Air Force Research Laboratory X-39 FATE

  • La désignation X-39 est réservée au programme FATE (Future Aircraft Technology Enhancements) des années 2000.

    La désignation X-39 semble ne pas être attribuée à un appareil en particulier, mais réservée à l'usage de l’Air Force Research Laboratory pour les prototypes de drones conçus dans le cadre du programme Future Aircraft Technology Enhancements (FATE). Géré par l'Air Force Research Laboratory (AFRL) et la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), ce programme est destiné à développer de nouvelles technologies qui doivent équiper la prochaine génération d’aéronefs de combat. Ces nouveaux systèmes doivent fournir aux États-Unis une supériorité aérienne et spatiale pour le XXIe siècle. Parmi ces technologies FATE, certaines sont connues : ailes aéroélastiques actives, structures composites sandwich robustes, entrées d’air avancées compactes, commandes de vol électrique auto-adaptatives, etc. Chacun des principaux avionneurs participant au programme réalise une étude à long terme sur les avions de prochaine génération.
    Le sous-ensemble du programme national de véhicules à voilure fixe (FWV) FATE est structuré en trois phases:
    - FATE I, Phase I : définir un ensemble de technologies aéronautiques qui doivent être validées en vol dans un nouvel aéronef, afin d’atteindre les objectifs du programme FWV Phase I pour une classe de chasseurs-bombardiers, habités et inhabités.
    - FATE I, Phase II : études préliminaires de conception d’aéronef, développement d’un prototype et essais selon les plans de démonstration.
    - FATE II : développer, construire et tester en vol le prototype final pour atteindre les objectifs finaux du programme.

    Parmi les technologies embarquées sur le FATE, on relève que le contrôle directionnel en vol sera probablement assuré par des parties d'aile mobiles, des déflecteurs ou d’autres dispositifs à la fois aussi efficaces, moins lourds et nécessitants une puissance moindre pour être actionnés, principalement durant les phases de vol à haute incidence (AOA). L'intégration de ces dispositifs, selon les essais menés, réduit la masse à vide des dispositifs de contrôle de 5%, mais surtout les besoins en énergie hydraulique de 45%, tout en améliorant considérablement les qualités de vol à un AOA élevé. Tous ces facteurs contribuent à une meilleure agilité de l’appareil qui en est équipé.

    La poussée vectorielle n'est requise que pour les vols à haute incidence, et les tuyères orientables ne devraient pas être intégrées avant les essais concernant ces phases de vol. Si les technologies développées pour le type de tuyères orientables prévu ne sont pas prêtes à temps, une tuyère fixe peut être installée dans l'avion FATE.

    On sait qu’au moins Boeing et Lockheed Martin ont participé au FATE I - Phase I. Par la suite, il semble que le programme ait été abandonné et que les phases suivantes n’ont jamais été lancées.



    Liens internet :
    https://history.nasa.gov/monograph31.pdf

    https://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/x-39.htm

    https://fas.org/man/dod-101/sys/ac/x-39.htm

    https://en.wikipedia.org/wiki/Future_Aircraft_Technology_Enhancements
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer