Curtiss XP-55 Ascender

Rappels

  • Catégorie : Prototype
  • Constructeur : Curtiss drapeau du pays
  • Premier vol : 19 juillet 1943
  • Production : 3 appareils construits (cellules neuves)

Historique

Le 27 novembre 1939, l'USAAF lança le programme R40C pour un chasseur moderne, dont les performances, l'armement et la visibilité devait être nettement supérieures à celles des chasseurs contemporains. C'était surtout un programme expérimental destiné à encourager les constructeurs à tester des configurations inhabituelles. Il eut pour concurrents le Vultee XP-54, le Curtiss XP-55 et le Northrop XP-56.

Curtiss-Wright propose le CW-24 et reçoit le 22 juin 1940 un contrat pour des tests en soufflerie. Ces tests étant peu concluants, Curtiss décide de construire une maquette volante à l'échelle, le CW-24B. Celle-ci dispose d'un fuselage en tubes d'acier, d'ailes en bois, recouvert de toile, d'un train fixe et d'un moteur Menasco C68-5 de 275 hp.

Le 10 juillet 1942, Curtiss reçoit un contrat pour la production de 3 prototypes, désignés XP-55. Ceux-ci devaient recevoir un moteur X-1800, mais les retards pris dans son développement (il sera en effet annulé) ammène Curtiss à lui préféré un Allison V-1710 de 1000 hp, puis la version V-1710-95 de 1275 hp. L'armement d'origine prévoyait deux canons de 20 mm et deux mitrailleuses de 12,7 mm. Les deux canons seront remplacés par deux autres mitrailleuses.

Le XP-55 avait une configuration vraiment inhabituelle pour l'époque : des ailes en flèche couplées à des surfaces canards. Il disposait aussi d'une hélice propulsive, d'une double dérive et d'un train tricycle. L'hélice propulsive lui valu le surnom d'"Ass-ender". L'hélice en question était largable en cas d'évacuation du pilote.

Le XP-55 effectua son vol inaugural le 19 juillet 1943 entre les mains de J. Harvey Gray. La distance de décollage se révéla excessivement longue. Le 15 novembre 1943, lors de tests de décrochage, Gray perdit le contrôle de son appareil. Il parvint à sauter en parachute, mais l'appareil fut perdu.

Le second appareil vola le 9 janvier 1944. Malgré des modifications, il évita la zone de décrochage. Le 3e appareil, lui, vola le 25 avril 1944 et était armé de 4 mitrailleuses. Les problème de stabilité furent résolus en réduisant le débattement des surfaces canards et en augmentant la surface des gouvernes en bout d'ailes. Le 2e appareil fut mis au standard du 3e et subit des tests officiels du 16 septembre au 2 octobre 1944.



Les tests montrèrent que les performances n'étaient pas à la hauteur de ce qui était espéré. De fait, les chasseurs contemporains lui étaient supérieurs. Le 3e prototype fut perdu dans un accident le 27 mai 1945, lors d'un meeting devant 100000 personnes. Quand au deuxième, il est désormais exposé à l'Air Zoo à Kalamazoo, dans le Michigan. Il est prêté par le National Air and Space Museum. Une version à réacteur, le CW-24C, fut brièvement envisagée.

Versions

  • Curtiss CW-24 : Désignation constructeur du XP-55.
  • Curtiss XP-55 : Prototype, 3 exemplaires.

Sur le forum…

  • Ma propre version :

    Le 27 novembre 1939, l'USAAF lança le programme R40C pour un chasseur moderne, dont les performances, l'armement et la visibilité devait être nettement supérieures à celles des chasseurs contemporains. C'était surtout un programme expérimental destiné à encourager les constructeurs à tester des configurations inhabituelles. Il eut pour concurrents le Vultee XP-54, le Curtiss XP-55 et le Northrop XP-56.

    Curtiss-Wright propose le CW-24 et reçoit le 22 juin 1940 un contrat pour des tests en soufflerie. Ces tests étant peu concluants, Curtiss décide de construire une maquette volante à l'échelle, le CW-24B. Celle-ci dispose d'un fuselage en tubes d'acier, d'ailes en bois, recouvert de toile, d'un train fixe et d'un moteur Menasco C68-5 de 275 hp.

    Le 10 juillet 1942, Curtiss reçoit un contrat pour la production de 3 prototypes, désignés XP-55. Ceux-ci devaient recevoir un moteur X-1800, mais les retards pris dans son développement (il sera en effet annulé) ammène Curtiss à lui préféré un Allison V-1710 de 1000 hp, puis la version V-1710-95 de 1275 hp. L'armement d'origine prévoyait deux canons de 20 mm et deux mitrailleuses de 12,7 mm. Les deux canons seront remplacés par deux autres mitrailleuses.

    Le XP-55 avait une configuration vraiment inhabituelle pour l'époque : des ailes en flèche couplées à des surfaces canards. Il disposait aussi d'une hélice propulsive, d'une double dérive et d'un train tricycle. L'hélice propulsive lui valu le surnom d'"Ass-ender". L'hélice en question était largable en cas d'évacuation du pilote.

    Le XP-55 effectua son vol inaugural le 19 juillet 1943 entre les mains de J. Harvey Gray. La distance de décollage se révéla excessivement longue. Le 15 novembre 1943, lors de tests de décrochage, Gray perdit le contrôle de son appareil. Il parvint à sauter en parachute, mais l'appareil fut perdu.

    Le second appareil vola le 9 janvier 1944. Malgré des modifications, il évita la zone de décrochage. Le 3e appareil, lui, vola le 25 avril 1944 et était armé de 4 mitrailleuses. Les problème de stabilité furent résolus en réduisant le débattement des surfaces canards et en augmentant la surface des gouvernes en bout d'ailes. Le 2e appareil fut mis au standard du 3e et subit des tests officiels du 16 septembre au 2 octobre 1944.

    Les tests montrèrent que les performances n'étaient pas à la hauteur de ce qui était espéré. De fait, les chasseurs contemporains lui étaient supérieurs. Le 3e prototype fut perdu dans un accident le 27 mai 1945, lors d'un meeting devant 100000 personnes. Quand au deuxième, il est désormais exposé à l'Air Zoo à Kalamazoo, dans le Michigan. Il est prêté par le National Air and Space Museum. Une version à réacteur, le CW-24C, fut brièvement envisagée.


    La fiche sur le site


    http://les-avions-de-legende.e-monsite.com/pages/les-prototypes/les-prototypes-americains/curtiss-wright-xp55-ascender.html


    http://fandavion.free.fr/CurtissXP55.htm


    http://jn.passieux.free.fr/html/Xp55.php


    <!– l –><a class="postlink-local" href="http://forum.aviationsmilitaires.net/viewtopic.php?f=37&t=1779
    ">viewtopic.php?f=37&t=1779</a><!– l –>

    http://en.wikipedia.org/wiki/Curtiss-Wright_XP-55_Ascender


    http://www.warbirdsresourcegroup.org/URG/xp55ascender.html


    http://airandspace.si.edu/collections/artifact.cfm?id=A19600289000


    http://www.aviastar.org/air/usa/curtiss_p-55.php


    http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=496


    http://www.daveswarbirds.com/usplanes/aircraft/ascender.htm


    http://www.joebaugher.com/usaf_fighters/p55.html


    http://www.nationalmuseum.af.mil/factsheets/factsheet.asp?id=2259
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Bonjour Vigi
    Etude pour le P 55
    et bon week end
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Ce projet de Curtiss-Wright correspond à la demande R-40C de l'USAAF faite à différents constructeurs aéronautique de proposer de appareils non-conventionnels…un sorte de programme libre avec comme exigence une vitesse maximale de 850 km/h à 4 500 m d'altitude.
    Le XP-55 Ascender était un appareil à hélice propulsive avec des empennages canard et, sans empennage de direction, cette dernière était remplacé par deux petites gouvernes en extrémité de chaque voilure.
    Comme son concurrent le XP-54, l'Ascender devait être motorisé avec le Pratt & Whitney X-1800, ce projet de moteur étant abandonné, l'appareil fut équipé d'un Allison V-1710.

    Curtiss-Wright fabriqua trois prototypes de cet aéronef et, le premier vol eu lieu le 19 Juillet 1943.

    Le 15 Novembre 1943 durant un vol d'essais avec le premier prototype, le pilote de Curtiss Harvey Gray perdit le contrôle de l'appareil qui avait déjà révélé des comportements instables dû à ses empennages canard durant les vols précédents. Le pilote réussi à sauter en parachute avant que l'appareil ne s'écrase au sol.

    Le second prototype commença ses vols le 9 Janvier 1944, mais avec des restrictions tant que les problèmes de stabilités détecté sur le premier appareil ne serait pas résolu.
    Le troisième prototype commença ses vols le 25 Avril 1944, il fut équipé de l'armement de bord et c'est avec cet appareil que fut trouvé la solution aux soucis aérodynamique, une réduction du débattement des gouvernes canard et une augmentation de la taille des gouvernes en extrémités de voilure supprimèrent cette instabilité. Le second prototype reçu immédiatement ces modifications.

    Les performances du XP-55 étant décevantes, elle ne dépassait pas les performances moyennes des appareils en service de l'époque, l'USAAF ne maintint pas son intérêt pour cet appareil.
    Le troisième prototype fut détruit lors d'un show aérien le 27 Mai 1945 à Wright Field dans l'Ohio.
    Le second prototype et unique appareil restant est visible au Musée de l'Air Zoo à Kalamazoo, dans le Michigan.


    Le XP-55 Ascender en chiffres:

    Trois prototypes S/N:
    42-78845
    42-78846
    42-78847

    Equipage: un pilote

    Longueur: 9.0 m
    Envergure: 12.4 m
    Hauteur: 3.0 m
    Surface alaire: 21.83 m²
    Masse à vide: 2,882 kg
    Masse en charge: 3,497 kg
    Masse maximum au décollage: 3,600 kg

    Motorisation: 1× moteur Allison V-1710-95 de 1 275 cv
    Vitesse maximum: 628 km/h
    Plafond pratique: 10,500 m

    Armement
    4 mitrailleuses de 12,7 mm dans le nez.

    Sources:
    National Museum of USAF
    Wikipédia
      Lien   Revenir ici   Citer