Pitts Special

Rappels

  • Catégorie : Avion de voltige
  • Constructeur : Pitts drapeau du pays
  • Premier vol : septembre 1944

Historique

Le Pitts Special est un avion monomoteur de voltige et d’entrainement, biplan à ailes légèrement en flèche, muni d’un empennage conventionnel, d’un train d’atterrissage tricycle fixe, monoplace ou biplace selon la version.

C’est en 1943 que Curtiss Pitts commence l’étude d’un biplan léger de voltige. Désigné Pitts Special, le prototype effectue son premier vol en septembre 1944. Depuis lors, le design de l’appareil est régulièrement amélioré, mais les dernières versions encore en production actuellement restent très proches du modèle original.
L’avion est équipé d’un moteur à cylindres à plats entrainant une hélice bipale. Le poste de pilotage est situé derrière l’aile haute, le pilote étant protégé par une verrière constituée d’un pare-brise et d’une partie mobile glissant vers l’arrière. Les ailes biplans, en décalage positif, sont munies d’une rangée de mâts et sont légèrement en flèche. L’empennage est conventionnel, avec des empennages horizontaux et une dérive arrondis. Le train d’atterrissage est classique, les roues du train principal sont protégées par des carénages profilés.

Durant les années 1940-1950, les Pitts Special sont construits de façon quasiment artisanale et quelques appareils sont construits chaque année. Durant ces années, l’appareil gagne à la fois de nombreux trophées et une excellente réputation, grâce entre autre à des pilotes populaires comme Betty Skelton et Caro Bayley. Ce n’est qu’à partir de 1962 que des plans sont vendus pour une fabrication plus professionnelle de ces biplans.
Une version biplace effectue son premier vol en 1967, puis est certifié en 1971. Désigné S.2, sa principale différence est un deuxième poste derrière le pilote.

La plupart des appareils produits par Pitts portaient le dessin d’un putois et étaient surnommés "Stinkers" (puant). Par la suite, certaines versions du Special sont surnommées "Lil’ Stinkers", "Big Stinkers", "Super Stinkers" et même "Macho Stinkers".



Les S1, soit des monoplaces, sont équipés de moteurs Lycoming de quatre cylindres à plat d’une puissance allant jusqu’à 200cv environ, et l’envergure de leurs ailes est de 5,28 mètres.
Les S2, en général des biplaces, ont des moteurs à cylindres à plat ou en étoile pouvant aller jusqu’à 450cv et leur envergure est de 6,1 mètre.

En 2005, lorsqu’il est décédé à 89 ans, Curtiss Pitts travaillait encore sur l’intégration du moteur russe Vedeneyev M14P de 400cv du Sukhoï Su-26 sur le prototype de son Pitts Special Model 14.

Si de nombreux exemplaires ont été construits en kits par des amateurs selon les plans officiels, depuis 1962 diverses entreprises ont également construit cet appareil, et de nos jours c’est la société américaine Aviat qui détient les droits de production. L’entreprise Steen Aero Lab, quant à elle, fourni les pièces détachées pour le monter soi-même.
Durant longtemps, le Pitts Special a régné sur les concours et autres championnats de voltige aérienne, jusqu’à l’arrivée de la génération des CAP-20 et Yak-50 au milieu des années 1970.
De nos jours encore, les Pitts Special gagnent régulièrement des trophées dans leur catégorie et certains records du monde sont encore détenus sur ce type d’appareil. Trois pays en ont utilisé dans leurs forces aériennes en tant qu’avion de voltige pour leurs patrouilles acrobatiques officielles : le Chili, la Jordanie et le Venezuela.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Anciens pays utilisateurs

Versions

  • Aerotek S-1S : Version monoplace d’usine.
  • Aerotek S-2A : Version biplace construite en série par Aerotek.
  • Aerotek-Aviat S-1T : Version monoplace d’usine.
  • Aerotek-Aviat S-2B : Version biplace construite en série par Aerotek.
  • Aviat S-2C : Version améliorée du S-2B construite en série par Aviat Aircraft.
  • Aviat S-2S : Version monoplace du S-2B.
  • Kimball Raptor : Version monoplan du Model 12, équipée du moteur russe en étoile Vedeneyev M14P de 360cv, et mise sur le marché par Jim Kimball Enterprises.
  • Pitts Model 12 : Version spéciale équipée du moteur russe en étoile Vedeneyev M14P de 360cv équipant le Su-26.
  • Pitts Model 13 : Projet de coupé monoplan.
  • Pitts S-1 : Monoplace dont seules les ailes inférieures sont équipées d’ailerons. Deux appareils construits, nommés "Specialand" et " Lil’ Stinkers".
  • Pitts S-1-11B Super Stinkers : Version monoplace spéciale.
  • Pitts S-1A : Version de base construite en petite série, entre autres par Curtiss Pitts.
  • Pitts S-1B : Version proche du S-1A, pas ou très peu d’appareils construits.
  • Pitts S-1C : Version monoplace à construire sur plans.
  • Pitts S-1D : Version monoplace à construire sur plans. Semblable au S1C, mais ses ailes sont munies de quatre ailerons.
  • Pitts S-1E : Version monoplace vendus en kit et dont les pièces sont produites en usine. Identique au S-1S avec des ailes au profil symétrique, environ 65 produits.
  • Pitts S-1F : Version monoplace à construire sur plans.
  • Pitts S-2 : Version de base biplace en tandem motorisée par un Lycoming AEIO-360-B4A de 149kW (202cv).
  • Pitts S-2E : Version en kit du S-2A.
  • Pitts S-2SE : Version en kit du S-2S.
  • Samson Big Pitts : Exemplaire modifié pour les spectacles aériens. Il est motorisé par un Pratt & Whitney R-985 de 336kW (456cv).
  • Steen Aero Lab Model 14 : Nouvelle conception d’un biplace étudiée par Steen Aero Lab, équipée d’un moteur en étoile de 400cv.
  • Steen Aero Lab Model 15 : Version présentée par Steen Aero Lab comme avion léger sportif monoplan.
  • Steen Aero Lab S-1SS : Version monoplace construite sur plans.

Sur le forum…

  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci Clansman!
    Visiblement, tu n'as pas eu trop de mal à trouver des illustrations. :D
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le Pitts Special est un avion monomoteur de voltige et d’entrainement, biplan à ailes légèrement en flèche, muni d’un empennage conventionnel, d’un train d’atterrissage tricycle fixe, monoplace ou biplace selon la version.

    C’est en 1943 que Curtiss Pitts commence l’étude d’un biplan léger de voltige. Désigné Pitts Special, le prototype effectue son premier vol en septembre 1944. Depuis lors, le design de l’appareil est régulièrement amélioré, mais les dernières versions encore en production actuellement restent très proches du modèle original.
    L’avion est équipé d’un moteur à cylindres à plats entrainant une hélice bipale. Le poste de pilotage est situé derrière l’aile haute, le pilote étant protégé par une verrière constituée d’un pare-brise et d’une partie mobile glissant vers l’arrière. Les ailes biplans, en décalage positif, sont munies d’une rangée de mâts et sont légèrement en flèche. L’empennage est conventionnel, avec des empennages horizontaux et une dérive arrondis. Le train d’atterrissage est classique, les roues du train principal sont protégées par des carénages profilés.

    Durant les années 1940-1950, les Pitts Special sont construits de façon quasiment artisanale et quelques appareils sont construits chaque année. Durant ces années, l’appareil gagne à la fois de nombreux trophées et une excellente réputation, grâce entre autre à des pilotes populaires comme Betty Skelton et Caro Bayley. Ce n’est qu’à partir de 1962 que des plans sont vendus pour une fabrication plus professionnelle de ces biplans.
    Une version biplace effectue son premier vol en 1967, puis est certifié en 1971. Désigné S.2, sa principale différence est un deuxième poste derrière le pilote.

    La plupart des appareils produits par Pitts portaient le dessin d’un putois et étaient surnommés "Stinkers" (puant). Par la suite, certaines versions du Special sont surnommées "Lil’ Stinkers", "Big Stinkers", "Super Stinkers" et même "Macho Stinkers".

    Les S1, soit des monoplaces, sont équipés de moteurs Lycoming de quatre cylindres à plat d’une puissance allant jusqu’à 200cv environ, et l’envergure de leurs ailes est de 5,28 mètres.
    Les S2, en général des biplaces, ont des moteurs à cylindres à plat ou en étoile pouvant aller jusqu’à 450cv et leur envergure est de 6,1 mètre.

    En 2005, lorsqu’il est décédé à 89 ans, Curtiss Pitts travaillait encore sur l’intégration du moteur russe Vedeneyev M14P de 400cv du Sukhoï Su-26 sur le prototype de son Pitts Special Model 14.

    Si de nombreux exemplaires ont été construits en kits par des amateurs selon les plans officiels, depuis 1962 diverses entreprises ont également construit cet appareil, et de nos jours c’est la société américaine Aviat qui détient les droits de production. L’entreprise Steen Aero Lab, quant à elle, fourni les pièces détachées pour le monter soi-même.
    Durant longtemps, le Pitts Special a régné sur les concours et autres championnats de voltige aérienne, jusqu’à l’arrivée de la génération des CAP-20 et Yak-50 au milieu des années 1970.
    De nos jours encore, les Pitts Special gagnent régulièrement des trophées dans leur catégorie et certains records du monde sont encore détenus sur ce type d’appareil. Trois pays en ont utilisé dans leurs forces aériennes en tant qu’avion de voltige pour leurs patrouilles acrobatiques officielles : le Chili, la Jordanie et le Venezuela.


    Versions :
    S-1 : Monoplace dont seules les ailes inférieures sont équipées d’ailerons. Deux appareils construits, nommés "Specialand" et " Lil’ Stinkers".

    S-1A : Version de base construite en petite série, entre autres par Curtiss Pitts.

    S-1B : Version proche du S-1A, pas ou très peu d’appareils construits.

    S-1C : Version monoplace à construire sur plans dont seules les ailes inférieures sont équipées d’ailerons. Les moteurs disponibles, qui développent entre 85 et 180cv, entrainent une hélice bipale à pas fixe. Premier vol en 1960, le S-1C est encore disponible auprès de Steen Aero Lab.

    S-1D : Version monoplace à construire sur plans. Semblable au S1C, mais ses ailes sont munies de quatre ailerons.

    S-1E : Version monoplace vendus en kit et dont les pièces sont produites en usine. Identique au S-1S avec des ailes au profil symétrique, environ 65 produits.

    S-1F : Version monoplace à construire sur plans. Elle est munie d’ailes Falcon aux saumons droits et aux ailerons agrandis de 25%. Le moteur Monty Barrett de 149kW (203cv) entraine une hélice bipale à pas variable.

    S-1S : Version monoplace d’usine, mais peut également être construite sur plans. Cette version est équipée d’ailes aux extrémités arrondies, au profil symétrique, et munies de quatre ailerons. Le moteur Lycoming AEIO-360-B4A de 134 (180cv) entraine une hélice bipale à pas fixe. 61 exemplaires construits en usine par Aerotek.

    S-1SS : Version monoplace construite sur plans. Cette version est équipée d’ailes au profil symétrique munies de quatre ailerons agrandis et d’un moteur d’une puissance de 134 à 149kW (180 à 200cv) entrainant une hélice bipale à pas fixe. Disponible auprès de Steen Aero Lab, cette version à un taux de roulis de 300°/seconde.

    S-1T : Version monoplace d’usine, munie d’ailes au profil symétrique comportant quatre ailerons et d’un moteur Lycoming AEIO-360-A1E de 149kW (203cv) entrainant une hélice bipale à pas variable. L’aile supérieure est déplacée vers l’avant pour améliorer l’équilibre. 64 exemplaires construits par Aerotek depuis 2008, cet appareil est également disponible auprès d’Aviat Aircraft.

    S-1-11B "Super Stinkers" : Version monoplace spéciale produite en usine, mais qui peut également être construite sur plans, équipée d’un moteur Lycoming de plus de 300cv entrainant une hélice tripale à pas variable. Son taux de roulis est supérieur à 300°/seconde et sa vitesse ascensionnelle est de 15,3m/s.

    S-2 : Version de base biplace en tandem motorisée par un Lycoming AEIO-360-B4A de 149kW (202cv).

    S-2A : Version biplace construite en série par Aerotek. Elle est équipée d’ailes au profil symétrique comportant quatre ailerons et son moteur Lycoming AEIO-360-A1A ou A-1E de 149kW (203cv) entraine une hélice bipale à pas variable. Les derniers appareils ont un cockpit légèrement plus larges et un train d’atterrissage rallongé. 259 exemplaires construits.

    S-2B : Version biplace construite en série par Aerotek. Son fuselage est élargi, le train d’atterrissage et les ailes sont avancés. Ces dernières sont munies de quatre ailerons, et le moteur Lycoming AEIO-540-D4A5 de 194kW (263cv) entraine une hélice bipale ou tripale. 196 exemplaires construits, mais il n’est plus produit. Par contre, il reste disponible auprès d’Aviat Aircraft.

    S-2C : Version améliorée du S-2B construite en série par Aviat Aircraft. La dérive est agrandie et son moteur Lycoming de 194kW (263cv) entraine une hélice tripale à vitesse constante. Il est certifié pour des facteurs de charge de +6 à -5G. En production depuis 2008, plus de 196 exemplaires construits.

    S-2E : Version en kit du S-2A.

    S-2S : Version monoplace du S-2B, munie de deux réservoirs de carburants et d’un fuselage raccourci de 35 cm. La motorisation est assurée par un Lycoming AEIO-540-D4A5 de 194kW (263cv). L’envergure reste à 6,10 mètres comme pour les autres S-2 biplaces. 17 exemplaires ont été construits, il n’est plus produit, mais il reste disponible auprès d’Aviat Aircraft.

    S-2SE : Version en kit du S-2S.

    Model 12 : Version spéciale équipée du moteur russe en étoile Vedeneyev M14P de 360cv équipant le Su-26.

    Model 13 : Projet de coupé monoplan.

    Model 14 : Nouvelle conception d’un biplace étudiée par Steen Aero Lab, équipée d’un moteur en étoile de 400cv.

    Model 15 : Version présentée par Steen Aero Lab comme avion léger sportif monoplan.

    Raptor : Version monoplan du Model 12, équipée du moteur russe en étoile Vedeneyev M14P de 360cv, et mise sur le marché par Jim Kimball Enterprises.

    Samson "Big Pitts": Exemplaire modifié pour les spectacles aériens. Il est motorisé par un Pratt & Whitney R-985 de 336kW (456cv).


    Utilisateurs militaires :
    Chili : 1 S-1S et 4 S-2A utilisés par la formation de voltige Halcones de la force aérienne chilienne de 1981 à 1990.

    Jordanie : 4 S-2A utilisés par la formation de voltige Royal Jordanian Falcons de la force aérienne jordanienne entre 1976 en 1992.

    Venezuela : 3 Pitts Special utilisés par la formation de voltige Los Halcones de la force aérienne vénézuélienne de 1980 à 1988.


    Caractéristiques S-1S :
    Equipage : 1
    Passagers : 0
    Longueur : 4,75m
    Envergure : 5,28m
    Hauteur : 2,02m
    Surface alaire : 9,15m2
    Masse à vide : 386kg
    Masse maximale au décollage : 522kg
    Charge utile : 136kg
    Points d’attache : 0

    Moteurs :
    Un Lycoming AEIO-360-B4A à six cylindres à plat refroidis à air de 134kW (180cv).

    Performances :
    Vitesse max : 282km/h
    Vitesse de croisière : 250km/h
    Vitesse ascensionnelle : 13,2m/s
    Vitesse de décrochage : 100km/h
    Distance franchissable : 483km
    Facteurs de charge limite : +6 /-5 G

    Armement :
    Sans.

    * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

    Caractéristiques S-2B :
    Equipage : 1
    Passagers : 1
    Longueur : 5,71m
    Envergure : 6,10m
    Hauteur : 2,02m
    Surface alaire : 11,6m2
    Masse à vide : 521kg
    Masse maximale au décollage : 737kg
    Points d’attache : 0

    Moteurs :
    Un Textron Lycoming AEIO-540-D4A5 à six cylindres à plat refroidis à air de 194kW (262cv).


    Performances :
    Vitesse max : 338km/h
    Vitesse de croisière : 282km/h
    Vitesse ascensionnelle : 13,7m/s
    Vitesse de décrochage : 97km/h
    Plafond opérationnel : 6’400m
    Distance franchissable : 513km
    Facteurs de charge limite : +6 /-5 G

    Armement :
    Sans.


    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Pitts_Special

    http://aviataircraft.com/pitts_2013.html

    http://aviataircraft.com/pspecs_2103.html

    http://aviataircraft.com/pperformance_2013.html

    http://www.steenaero.com/pittss1/

    http://www.steenaero.com/pittss1/history.cfm

    http://www.steenaero.com/pittss1/specifications.cfm

    http://www.pilotfriend.com/aircraft%20performance/Pitts%20S2C.htm

    http://www.flyingmag.com/aerobatic/i-learned-about-flying-first-fright-pitts-special

    http://museeaec.techno-science.ca/fr/collections-recherche/artefact-pitts-special-s-2a.php


    Soit une petite fiche légère et pleine d'arabesques dans ce ciel ensoleillé d'un dimanche de mi-août…
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer