Yakovlev Yak-27 (OTAN : Mangrove)

Rappels

Historique

À l'origine, le Yak-121 devait être un chasseur (d'où la dénomination en nombre impair, ainsi que le veut une ordonnance de Staline) amené à remplacer les Yak-25 « Flashlight ». Deux versions étaient prévues, le Yak-27 armé de deux canons et le Yak-27K armé de missiles K-8. Malgré un bon comportement à haute altitude, ses performances restaient inférieures à celle de son concurrent Sukhoï Su-9 « Fishpot » et il ne fut jamais mis en production.

Un premier dérivé suite à cet échec fut le Yak-27V, avec un booster Dushkin S-155 pour les interceptions à haute altitude. À nouveau, l'appareil fut abandonné, cette fois à cause du booster.

Malgré ces échecs, Yakovlev présenta le Yak-27R de reconnaissance, reconnaissable à son nez vitré pour un observateur. Cette version fut enfin produite en série, avec environ 180 exemplaires sortis de l'usine n° 292 de Saratov.


Texte de D9Pouces, avec son aimable autorisation.

Ancien pays utilisateur

Versions

  • Yakovlev Yak-27 : Intercepteur armé de deux canons de 30 mm, jamais produit.
  • Yakovlev Yak-27F : Un exemplaire de Yak-27R avec des caméras TV à l'arrière du fuselage
  • Yakovlev Yak-27K : Projet de Yak-27 armé de deux missiles K-8
  • Yakovlev Yak-27LSh : Un seul Yak-27R modifié avec un ski sous le fuselage à la place du train classique
  • Yakovlev Yak-27R : Version de reconnaissance, environ 180 exemplaires.
  • Yakovlev Yak-27RN : Autre version du Yak-27R, peu de choses sont connues à son sujet
  • Yakovlev Yak-27V : Projet d'intercepteur à haute altitude, avec booster Dushkin S-155. Un exemplaire à partir du Yak-121.
  • Yakovlev Yak-121 : Premier prototype de la famille Yak-27. Un seul exemplaire construit

Sur le forum…

  • yak 27
      Lien   Revenir ici   Citer
  • yak 122
      Lien   Revenir ici   Citer
  • yak 27
      Lien   Revenir ici   Citer
  • une photo yak 121
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Un 3 vues
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Dur de trouver beaucoup d'infos sur cet autre dérivé du Yak-25, même s'il a servi pendant une bonne dizaine d'années dans la VVS.

    À l'origine, le Yak-121 devait être un chasseur (d'où la dénomination en nombre impair, ainsi que le veut une ordonnance de Staline) amené à remplacer les Yak-25 « Flashlight ». Deux versions étaient prévues, le Yak-27 armé de deux canons et le Yak-27K armé de missiles K-8. Malgré un bon comportement à haute altitude, ses performances restaient inférieures à celle de son concurrent Sukhoï Su-9 « Fishpot » et il ne fut jamais mis en production.

    Un premier dérivé suite à cet échec fut le Yak-27V, avec un booster Dushkin S-155 pour les interceptions à haute altitude. À nouveau, l'appareil fut abandonné, cette fois à cause du booster.

    Malgré ces échecs, Yakovlev présenta le Yak-27R de reconnaissance, reconnaissable à son nez vitré pour un observateur. Cette version fut enfin produite en série, avec environ 180 exemplaires sortis de l'usine n° 292 de Saratov.


    Yak-27R :
    Équipage : 2
    Envergure : 11,82 m (38,78 ft)
    Longueur : 18,55 m (60,86 ft)
    Masse maxi au décollage : 13 600 kg (29 983 lbs)
    Vitesse maximale HA : 1 285 km/h (798 mph, 694 kts)
    Plafond opérationnel : 16 500 m (54 134 ft)
    Distance franchissable : 2 210 km (1 373 mi, 1 193 nm)
    2 Tumansky RD-9F (2 x 3 600 kgp (35,3 kN, 7 937 lbf))
    Canon NR-23 de 23 mm
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer