Martin 4-0-4

  • Avion de ligne régional américain à pistons des années 1950.

    Le 22 novembre 1946, la firme Martin fit voler son modèle 2-0-2. Il s'agissait d'un avion de ligne bimoteur, à train tricycle et rétractable, non pressurisé mais destiné à opérer sur de longues distances. Son but était de remplacer le DC-3, mais il eut comme concurrent le Convair CV-240.

    Certifié en août 1947 et mis en service le même mois, il ne fut construit qu'à 47 exemplaires jusqu'en 1948. Le crash d'un appareil en 1948 montra une sérieuse faiblesse structurelle de l'aile. Il n'eut pas d'opérateurs militaires et fut finalement retiré du service en 1975. Il en existe encore un exemplaire aujourd'hui, au Aviation Hall of Fame and Museum of New Jersey.

    Une version améliorée, d'abord appelée Martin 3-0-3, était déjà à l'étude. Elle fut équipée d'une nouvelle aile et fut alors désignée 4-0-4 (qui se prononcerait Four-O-Four). L'aile et le train d'atterrissage furent renforcés, la cabine pressurisée et le fuselage allongé pour emporter 40 passagers. Les moteurs furent changés pour d'autres modèles plus puissants.

    Le vol inaugural eut lieu le 21 octobre 1950. Eastern Air Lines fut la première compagnie à recevoir ses 4-0-4 en 1951, suivie de TWA. Elles avaient commandés respectivement 60 et 40 exemplaires.

    Il fut mis en service par TWA sous le nom de Skyline dans l'est des États-Unis, du 1er septembre 1951 à 1961. Il fut mis en service par EAL sous le nom de "Silver Falcon", toujours dans l'Est des États-Unis. Il fut utilisé du 5 janvier 1952 à fin 1962. Ces 2 compagnies remplacèrent leurs 4-0-4 par des appareils à turbopropulseurs et revendirent les 4-0-4 à d'autres compagnies aériennes, notamment en Amérique Latine, mais aussi à des compagnies américaines de moindre importance. Il commença à être retiré du service entre la fin des années 1960 et le milieu des années 1980. Le dernier Martin 4-0-4 en état de vol prit sa retraite en février 2008, pour être transporté au Planes of Fame Museum en Californie.

    La carrière militaire du Martin 4-0-4 est assez pauvre : seuls 2 exemplaires furent commandés par l'US Coast Guards, afin de servir d'avion de liaison et de transport de personnalité (notamment le Secrétaire au Trésor jusqu'en avril 1967 puis le Secrétaire aux Transports). Ils furent livrés en 1952 et reçurent les numéros de série 1282 et 1283. Ils furent d'abord désignés RM-1, puis RM-1Z après l'amélioration de leur aménagement intérieur, et enfin VC-3A à partir de 1962. Ils pouvaient emporter entre 17 et 22 passagers. Ils furent transférés à l'US Navy en 1969, puis retirés du service en 1970. Ils furent remplacés par un VC-11A (Gulfstream II).

    103 exemplaires furent construits de 1951 à 1953. On compte au moins 4 accidents mortels, dont 2 chez TWA. 3 appareils ont survécu, dont un aux couleurs de la TWA et les 2 VC-3A.




    http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_4-0-4


    http://en.wikipedia.org/wiki/Martin_4-0-4


    http://www.aviastar.org/air/usa/martin-404.php


    http://www.calclassic.com/martin.htm


    http://www.uscg.mil/history/aviation/Martin/Martin_RM1.pdf


    http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_404_en.php
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • La fiche sur le site
    Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice… et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
      Lien   Revenir ici   Citer
  • Merci pour cette fiche, Clansman.

    Visiblement, à l'époque ils n'avaient pas encore la crainte que désigner un appareil 404 soit une erreur… :mrgreen:
    " J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres."  A. Einstein"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche."  Ph. Geluck
      Lien   Revenir ici   Citer