Armes de bord japonaises

  • Un petit topo sans prétention à propos des armes embarquées à bord des avions japonais dans la période allant de 1910 à 1945. Je traiterais ici des principales armes employées. Ce premier message sera consacré aux mitrailleuses. Un second viendra ensuite, pour les canons.

    Ma source ici est le remarquable ouvrage de Bernard Baeza, Les avions de l'armée impériale japonaise, 1910-1945, paru en mars 2011 aux éditions Lela Presse.

    Ce topic sera agrémenté régulièrement de nouvelles informations.

    I) Mitrailleuses fixes :

    Type Bi (Bickels Shiki Jikan-Jû) :

    Version japonaise de la Vickers 0.303 Mk. II, elle-même issue de la Mk I, et également inspirée par la Browning M1918 états-unienne.

    Type : mitrailleuse
    Fabrication : importée du Royaume-Uni
    Mise en service : 1919
    Masse : 12 kg
    Longueur : 1,03 m
    Fonctionnement : automatique, par recul de la culasse
    Calibre : 7,7 mm
    Vitesse initiale : 745 m/s
    Portée pratique : 550 m
    Cadence de tir : 450 coups/mn
    Alimentation : bande en toile (250 coups par bande)
    Installation : sous le capot-moteur synchronisée avec l'hélice)
    Avions l'utilisant : Mitsubishi 2MB1, Kawasaki KDA-2, Nakajima Kô-4…

    Type 89(89-Shiki Kotê Kikan-Jû) :

    Version japonaise de la mitrailleuse britannique Vickers 0.303 Mk III, elle-même issue de la Browning M1922 états-unienne.

    Type : mitrailleuse
    Fabrication : arsenaux d'artillerie de Kokura, Nagoya et Tokyo (sous licence)
    Mise en service : 1930
    Masse : 12,3 kg
    Longueur : 1,04 m
    Fonctionnement : automatique, par recul de la culasse
    Calibre : 7,7 mm
    Vitesse initiale : 820 m/s
    Portée pratique : 600 m
    Cadence de tir : 600 coups/mn (ou 900 coups/mn (installation différente)
    Alimentation : bande métallique désintégrable
    Installation : soit sous le capot-moteur (synchronisée avec l'hélice), soit sous les ailes
    Avions l'utilisant : Nakajima Ki-27, Nakajima Ki-43 Hayabusa, Nakajima Ki-44 Shoki, Kawasaki Ki-61-I Kô Hien…

    Ho-103 type 1 (1-Shiki 13 Miri Kotê Kikan-Hô) :

    Copie japonaise de la Colt-Browning M1921, utilisée comme mitrailleuse lourde. Posa problème du fait de la difficile synchronisation avec l'hélice, ce qui pouvait entraîner la division par deux de sa cadence de tir.

    Type : mitrailleuse lourde
    Fabrication : arsenaux de Kokura et de Nagoya, entreprise Chûô Kogyô K.K
    Mise en service : 1941
    Masse : 23 kg
    Longueur : 1,26 m
    Fonctionnement : automatique, par recul de la culasse
    Calibre : 12,7 mm
    Vitesse initiale : 780 m/s
    Portée pratique : 750 m
    Cadence de tir : 450 ou 800 coups/mn (selon l'installation)
    Alimentation : bande métallique désintégrable
    Installation : soit sous le capot-moteur (synchronisée avec l'hélice), soit sous les ailes
    Avions l'utilisant : Kawasaki Ki-45 Toryu, Kawasaki Ki-61-I Heï/Ki-61-II Hien, Tachikawa Ki-74, Nakajima Ki-84 Hayate…


    II) Mitrailleuses orientables :

    Type 98 (98-Shiki Kikan-Jû ; également connue sous la désignation 3-Gata Teppô, ou Te-3) :

    Mitrailleuse allemande Rheinmetall MG 15, produite sous licence et utilisée également par la marine japonaise.

    Type : mitrailleuse
    Fabrication : arsenal d'artillerie de Nagoya (sous licence)
    Mise en service : 1938
    Masse : 7,2 kg
    Longueur : 1,07 m
    Fonctionnement : automatique, par recul de la culasse
    Calibre : 7,92 mm
    Vitesse initiale : 790 m/s
    Portée pratique : 600 m
    Cadence de tir : 1 100 coups/mn
    Alimentation : double tambour de 75 coups
    Installation : configuration unique, sur affût mobile
    Avions l'utilisant : Kawasaki Ki-48, Nakajima Ki-49 Donryû, Mitsubishi Ki-67 Hiryû…

    Type 89 Toku (89-Shiri Tokushu Kikan-Jû) :

    Assemblage de deux mitrailleuses type 89, avec un nouveau système de chargeurs (remplaçant les bandes de la type 89 fixe).

    Type : mitrailleuses jumelées
    Fabrication : arsenaux d'artillerie de Kokura et de Nagoya
    Mise en service : 1934
    Masse : 24 kg
    Longueur : 1,07 m
    Fonctionnement : automatique, par emprunt des gaz
    Calibre : 7,7 mm
    Vitesse initiale : 810 m/s
    Portée pratique : 600 m
    Cadence de tir : 750 coups/mn (pour chaque arme)
    Alimentation : 2 boîtiers-chargeurs de 90 cartouches chacun
    Utilisation : sur affût pivotant
    Avions l'utilisant : Mitsubishi Ki-30, Kawasaki Ki-32

    Jumelage Type 1(1-Shiki Senkai Kikan-Jû) :

    Assemblage de deux fusils-mitrailleurs tchécoslovaques ZB-26, supportant un unique chargeur double de 100 cartouches. Cette arme a été peu utilisée, victime de la concurrence de la mitrailleuse Ho-103.

    Type : mitrailleuses jumelées
    Fabrication : arsenal d'artillerie de Nagoya (sous licence)
    Mise en service : 1941
    Masse : 16,7 kg
    Longueur : 1,18 m
    Fonctionnement : automatique, par emprunt des gaz
    Calibre : 7;92 mm
    Vitesse initiale : 750 m/s
    Portée pratique : 600 m
    Candece de tir : 1 200 coups/mn
    Alimentation : double tambour de 100 coups
    Installation : jumelage sur affût pivotant
    Avions l'utilisant : Kawasaki Ki-48-II, Nakajima Ki-49-II

    Ho-103 type 1 (1-Shiki 13 Miri Senkai Kikan-Ho) :

    Version orientable de la Ho-103 fixe, destinée aux tourelles des bombardiers japonais.

    Type : mitrailleuse lourde
    Fabrication : arsenaux de Kokura et de Nagoya, entreprise Chûô Kogyô K.K
    Mise en service : 1941
    Masse : 23 kg
    Longueur : 1,26 m
    Fonctionnement : automatique, par recul de la culasse
    Calibre : 12,7 mm
    Vitesse initiale : 780 m/s
    Portée pratique : 750 m
    Cadence de tir : 800 coups/mn
    Alimentation : bande métallique désintégrable
    Installation : sur affût mobile ou en tourelle orientable
    Avions l'utilisant : Mitsubishi Ki-21 Otsu, Nakajima Ki-49 Donryû, Mitsubishi Ki-67 Hiryû…
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 4 fois par ciders le May 6, 2011, 4:31 p.m.
  • III) Canons fixes :

    Ho-3 (Ho-3 20 Miri Kotê Kikan-Hô) :

    Canon développé à partir du fusil antichar Type 97 de l'armée japonaise, utilisé uniquement sur le Ki-45, en raison de son encombrement.

    Type : canon
    Fabrication : arsenal d'artillerie de Kokura
    Mise en service : 1942
    Masse : 43 kg
    Longueur : 1,70 m
    Fonctionnement : automatique, par recul de la culasse
    Calibre : 20 mm
    Vitesse initiale : 820 m/s
    Portée pratique : 900 m
    Cadence de tir : 400 coups/mn
    Alimentation : double tambour (total : 100 obus)
    Installation : dans le fuselage
    Avions l'utilisant : Kawasaki Ki-45 Toryu

    Mauser MG 151/20 :

    Canon allemand mis en service sur les 400 premiers Kawasaki Ki-61 Hien, avant l'entrée en service du Ho-5.

    Type : canon
    Fabrication : importé
    Mise en service : 1943
    Masse : 42,5 kg
    Longueur : 1,71 m
    Fonctionnement : automatique, par recul de la culasse
    Calibre : 20 mm
    Vitesse initiale : 765 m/s
    Portée pratique : 850 m
    Cadence de tir : 750 coups/mn
    Alimentation : bande métallique désintégrable (jusqu'à 120 obus)
    Installation : dans les ailes
    Avions l'utilisant : Kawasaki Ki-61-I

    Ho-5(Ho-5 20 Miri Kotê Kikan-Hô) :

    Considéré comme un des meilleurs canons de son époque, le Ho-5 fut spécifiquement conçu pour équiper les chasseurs japonais. Il fut développé à partir de la mitrailleuse Ho-103, et en conservait une partie des caractéristiques (les deux armes étaient interchangeables).

    Type : canon
    Mise en service : 1944
    Fabrication : arsenaux d'artillerie de Kokura et Nagoya, entreprise Hitachi Heiki K.K
    Masse : 36,8 kg
    Longueur : 1,44 m
    Fonctionnement : automatique, par recul de la culasse
    Calibre : 20 mm
    Vitesse initiale : 735 m/s
    Portée pratique : 900 m
    Cadence de tir : 500 ou 750 coups/mn
    Alimentation : bande métallique désintégrable (capacité de 300 obus)
    Installation : soit sous le capot moteur (avec hélice synchronisée), soit dans le fuselage (pour les appareils bimoteurs), soit dans la voilure
    Appareils l'utilisant : Kawasaki Ki-61 Hien, Nakajima Ki-84 Hayate, Kawasaki Ki-102…

    Ho-155 (30 Miri Kotê Kikan-Hô) :

    Seul canon de calibre 30 mm utilisé par les avions de l'armée japonaise. Handicapée par des problèmes de fabrication et de fiabilité. La version Ho-155-I s'étant révélée trop imposante pour les chasseurs japonais, on développa la version Ho-155-II.

    Type : canon
    Fabrication : arsenal d'artillerie de Nagoya
    Mise en service : 1944
    Masse : 50 kg (Ho-155-I) / 44 kg (Ho-155-II)
    Longueur : 1,93 m (Ho-155-I) / 1,51 m (Ho-155-II)
    Fonctionnement : automatique, par recul de la culasse
    Calibre : 30 mm
    Vitesse initiale : 716 m/s
    Portée pratique : 900 m
    Cadence de tir : 500 coups/mn
    Alimentation : bande métallique désintégrable (jusqu'à 50 obus)
    Installation : dans les ailes
    Avions l'utilisant : Mitsubishi Ki-83, Nakajima Ki-84

    Ho-301 (40 Miri Kotê Kikan Hô) :

    Type: canon
    Fabrication : arsenal d'artillerie de Nagoya
    Mise en service : 1944
    Masse : 49 kg
    Longueur : 1,48 m
    Fonctionnement : automatique
    Calibre : 40 mm autopropulsé
    Vitesse : 245 m/s
    Cadence de tir : 400 coups/mn
    Alimentation : boitier-chargeur de 10 obus
    Installation : dans le fuselage (bimoteur) ou dans les ailes
    Avions l'utilisant : Nakajima Ki-44-II Otsu, Kawasaki Ki-45 Kaï Bo


    IV) Canons orientables :

    Ho-1 (20 Miri Senkai Kikan-Hô) :

    Dérivé du fusil antichar type 97, à fonctionnement automatique.

    Type : canon mobile
    Fabrication : arsenal d'artillerie de Kokura
    Mise en service : 1939
    Masse : 33 kg
    Longueur : 1,74 m
    Fonctionnement : automatique, par recul de la culasse
    Calibre : 20 mm
    Vitesse initiale : 820 m/s
    Portée pratique : 900 m
    Cadence de tir : 400 coups/mn
    Alimentation : chargeur tambour de 15 obus
    Installation : en tourelle orientable
    Avions l'utilisant : Nakajima Ki-49 Donryû

    Ho-5 (20 Miri Senkai Kikan-Hô) :

    Version orientable du canon Ho-5, entrée tardivement en service

    Type : canon mobile
    Fabrication : arsenaux d'artillerie de Kokura et de Nagoya, entreprise Hitachi Heiki K.K
    Mise en service : 1944
    Masse : 36,8 kg
    Longueur : 1,44 m
    Fonctionnement : automatique, par recul de la culasse
    Calibre : 20 mm
    Vitesse initiale : 735 m/s
    Portée pratique : 900 m
    Cadence de tir : 750 coups/mn
    Alimentation : bande métallique désintégrable (jusqu'à 300 obus)
    Installation : en tourelle orientable
    Avions l'utilisant : Mitsbushi Ki-67 Hiryû
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer modifié 4 fois par ciders le April 30, 2011, 10:43 p.m.
  • Je serai curieux d'en voir des images. :)
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Je vais essayer d'en trouver. Ca doit bien exister quelquepart.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Il me semble avoir vu la dénomination « Type » pour les avions, également. Est-ce le nom japonais, ou est-ce une manie américaine ?
    Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.Terry Pratchett
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Non. Les Etats-Unis n'employaient pas ce genre de désignation. Ils se contentaient de donner un surnom à tous les avions japonais qu'ils rencontraient, mais ils n'utilisaient pas le mot type.

    En fait, le type renvoie aux deux derniers chiffres de l'année japonaise pendant laquelle l'avion est mis en service. Par exemple, le Nakajima Ki-27 fut désigné comme chasseur de l'Armée type 97 parce qu'il entra en service en 1937, soit l'année 2597 pour les Japonais.

    Ce doit être similaire pour une partie des armes de bord : on constate par exemple que la MG 15 (type 98) est entrée en service en 1938.
    Ah que je destroye tout ! Ou pas. :pSur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
      Lien   Revenir ici   Citer