EKW MA-7

  • Prototype suisse de biplan de chasse des années 1920.

    Au début des années 1920, l’armée suisse souhaite une fois de plus à s’équiper d’un chasseur de construction indigène, suite aux difficultés d’approvisionnement rencontrées durant la première guerre mondiale. August Haefeli, alors ingénieur en chef à l’atelier fédéral de construction K+W (Eidgenoessische Konstruktionswerkstaette) de Thoune, étudie un nouveau biplan de chasse à partir de 1924. Il reprend en partie les travaux qu’il a effectués sur les DH-3 et DH-5 de reconnaissance, et surtout sur son prototype de chasseur DH-4 qui n’a pas été retenu par l’armée à la fin du conflit.

    Le nouvel appareil, désigné MA-7 pour Militär-Apparat-7, possède une structure en bois recouverte de toile. Le pilote, installé dans un cockpit ouvert, est légèrement protégé par un petit pare-brise. Les ailes en biplans à décalage positif sont droites, haubanées, et maintenue par des entretoises en "N" comme sur le Fokker D.VII. L’empennage est conventionnel, avec une dérive au sommet carré. Le train d’atterrissage classique est fixe, avec des roues de dimensions assez importantes à l’avant et un patin à l’arrière. La motorisation est assurée par un Hispano Suiza HS-42 8Fb de 300ch entraînant une hélice bipale. Si par la suite il est prévu d’équiper l’avion de mitrailleuses synchronisées tirant au travers de l’hélice, le prototype n’en est pas pourvu.

    Le premier vol a lieu en 1925. Durant les essais en vol, le pilote d’essai Max Cartier établit un record suisse en atteignant 9’800 mètres (32’200 pieds) d’altitude le 23 avril 1925.

    Le 1er février 1926, l’appareil est livré à l’armée suisse pour être évalué et reçoit l’immatriculation 670. Deux mois plus tard, le résultat des évaluations démontre que le MA-7 ne répond pas aux exigences militaires suisses, particulièrement en ce qui concerne les vitesses atteintes, et il est rendu à son constructeur. August Haefeli et son équipe réagissent rapidement en se procurant un moteur LFW-12 X-1 de 400ch construit par l’entreprise Lokomotiv und Maschinenfabrik de Winterthur. Le surcroit de puissance de ce nouveau moteur doit permettre des performances nettement supérieures, malheureusement il se révèle trop gros et trop lourd pour être installé sur le MA-7. Par conséquent, le projet Militär-Apparat-7 est définitivement abandonné.


    Version :
    MA-7 : Militär-Apparat-7, désignation du prototype propulsé par un LFW-12 X-1 de 400ch, un exemplaire construit.


    Utilisateur militaire :
    Suisse : un exemplaire en évaluation du 1er février au 1er avril 1926, portant le N°670.


    Caractéristiques et performances :
    Equipage : 1
    Passagers : 0
    Longueur : 6,61m
    Envergure : 9,91m
    Hauteur : 2,79m
    Surface alaire : 23,75m2
    Masse à vide : 843kg
    Masse maximale au décollage : 1’213kg
    Moteurs : un moteur Hispano-Suiza HS-42 8Fb de 300ch
    Vitesse max basse altitude: 235km/h
    Vitesse ascensionnelle : 9,2m/s
    Plafond opérationnel : 7’600m
    Rayon d’action : 300km
    Armement : Sans. Des mitrailleuses synchronisées tirant au travers de l’hélice sont prévues sur les appareils de série.



    Liens internet :
    https://de.wikipedia.org/wiki/Milit%C3%A4r-Apparat_MA-7

    https://en.wikipedia.org/wiki/Milit%C3%A4r-Apparat_MA-7

    http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F41663.php

    http://www.wings-aviation.ch/16-SAF/2-Aircraft/Militaerapparat/Ma-7.htm

    https://www.e-pics.ethz.ch/index/ethbib.bildarchiv/ETHBIB.Bildarchiv_Ans_05035-096_19438.html
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Clansman a écrit

    La fiche sur le site
    Merci ! :)
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer