

Les ingénieurs Yevgeniy G. Adler et Leonid L. Selyakov proposèrent le Yak-14, un planeur à ailes hautes, dont le fuselage métallique était de section rectangulaire. Ils s'inspirèrent d'un Go-242 capturé. Le nez glissait sur la droite, et la queue pivotait sur la gauche afin de transférer le fret. Les 2 pilotes prenaient place côte-à-côte dans un habitacle surélevé, décalé vers la gauche. Ils pouvaient communiquer par radio avec l'avion remorqueur (en général un Il-12). Le train d'atterrissage, tricycle, était fixe.

Le prototype effectua son vol inaugural en juin 1948, près d'Omsk. Les tests nécessitèrent d'apporter un certain nombre de modifications : élargir la dérive, agrandir les spoilers, augmenter la charge utile afin d'emporter un canon d'assaut ASU-57. Cela conduisit à la construction d'un deuxième prototype. Les tests d'acceptation se déroulèrent du 2 août au 17 septembre 1949. La production en série commença cette année et la mise en service en 1950. Une version avec une charge utile plus importante, le Yak-14M, apparut en 1951.

413 Yak-14 de série furent construits, certains à Chkalovsk et la majorité à Rostov-sur-le-Don. Il joua un rôle très important à l'époque, car il était le seul transport suffisamment grand pour éviter de désassembler les véhicules construits. Il fut même déployé au pôle Nord en 1950. En mars 1954, quatre d'entre eux survolèrent l'océan arctique afin de livrer des bulldozers.



3 exemplaires furent livrés à la Tchécoslovaquie sous la désignation NK-14, et furent utilisés de 1951 à 1955. Avec l'arrivée d'avions de transport lourds tels que l'An-12 et l'An-24, l'intérêt du planeur disparut et le Yak-14 fut retiré du service dans les années 1950.

Versions

  • Yakovlev NK-14 : Désignation des Yak-14 vendus à la Tchécoslovaquie.
  • Yakovlev Yak-14 : Version de base
  • Yakovlev Yak-14M : Version améliorée, introduite en 1951.

Sur le forum…

  • imagines toi les efforts sur-humains que je fait pour ne pas déraper sur mon propre site…
    http://portail-aviation.blogspot.com, le blog de l'actualité aéronautique commentée et décryptée
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je crois au contraire que nous allons le conserver, afin que nous puissions tous nous rappeler de quoi tu es capable.











    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • quand YAK na MARE, y'a Malabar. MA LA BAR ouééé

    dsl j'ai pas pu m'empêcher… :tsss:

    je modo peut supprimer
    http://portail-aviation.blogspot.com, le blog de l'actualité aéronautique commentée et décryptée
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Lors de la seconde guerre mondiale, on expérimenta les planeurs d'assaut, avec plutôt plus de malheur que de bonheur soi-dit en passant. En URSS, les principaux planeurs furent le Gribovski G-11, l'Antonov A-7 et le Kolesnikov-Tsybin KC-20, qui allait lui-même mener au Ts-25.

    En URSS, transporter facilement des véhicules blindés ou d'artillerie revêtait une importance toute particulière étant donnée sa doctrine offensive. En 1948, la force aérienne soviétique (plus exactement le corps des transports d'assaut) réclama un planeur d'assaut capable d'emporter 3500 kg de fret (autrement dit un véhicule blindé) ou 35 soldats. Malgré son inexpérience en la matière, Yakovlev fut particulièrement approché.

    Les ingénieurs Yevgeniy G. Adler et Leonid L. Selyakov proposèrent le Yak-14, un planeur à ailes hautes, dont le fuselage métallique était de section rectangulaire. Ils s'inspirèrent d'un Go-242 capturé. Le nez glissait sur la droite, et la queue pivotait sur la gauche afin de transférer le fret. Les 2 pilotes prenaient place côte-à-côte dans un habitacle surélevé, décalé vers la gauche. Ils pouvaient communiquer par radio avec l'avion remorqueur (en général un Il-12). Le train d'atterrissage, tricycle, était fixe.

    Le prototype effectua son vol inaugural en juin 1948, près d'Omsk. Les tests nécessitèrent d'apporter un certain nombre de modifications : élargir la dérive, agrandir les spoilers, augmenter la charge utile afin d'emporter un canon d'assaut ASU-57. Cela conduisit à la construction d'un deuxième prototype. Les tests d'acceptation se déroulèrent du 2 août au 17 septembre 1949. La production en série commença cette année et la mise en service en 1950. Une version avec une charge utile plus importante, le Yak-14M, apparut en 1951.

    413 Yak-14 de série furent construits, certains à Chkalovsk et la majorité à Rostov-sur-le-Don. Il joua un rôle très important à l'époque, car il était le seul transport suffisamment grand pour éviter de désassembler les véhicules construits. Il fut même déployé au pôle Nord en 1950. En mars 1954, quatre d'entre eux survolèrent l'océan arctique afin de livrer des bulldozers.

    3 exemplaires furent livrés à la Tchécoslovaquie sous la désignation NK-14, et furent utilisés de 1951 à 1955. Avec l'arrivée d'avions de transport lourds tels que l'An-12 et l'An-24, l'intérêt du planeur disparut et le Yak-14 fut retiré du service dans les années 1950.


    La fiche sur le site


    http://en.wikipedia.org/wiki/Yakovlev_Yak-14


    http://www.aviastar.org/air/russia/yak-14.php


    http://www.yak.ru/ENG/FIRM/HISTMOD/yak-14.php


    http://www.kamov.net/russian-aircraft/yakovlev-yak-14/
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer