Boeing-SAAB T-7A (ÉU : Red Hawk)

Rappels

  • É.U. : Red Hawk
  • Catégorie : Avion d'entraînement avancé
  • Constructeur : Boeing drapeau du pays SAAB drapeau du pays
  • Premier vol : 20 décembre 2016
  • Production : 2 appareils construits (cellules neuves)
Boeing-SAAB T-7A (ÉU : Red Hawk)

Historique

À partir de 2003, l’AETC (Air Education and Training Command) de l’USAF détermine les exigences qui serviront à choisir un remplaçant à l’avion d’entrainement avancé T-38 Talon. Il est prévu d’acheter environ 350 appareils pour remplacer le T-38, mais il n’est pas exclu que d’autres avions soient commandés pour d’autres utilisations, ce qui pourrait porter l’achat à plus de 1’000 exemplaires. À l’origine prévue pour 2020, son entrée en service est ensuite repoussée vers les exercices 2023-2024 pour permettre de financer d’autres programmes jugés plus urgents. L’USAF publie les exigences du programme T-X le 20 mars 2015 et une demande officielle de propositions le 30 décembre 2016.

Les sept concurrents présentés sont des aéronefs déjà existants ou de nouvelles conceptions : le Leonardo/Raytheon T-100, le KAI/Lockheed Martin T-50 Golden Eagle, le Sierra Nevada Corp/TAI Freedom, le Stavatti Javelin, le Textron AirLand Scorpion, le Northrop Grumman/BAE Systems Hawk T2/128 et le Boeing/SAAB T-X.

Le 22 août 2016, Boeing révèle publiquement les premières images du T-X, un monoréacteur bidérive. Le prototype est quant à lui présenté le 13 septembre suivant. Cet appareil est muni d’un cockpit biplace en tandem, les deux occupants sont assis sur des sièges éjectables. Les ailes en position médiane-haute sont prolongées vers l’avant par des apex d’assez grande taille sous lesquels sont situées les entrées d’air qui alimentent le réacteur General Electric F404. Les dérives, penchées vers l’extérieur, sont situées entre les ailes et l’empennage horizontal en flèche, comme sur le F/A-18. Le train d’atterrissage tricycle s’escamote dans le fuselage. S’il est sélectionné, des points d’emport sous les ailes et le fuselage seront probablement installés pour permettre l’entrainement au tir ou des missions d’attaque au sol.

Le premier vol est effectué le 20 décembre 2016. Le second prototype prend l’air le 24 avril 2017. Le 26 juin de la même année. Boeing présente les résultats enregistrés durant les essais en vol, soit deux jours avant la date limite prévue. En septembre 2017, Boeing et SAAB précisent qu’en cas de qualification, les T-X seront à plus de 90% construits aux USA, y compris les éléments provenant du constructeur suédois comme la partie centrale et arrière du fuselage.

Le 27 septembre 2018, l’USAF choisit le Boeing-SAAB T-X pour former ses pilotes. Cette commande devrait, à terme, correspondre à 350 appareils pour un montant estimé à près de 9,2 milliards de dollars. C’est Boeing qui devra répartir les commandes auprès de ses fournisseurs, y compris le suédois Saab, ce qui correspondrait à près de 17.000 emplois dans 34 états.

En septembre 2019, l'appareil est désigné officiellement T-7A Red Hawk, en souvenir du groupe d'aviateurs afro-américains Tuskegee Airmen qui se distinguèrent durant la seconde guerre mondiale et dont les avions étaient reconnaissables à leurs dérives peintes en rouge.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions

  • Boeing-SAAB T-7A (ÉU : Red Hawk) : Désignation officielle des appareils de la première série.
  • Boeing-SAAB T-X : Prototypes, 2 exemplaires.

Sur le forum…

  • Ils auraient dû prendre le 737Max comme base : ils en auraient tout un stock d'avance comme ça :D
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Le T-X est redésigné T-7A "Red Hawk"
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • ciders a écrit

    Il est laid. On dirait un prototype des années 1950 avec un nez effilé et surdimensionné.

    #jugementobjectif
    Ah, bon :oops: … je ne donnerai pas mon avis alors… :mrgreen:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il est laid. On dirait un prototype des années 1950 avec un nez effilé et surdimensionné.

    #jugementobjectif
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • J'aurais également parié sur le T-100 d'Aermacchi… puis ça aurait été rigolo que les Américains achètent un avion d'origine russe :bonnet:

    Cela dit, on aurait pu deviner pour des raisons politiques (c'est toujours plus facile a posteriori :oui: ) : les États-Unis veulent conserver deux fabricants de chasseurs (Boeing et Lockheed), et pour cela, il faut leur fournir du grain à moudre. Lockheed est bien occupé avec le F-35 mais Boeing n'a plus rien sur sa feuille de route, au-delà des F-15 et F-18. Il fallait donc lui trouver quelque chose…

    Mais bon, à part ça, l'appareil semble pas mal quand même :)
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Je pensais que ça serait soit le T-50 soit le T-100 qui seraient sélectionnés, je pensais pas du tout à lui…
    Je pense qu'on aurait été plusieurs à perdre le paris. :D
    Mais c'est vrai que parmi ceux qui ont été conçus spécifiquement pour les besoins de l'USAF (avec le Sierra Nevada Corp/TAI Freedom et le Stavatti Javelin?), c'est probablement la candidature la plus "solide".
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site

    Pas encore de photos libres de droit mais je pense que ça tardera plus. Une vidéo en patientant.

    La version du F404 est bien le GE-402, c'est confirmé.

    J'ai pensé que c'était urgent de la mettre en ligne. :mrgreen:
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je pensais que ça serait soit le T-50 soit le T-100 qui seraient sélectionnés, je pensais pas du tout à lui…
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Une petite fiche du Boeing/Saab T-X qui vient de remporter le contrat de remplacement des T-38 Talon de l'USAF ? :D



    Prototype d’avion d’entrainement avancé américano-suédois des années 2010.

    À partir de 2003, l’AETC (Air Education and Training Command) de l’USAF détermine les exigences qui serviront à choisir un remplaçant à l’avion d’entrainement avancé T-38 Talon. Il est prévu d’acheter environ 350 appareils pour remplacer le T-38, mais il n’est pas exclu que d’autres avions soient commandés pour d’autres utilisations, ce qui pourrait porter l’achat à plus de 1’000 exemplaires. À l’origine prévue pour 2020, son entrée en service est ensuite repoussée vers les exercices 2023-2024 pour permettre de financer d’autres programmes jugés plus urgents. L’USAF publie les exigences du programme T-X le 20 mars 2015 et une demande officielle de propositions le 30 décembre 2016.

    Les sept concurrents présentés sont des aéronefs déjà existants ou de nouvelles conceptions : le Leonardo/Raytheon T-100, le KAI/Lockheed Martin T-50 Golden Eagle, le Sierra Nevada Corp/TAI Freedom, le Stavatti Javelin, le Textron AirLand Scorpion, le Northrop Grumman/BAE Systems Hawk T2/128 et le Boeing/SAAB T-X.

    Le 22 août 2016, Boeing révèle publiquement les premières images du T-X, un monoréacteur bidérive. Le prototype est quant à lui présenté le 13 septembre suivant. Cet appareil est muni d’un cockpit biplace en tandem, les deux occupants sont assis sur des sièges éjectables. Les ailes en position médiane-haute sont prolongées vers l’avant par des apex d’assez grande taille sous lesquels sont situées les entrées d’air qui alimentent le réacteur General Electric F404. Les dérives, penchées vers l’extérieur, sont situées entre les ailes et l’empennage horizontal en flèche, comme sur le F/A-18. Le train d’atterrissage tricycle s’escamote dans le fuselage. S’il est sélectionné, des points d’emport sous les ailes et le fuselage seront probablement installés pour permettre l’entrainement au tir ou des missions d’attaque au sol.

    Le premier vol est effectué le 20 décembre 2016. Le second prototype prend l’air le 24 avril 2017. Le 26 juin de la même année. Boeing présente les résultats enregistrés durant les essais en vol, soit deux jours avant la date limite prévue. En septembre 2017, Boeing et SAAB précisent qu’en cas de qualification, les T-X seront à plus de 90% construits aux USA, y compris les éléments provenant du constructeur suédois comme la partie centrale et arrière du fuselage.

    Le 27 septembre 2018, l’USAF choisit le Boeing-SAAB T-X pour former ses pilotes. Cette commande devrait, à terme, correspondre à 350 appareils pour un montant estimé à près de 9,2 milliards de dollars. C’est Boeing qui devra répartir les commandes auprès de ses fournisseurs, y compris le suédois Saab, ce qui correspondrait à près de 17.000 emplois dans 34 états.


    Caractéristiques et performances prévues:
    Equipage : 2
    Longueur : 15,15m
    Envergure : 10,0m
    Hauteur : 4,0m
    Masse à vide : 3’250kg
    Masse maximale au décollage : 5’500kg
    Moteurs : un réacteur General Electric GE F404 d’une puissance de 76,6kN (7’800kgp)
    Vitesse max haute altitude: 1’300km/h
    Vitesse ascensionnelle : 170m/s
    Plafond opérationnel : 15’240m
    Distance franchissable : 1’840km


    Liens internet :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Boeing_T-X

    https://www.boeing.com/defense/t-x/index.page

    https://saab.com/air/training-and-simulation/air-defence-training/advanced-pilot-training-systems/

    http://www.air-cosmos.com/t-x-boeing-et-saab-s-engagent-pour-une-production-aux-etats-unis-100335

    https://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1647

    https://en.wikipedia.org/wiki/T-X_program

    http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/09/28/boeing-saab-remportent-le-mega-contrat-des-jets-ecoles-de-l-866294.html
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    Formule double dérives. Je m'interroge sur les raisons qui dictent ce choix alors qu'en Europe (occidentale), c'est bien le mono dérive qui est la règle.

    Ben, ça reste d'abord un concours américain, après quoi je rejoins la remarque de Jericho. Peut-être pour mettre davantage de capteurs…

    Ou parce qu’ils ne savent faire que ça ! :hehe:
    (comme les français avec les voilures delta !)
    «Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»George S. PattonLa page de ma "boite" : RiumMon blog : Certaines idées
      Lien   Revenir ici   Citer

Actualités

favicon  L’US Navy s’intéresse au Boeing eT-7 Red Hawk pour remplacer ses avions T-45 Goshawk, 1 month, 3 weeks ago sur Forces Aeriennes – Meta-Defense.fr

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Boeing a proposé le eT-7A « Red Hawk » pour remplacer les avions d’entraînement T-45 de l’US Navy, 1 month, 3 weeks ago sur Zone Militaire

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Entrée en production du T-7A « RedHawk » !, 1 month, 3 weeks ago sur avia news

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Le Red Hawk entre en production, 1 month, 3 weeks ago sur Air & Cosmos

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Vers une version d’entraînement à la chasse du Red Hawk., 1 year ago sur avionslegendaires.net

Lire la suite… Traduction française (Google)

favicon  Boeing T-7A « Red Hawk » redémarrage moteur en vol !, 1 year, 1 month ago sur avia news

Lire la suite… Traduction française (Google)