Aerojet General X-8

  • L’Aerojet General X-8 est une fusée-sonde non-guidée à deux étages américaine des années 1940, destinée à étudier les effets de la haute altitude sur la structure et les trajectoires des ogives.

    Vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'US Army désire effectuer des essais dans la haute atmosphère à des fins scientifiques civiles et militaires. Elle pense pouvoir reconstruire une bonne centaine de missiles guidés V-2 grâce aux nombreuses pièces détachées récupérés en Allemagne.

    Ce n’est qu’une vingtaine d’exemplaires qui est assemblée, de nombreuses pièces étant endommagées et inutilisables. Le faible nombre de V-2 disponible oblige l’US Army à envisager la fabrication de différents composants neufs pour les V-2 ou à se tourner vers d’autres vecteurs, comme des fusées-sondes. Les deux idées sont retenues et, à la suite d’une compétition entre plusieurs entreprises, c’est finalement la fusée-sonde Aerobee qui est choisie. Les plans et son développement initial a été effectué entre juin 1946 et novembre 1947 par le laboratoire de physique appliquée du NACA. Désignée X-8, elle reçoit différentes désignations selon les moteurs testés par l’US Army et l’US Navy.

    Construite par Aerojet General, la fusée-sonde X-8 a une section circulaire d’un diamètre de 0,38 mètres pour une longueur totale de 6,14 mètres. Le fuselage est muni d’un compartiment contenant la charge utile avec les appareils de mesures, le parachute de récupération et le moteur principal à carburant liquide avec les réservoirs, les ailettes stabilisatrices, puis le moteurs d’appoint à carburant solide.

    Le tir est effectué à partir d’une rampe de 43,6 mètres élevée à un angle de 87°. Le premier propulseur, le booster, délivre une poussée de 80 kN durant 2,5 secondes avant de se séparer de l’étage principal. Le second, à ergols solides d’une poussée de 12 kN, est alors allumé pour une durée variant en fonction de l'altitude maximale désirée, mais pouvant atteindre 40 secondes. Le X-8 retombe ensuite en suivant une trajectoire balistique tandis que sa charge utile regagne le sol sous un parachute. Sa capacité en charge utile varie selon l’altitude : le X-8 peut emporter 68 kg à 61’000 mètres d'altitude, mais il peut également emporter des charges légères à plus de 200'000 mètres.

    Lancé pour la première fois le 2 décembre 1949, durant les essais le X-8 a atteint la vitesse de Mach 6 et l'altitude de 243 km. Grâce à ces essais, de nombreuses données ont été obtenues sur les vents de haute altitude, les rayonnements solaires et cosmiques, les températures à haute altitude, le champ magnétique terrestre, les trajectoires des ogives, les effets de la haute altitude sur la conception des ogives, les anomalies de propulsion à hautes altitudes, la dynamique des véhicules et des phénomènes atmosphériques en général.

    Le X-8 a ensuite donné naissance à la prolifique série de fusées Aerobee dont plus de 800 ont été fabriquées et utilisées par des agences militaires et civiles aux USA.


    Versions :
    X-8 : (RTV-A-1) ; 68 exemplaires produits.
    X-8A : (RTVM-A-1a) ; 34 exemplaires produits.
    X-8B : (RTV-A-1b) Version propulsée par un moteur-fusée XASR-2 à pression chimique de 12 kN ; 1 exemplaire produit.
    X-8C : (RTV-A-1c) Version propulsée par un moteur-fusée pressurisé à hélium AJ 10-25s de 18 kN ; 2 exemplaires produits.
    X-8D : Version propulsée par un moteur-fusée AJ 10-25 de 18 kN ; 3 exemplaires produits, mais ils n’ont jamais volé.


    Utilisateurs militaires :
    USA : 108 exemplaires utilisés au sein du NACA/NASA, de l’USAF et de l’US Navy.


    Caractéristiques et performances :
    Equipage : 0
    Longueur : 6,14m
    Diamètre du fuselage : 0,38 m
    Envergure : 1,60m
    Surface alaire : 3,34 m2
    Masse à vide : 61,2 kg
    Masse en charge au décollage : 497,6 kg
    Charge utile maximale : 136 kg
    Vitesse max haute altitude: 6'470 km/h
    Plafond opérationnel : 243'840 m
    Distance franchissable : 32 km
    Armement : sans


    Liens internet :
    https://history.nasa.gov/monograph31.pdf

    https://en.wikipedia.org/wiki/Aerojet_General_X-8
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site.
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer